L'année 1917 pendant la première guerre mondiale

L’année 1917 est marquée par la bataille du chemin des dames qui commence le 16 avril 1917  sous les ordres du général Nivelle et qui se prolonge jusqu'au 24 octobre 1917.  Elle s’achève par de très lourdes pertes humaines dans les deux camps. Les ravages de la guerre s’observent dans les  paysages particulièrement dévastés. Les batailles de la première guerre mondiale furent lourdes de conséquences matérielles, environnementales, psychologiques et physiques causant plus de 9,5 millions de mort en 4 ans et 300 000 gueules cassées.

Artillerie et artilleurs dans la bataille du chemin des Dames

Artillerie et artilleurs dans la bataille du chemin des Dames

16 avril 1917 : l’offensive NivelleLe lieu choisi par le général Nivelle pour sa tentative de rupture du front au printemps 1917 est, si l’on peut dire, familier des guerres à travers les siècles. Cés...
Le Mont des Singes (Aisne) après l'apocalypse

Le Mont des Singes (Aisne) après l'apocalypse

Un site labouré et retourné par la Grande GuerreLe cliché présenté montre de façon très brute les conséquences des combats qui eurent lieu sur le Chemin des Dames entre 1914 et 1918. Tout ce dont disp...
Les ravages de la guerre 14-18

Les ravages de la guerre 14-18

La guerre de 1914-1918 marque tragiquement l’entrée du monde dans le XXe siècle. Ce fut une guerre mondiale et totale : à des degrés divers, tous les continents y furent impliqués, même si ...
La cathédrale de Reims, septembre 1917.
La cathédrale de Soissons coupée en deux par les obus.
Saint-Jean-des-Vignes, Soissons, septembre 1918.
Paysages ravagés de la guerre de 1914-1918

Paysages ravagés de la guerre de 1914-1918

La ruine de l’Europe en guerreDe 1914 à 1918, la Grande Guerre fait rage aux quatre coins du globe, se concentrant en France sur une bande de 800 kilomètres de long et d’une trentaine de kilomètres de...
Cloître des Cordeliers à Reims.
Voitures d'ambulances attendant les blessés à Boesinghe en Belgique, 10 septembre 1917.
Bombardement des 2 et 3 septembre 1916, Dunkerque.
L'envers de la première guerre mondiale devant l'objectif

L'envers de la première guerre mondiale devant l'objectif

Les hommes dans la guerre totaleDurant la guerre de 14-18, la France a mobilisé plus de huit millions d’hommes dans la force de l’âge. Après l’enthousiasme mesuré et la résignation décidée des premièr...
Déjeuner de poilu, Reims, 1er avril 1917.
Vente des journaux sur un éventaire, Rexpoede (Nord), 6 septembre 1917.
Les troupes coloniales françaises

Les troupes coloniales françaises

En 1914-1918, les opérations militaires n’ont pas été très importantes en Afrique. En revanche, les soldats originaires des colonies ont joué un rôle considérable sur les fronts européens et dans les ...
Les troupes coloniales au service de la patrie

Les troupes coloniales au service de la patrie

La « plus grande France » dans la guerre totaleSi la Grande Guerre a été mondiale, les combats n’ont pas eu la même intensité sur tous les continents. En Afrique par exemple, pourtant colonisée aux ne...
Sar Amadou, Wolof classe 1900, du Septième régiment à Ballersdorf (Haut-Rhin), 22 juin 1917.
Groupe de militaires sénégalais pendant l'heure de repos à Saint-Ulrich (Haut-Rhin), 16 juin 1917.
Quatre militaires sénégalais à Saint-Ulrich (Haut-Rhin), 16 juin 1917.