Histoire de l’esclavage | L'histoire par l'image

Restez

informés !

Abonnez-vous à notre

newsletter

Cliquez-ici

Hors série - Histoire de l’esclavage

En partenariat avec la direction des Archives de France, L’Histoire par l’image a publié une série d’études portant sur l’histoire de l’esclavage.

  • Vues et description des forts que les Hollandais, Anglais et Danois ont sur la côte de Guinée [...].

    Vue et description des forts que les Hollandais, Anglais et Danois ont sur la côte de Guinée pour l’intelligence du commerce que ces nations font en ce pays-là. © Centre des archives d’Outre-Mer

    Les Européens et l’Afrique à la fin du XVIIIe siècle

    Dans le dernier quart du XVIIIe siècle, le trafic de la traite des Noirs culmine à des chiffres jamais atteints.

  • « Plan and Section of a Slave Ship », le Brooks, de Liverpool.

    Plan and Section of a Slave Ship. © Mairie de Bordeaux – photo J.-M. Arnaud

    Le mouvement abolitionniste et sa propagande

    Le système esclavagiste pratiqué dans les colonies des Antilles et en Amérique est, au XVIIIe siècle, une réalité économiquement dominante, dans laquelle tous les pays d’Europe sont impliqués.

  •  L’abolition de l'esclavage par la Convention, le 16 pluviôse an II / 4 février 1794. Nicolas-André MONSIAU (1754 - 1837)

    Nicolas André MONSIAU, L’Abolition de l’esclavage par la Convention, le 16 pluviôse an II / 4 février 1794. © RMN – Grand Palais / agence Bulloz

    La première abolition de l’esclavage du 16 pluviôse an II / 4 février 1794

    Proclamée à Saint-Domingue le 29 août 1793, l’abolition de l’esclavage est confirmée à Paris le lendemain de l’arrivée des trois premiers députés de Saint-Domingue.

  • Carte de l'île de Cayenne et des rivières voisines par d'Anville.

    Jean-Baptiste d’ANVILLE, Carte de l’île de Cayenne et des rivières voisines. © Mairie de Bordeaux – photo J.-M. Arnaud

    Portraits d’esclaves

    Dans l’univers esclavagiste, les esclaves apparaissent dans des tableaux de famille ou de petites scènes de genre destinées à donner une image de prospérité…

  • Danse d'esclaves. (attribué à Augustin BRUNIAS)

    Augustin BRUNIAS (attribué à), Danse d’esclaves. © Mairie de Bordeaux – photo J.-M. Arnaud

    Vision d’esclaves

    Dans l’univers des exploitations coloniales, quelle perception les esclaves arrachés à l’Afrique ou nés aux îles pouvaient-ils avoir de leur vie et de leurs origines ?

  •  Vente d'esclave au Surinam. Pierre Jacques BENOIT (1782 - 1854)

    Pierre Jacques BENOÎT, Vente d’esclave au Surinam. © Bibliothèque Mazarine

    Le rétablissement de l’esclavage en 1802

    Au tournant du XIXe siècle, le statut des Noirs représente un enjeu économique et politique.

  • Trois Nègres marrons, à Surinam. Théodore BRAY vers 1840 Le marronnage guyanne française

    Théodore BRAY, Trois Nègres marrons, à Surinam. © Mairie de Bordeaux – photo B. Fontanel

    Les révoltes des esclaves

    La fuite hors des espaces contrôlés par les maîtres, appelée marronnage, est une forme universelle de résistance à l’esclavage.

  • Noir au bois Mayombe. La traite à la « côte d'Angole » 1801 Louis Ohier de Grandpré

    ANONYME, Noir au bois Mayombe. © Centre des archives d’Outre-Mer

    La traite des Noirs

    Un document d’archives très rare, le cahier du troc effectué par un navire négrier de Bordeaux, La Manette, entre juin et octobre 1790, du Sud au Nord de la « côte d’Angole ».

  • La case, ancrage symbolique du Cahier d'un retour d'Aimé Césaire Jean-Baptiste DELAWARDE (1900 - 1983) Martinique

    Jean-Baptiste DELAWARDE, Case de la Martinique. © ADAGP ; © Collection particulière – tous droits réservés

    Le Mouvement de la négritude

    Léon Gontran Damas publie en 1937 Pigments. Dans ce recueil de poèmes, il condamne avec virulence la compassion post-esclavagiste et la politique d’assimilation…