Aller au contenu principal

Les grandes batailles de la Première Guerre mondiale

La première bataille de la Marne se déroule pour l’essentiel entre le 5 et le 12 septembre 1914 et permet aux armées franco–anglaises de repousser in extremis l’armée allemande qui n’est plus qu’à quelques kilomètres de Paris. La seconde, correspond au début de la contre-offensive alliée du 18 juillet 1918 et est marquée par la présence et le soutien des Américains entrés en guerre en 1917. Si la bataille de Verdun fit des centaines de milliers de morts, elle fut un moment d’accomplissement du devoir citoyen particulièrement intense et s’installa durablement dans les mémoires. La reconquête du fort de Douaumont pris par les Allemands le 25 février 1916 en fut un des enjeux.

La bataille du Chemin des Dames qui débute le 16 avril 1917 engendre des pertes colossales et des dégâts incommensurables dans cette région de France. C’est à cette époque que le pays s’équipe en artillerie lourde, rattrapant ainsi son retard sur les autres puissances.
Malgré la victoire militaire, la France et le Royaume-Uni sortent très affaiblis de cette guerre. Les États-Unis quant à eux sont les grands bénéficiaires de ce conflit.

La Marne, où tout commence, où tout finit ?

La Marne, où tout commence, où tout finit ?

Deux batailles pour une Victoire à plusieursLa première bataille de la Marne se déroule début septembre 1914 et permet aux armées franco-anglaises de repousser l’inquiétante avancée des Allemands sur ...
Verdun, un champ de bataille à la démesure de l'Homme

Verdun, un champ de bataille à la démesure de l'Homme

Visées allemandes : désespérer la France et le Royaume-UniLorsque le général Erich von Falkenhayn lance le 21 février 1916 la grande offensive sur Verdun, ses objectifs proclamés sont clairs. Le nom d...
Artillerie et artilleurs dans la bataille du chemin des Dames

Artillerie et artilleurs dans la bataille du chemin des Dames

16 avril 1917 : l’offensive NivelleLe lieu choisi par le général Nivelle pour sa tentative de rupture du front au printemps 1917 est, si l’on peut dire, familier des guerres à travers les siècles. Cés...
Le Mont des Singes (Aisne) après l'apocalypse

Le Mont des Singes (Aisne) après l'apocalypse

Un site labouré et retourné par la Grande Guerre Le cliché présenté montre de façon très brute les conséquences des combats qui eurent lieu sur le Chemin des Dames entre 1914 et 1918. Tout ce dont ...
La bataille de la Marne : l'infanterie au combat

La bataille de la Marne : l'infanterie au combat

1914, la guerre des plans La bataille de la Marne est une série d’affrontements à l’est de Paris, se déroulant pour l’essentiel entre le 6 et le 9 septembre 1914. Ces combats sont la résultante de ...
La prise de Barcy (Seine-et-Marne), le 6 septembre 1914.
Guerre libératrice de 1914 - Épisode de la bataille de la Marne. 6-14 septembre 1914.
Le Fort de Douaumont, lieu d'Histoire, site de mémoire

Le Fort de Douaumont, lieu d'Histoire, site de mémoire

Douaumont en 1916, un résumé de la bataille de Verdun Douaumont, clef de voûte du réseau de fortifications de la région de Verdun et point d’observation exceptionnel, est pris par les Allemands le ...
Reprise du Fort de Douaumont par l'infanterie française, 1916.
Douaumont, 25 octobre 1916.
1918 : la fin des combats attire les foules

1918 : la fin des combats attire les foules

La paix, enfin… A l’issu de la guerre, la France compte 1,4 million de morts, qui sont autant de familles endeuillées, de foyers amputés ou qui ne se créeront jamais. Du point de vue français, la gue...
Boulevard Bonne-Nouvelle, 11 novembre 1918.
Le boulevard et la Porte Saint-Denis, le 11 novembre 1918.
L'Escorte du président Wilson, place Saint-Augstin, 14 décembre 1918.
Novembre 1918 : mettre un terme à la guerre

Novembre 1918 : mettre un terme à la guerre

Les signataires des traités, mandataires de puissances à bout de souffleA l’issue de la Première Guerre mondiale, les pertes humaines immenses et la géopolitique inédite née de la révolution russe et ...
Négociations de l'Armistice par le Conseil de guerre des Alliés à Versailles en octobre 1918.
Signature de l'armistice le 11 novembre 1918 à Compiègne dans un wagon.