Aller au contenu principal

Découvrez les études liées au mot-clé Mont-Saint-Michel

Toutes les études

Tête de pipe à l'effigie d'Armand Barbès

Armand Barbès prisonnier au Mont-Saint-Michel (1839-1843)

L’isolement cellulaire

Face aux attentats incessants et aux émeutes à répétition, les gouvernants conservateurs de la fin des années 1830 veulent…

Armand Barbès prisonnier au Mont-Saint-Michel (1839-1843)
Armand Barbès prisonnier au Mont-Saint-Michel (1839-1843)
Armand Barbès prisonnier au Mont-Saint-Michel (1839-1843)
Armand Barbès prisonnier au Mont-Saint-Michel (1839-1843)
Tête de pipe à l'effigie d'Emmanuel Arago

Armand Barbès prisonnier au Mont-Saint-Michel (1839-1843)

L’isolement cellulaire

Face aux attentats incessants et aux émeutes à répétition, les gouvernants conservateurs de la fin des années 1830 veulent…

Armand Barbès prisonnier au Mont-Saint-Michel (1839-1843)
Armand Barbès prisonnier au Mont-Saint-Michel (1839-1843)
Armand Barbès prisonnier au Mont-Saint-Michel (1839-1843)
Armand Barbès prisonnier au Mont-Saint-Michel (1839-1843)
Le Mont connaît un véritable état de délabrement au temps de la prison centrale. Des ruines sont partout visibles

Le quartier des prisonniers politiques au Mont-Saint-Michel (1832-1834)

Un quartier politique ajouté à la prison centrale

Le Mont-Saint-Michel apparaît, dès la fin du Moyen Âge, comme un lieu de détention commode par…

Le quartier  des  prisonniers politiques au Mont-Saint-Michel (1832-1834)
Le quartier  des  prisonniers politiques au Mont-Saint-Michel (1832-1834)
Le quartier  des  prisonniers politiques au Mont-Saint-Michel (1832-1834)
Le quartier  des  prisonniers politiques au Mont-Saint-Michel (1832-1834)
La lithographie montre les chapiteaux du XIIIe siècle et évoque avec un « pittoresque » discret le fonctionnement de la centrale.

Le quartier des prisonniers politiques au Mont-Saint-Michel (1832-1834)

Un quartier politique ajouté à la prison centrale

Le Mont-Saint-Michel apparaît, dès la fin du Moyen Âge, comme un lieu de détention commode par…

Le quartier  des  prisonniers politiques au Mont-Saint-Michel (1832-1834)
Le quartier  des  prisonniers politiques au Mont-Saint-Michel (1832-1834)
Le quartier  des  prisonniers politiques au Mont-Saint-Michel (1832-1834)
Le quartier  des  prisonniers politiques au Mont-Saint-Michel (1832-1834)
Cette lettre composée au Mont par les détenus républicains s’adresse directement à Adolphe Thiers.

Le quartier des prisonniers politiques au Mont-Saint-Michel (1832-1834)

Un quartier politique ajouté à la prison centrale

Le Mont-Saint-Michel apparaît, dès la fin du Moyen Âge, comme un lieu de détention commode par…

Le quartier  des  prisonniers politiques au Mont-Saint-Michel (1832-1834)
Le quartier  des  prisonniers politiques au Mont-Saint-Michel (1832-1834)
Le quartier  des  prisonniers politiques au Mont-Saint-Michel (1832-1834)
Le quartier  des  prisonniers politiques au Mont-Saint-Michel (1832-1834)
De sa main, Thiers note point par point la réponse à donner : des mesures prudentes mais libérales qui entérinent la plupart des demandes.

Le quartier des prisonniers politiques au Mont-Saint-Michel (1832-1834)

Un quartier politique ajouté à la prison centrale

Le Mont-Saint-Michel apparaît, dès la fin du Moyen Âge, comme un lieu de détention commode par…

Le quartier  des  prisonniers politiques au Mont-Saint-Michel (1832-1834)
Le quartier  des  prisonniers politiques au Mont-Saint-Michel (1832-1834)
Le quartier  des  prisonniers politiques au Mont-Saint-Michel (1832-1834)
Le quartier  des  prisonniers politiques au Mont-Saint-Michel (1832-1834)
Barbès évoque avec sobriété les souffrances de l’incarcération et de la phtisie laryngée qu’il a contractée en 1842 lors de son séjour dans « ces abominables loges » :

Armand Barbès prisonnier au Mont-Saint-Michel (1839-1843)

L’isolement cellulaire

Face aux attentats incessants et aux émeutes à répétition, les gouvernants conservateurs de la fin des années 1830 veulent…

Armand Barbès prisonnier au Mont-Saint-Michel (1839-1843)
Armand Barbès prisonnier au Mont-Saint-Michel (1839-1843)
Armand Barbès prisonnier au Mont-Saint-Michel (1839-1843)
Armand Barbès prisonnier au Mont-Saint-Michel (1839-1843)
Portrait d'Edmond Barbès en prison

Armand Barbès prisonnier au Mont-Saint-Michel (1839-1843)

L’isolement cellulaire

Face aux attentats incessants et aux émeutes à répétition, les gouvernants conservateurs de la fin des années 1830 veulent…

Armand Barbès prisonnier au Mont-Saint-Michel (1839-1843)
Armand Barbès prisonnier au Mont-Saint-Michel (1839-1843)
Armand Barbès prisonnier au Mont-Saint-Michel (1839-1843)
Armand Barbès prisonnier au Mont-Saint-Michel (1839-1843)

Un “ canard ” républicain (1833)

Adolphe Thiers, chargé des prisons en 1833, comme secrétaire d’état au Commerce et aux Travaux publics, décide de faire de la prison centrale du…

Un “ canard ” républicain (1833)
Un “ canard ” républicain (1833)
Un “ canard ” républicain (1833)
Jeanne, à la prison de Sainte-Pélagie.

Un “ canard ” républicain (1833)

Adolphe Thiers, chargé des prisons en 1833, comme secrétaire d’état au Commerce et aux Travaux publics, décide de faire de la prison centrale du…

Un “ canard ” républicain (1833)
Un “ canard ” républicain (1833)
Un “ canard ” républicain (1833)
Ce républicain emmené au Mont-saint-Michel a pu être inspiré par le détenu Jeanne qui souhaite apparaître comme le chef de file des prisonniers républicains.

Un “ canard ” républicain (1833)

Adolphe Thiers, chargé des prisons en 1833, comme secrétaire d’état au Commerce et aux Travaux publics, décide de faire de la prison centrale du…

Un “ canard ” républicain (1833)
Un “ canard ” républicain (1833)
Un “ canard ” républicain (1833)
plan du monument sur lequel sont figurées, grâce à un code couleur, les différentes campagnes de construction du Mont-Saint-Michel.

La restauration du Mont-Saint-Michel

En 1872, l’architecte Édouard Corroyer (1835-1904) est chargé par la direction des Beaux-Arts de la restauration du Mont-Saint-Michel, et…

La restauration du Mont-Saint-Michel
La restauration du Mont-Saint-Michel
En 1872, l’architecte Édouard Corroyer (1835-1904) est chargé par la direction des Beaux-Arts de la restauration du Mont-Saint-Michel

La restauration du Mont-Saint-Michel

En 1872, l’architecte Édouard Corroyer (1835-1904) est chargé par la direction des Beaux-Arts de la restauration du Mont-Saint-Michel, et…

La restauration du Mont-Saint-Michel
La restauration du Mont-Saint-Michel
Retour à la liste