Aller au contenu principal

Découvrir la vie de Metternich (Klemens Wenzel von) au travers d'œuvres et d'images d'archive

Klemens Wenzel von Metternich (1773-1859) est un diplomate et homme d'état autrichien. Il étudie à l'université de Strasbourg alors qu'éclate en France la Révolution française avec comme condisciple Benjamin Constant. Profondément opposé aux idées libérales de la Révolution, il est est pourtant un admirateur des Lumières françaises. 

À 20 ans, il entre au service de l'empereur de l'empire romain germanique François II (futur François Ier d'Autriche) comme ambassadeur. Il est très rapidement reconnu comme le meilleur diplomate de son temps. Opposé à Napoléon, il devient cependant l'ambassadeur d'Autriche à Paris en 1806, après le traité de Presbourg. Il mène une vie parisienne mondaine et brillante. Partisan de l'équilibre des puissances en Europe, il promeut une politique de temporisation avec Napoléon Ier, afin de permettre à l'Autriche de renforcer ses positions économiques et militaires face à la puissance napoléonienne. Cependant l'Autriche, malgré ses avis, reprend les hostilités en 1809, et subit une défaite cuisante à Wagram le 6 juillet 1809. François Ier nomme alors Metternich à la Chancellerie : il dirige désormais les affaires étrangères de l'empire autrichien. Il négocie le mariage de l'archiduchesse Marie-Louise avec Napoléon en 1810, essayant d'atténuer, sans succès, le traité de paix signée à Vienne en 1809.

Après avoir proposé des médiations que Napoléon refuse, Metternich tombe le masque et associe l'Autriche à la Sixième coalition en 1813. Après la campagne de France, Napoléon est vaincu en 1814. Metternich, élevé à la dignité de prince, organise le Congrès de Vienne qui débute le 18 septembre 1814. Il y déploie sa théorie de l'équilibre des puissances européennes et l'impose aux participants : les frontières sont redessinées, le rôle de l'Autriche prédomine, notamment avec la Confédération germanique, les idées révolutionnaires et le droit des peuples sont ignorés. Le congrès de Vienne, oeuvre de Metternich, assure à l'Europe la paix pendant 40 ans. Mais il porte en lui le germe des mouvements nationalistes qui éclateront en 1848 et mettront fin à l'équilibre de 1815.

En Autriche, à partir de 1821, le prince Metternich a une influence considérable, équivalent à celle d'un Premier ministre. La révolution de mars 1848 met fin à son règne, il doit s'exiler d'abord à Londres, puis à Bruxelles. Il revient à Vienne en 1851 mais reste en retrait de la vie politique.

Portrait de Metternich assis

Metternich, Sir Thomas Lawrence © CC0 Royal collection Trust

Toutes les études

La cérémonie eut lieu dans le Salon carré du Louvre, transformé par Percier et Fontaine en chapelle pour la cérémonie.

Le mariage religieux de Napoléon Ier et de Marie-Louise

En 1809, Napoléon doit faire face à la cinquième coalition, menée par l’Angleterre et l’Autriche. Après sa défaite à Wagram, l’Autriche signe une…

Les entrevues de Napoléon avec les souverains européens

Les brillantes campagnes militaires de Napoléon lui permirent d’investir des pays et d’entrer en pourparlers avec des émissaires étrangers, et ce…

Les entrevues de Napoléon avec les souverains européens
Les entrevues de Napoléon avec les souverains européens

Les entrevues de Napoléon avec les souverains européens

Les brillantes campagnes militaires de Napoléon lui permirent d’investir des pays et d’entrer en pourparlers avec des émissaires étrangers, et ce…

Les entrevues de Napoléon avec les souverains européens
Les entrevues de Napoléon avec les souverains européens

Le Congrès de Vienne

Du traité de Paris au congrès de Vienne

Le 30 mai 1814, l’Angleterre, l’Autriche, la Prusse et la Russie, après avoir triomphé ensemble pour la…

Le Congrès de Vienne
Le Congrès de Vienne

Le Congrès de Vienne

Du traité de Paris au congrès de Vienne

Le 30 mai 1814, l’Angleterre, l’Autriche, la Prusse et la Russie, après avoir triomphé ensemble pour la…

Le Congrès de Vienne
Le Congrès de Vienne
Portrait équestre de l'empereur François-Joseph

Le Long règne de François-Joseph Ier, dernier empereur d’Autriche et roi de Hongrie

Soixante-huit ans de règne, du Printemps des peuples à la Grande Guerre

Né en 1830, couronné en 1848, mort en 1916, François-Joseph Ier…

Le Long règne de François-Joseph I<sup>er</sup>,  dernier empereur d’Autriche et roi de Hongrie
Le Long règne de François-Joseph I<sup>er</sup>,  dernier empereur d’Autriche et roi de Hongrie
Le Long règne de François-Joseph I<sup>er</sup>,  dernier empereur d’Autriche et roi de Hongrie
portraits de la famille impériale d'Autriche

Le Long règne de François-Joseph Ier, dernier empereur d’Autriche et roi de Hongrie

Soixante-huit ans de règne, du Printemps des peuples à la Grande Guerre

Né en 1830, couronné en 1848, mort en 1916, François-Joseph Ier…

Le Long règne de François-Joseph I<sup>er</sup>,  dernier empereur d’Autriche et roi de Hongrie
Le Long règne de François-Joseph I<sup>er</sup>,  dernier empereur d’Autriche et roi de Hongrie
Le Long règne de François-Joseph I<sup>er</sup>,  dernier empereur d’Autriche et roi de Hongrie
Franz Joseph face aux cercueils de Franz Ferdinand et de la duchesse Sophie de Hohenberg

Le Long règne de François-Joseph Ier, dernier empereur d’Autriche et roi de Hongrie

Soixante-huit ans de règne, du Printemps des peuples à la Grande Guerre

Né en 1830, couronné en 1848, mort en 1916, François-Joseph Ier…

Le Long règne de François-Joseph I<sup>er</sup>,  dernier empereur d’Autriche et roi de Hongrie
Le Long règne de François-Joseph I<sup>er</sup>,  dernier empereur d’Autriche et roi de Hongrie
Le Long règne de François-Joseph I<sup>er</sup>,  dernier empereur d’Autriche et roi de Hongrie
Retour à la liste