Aller au contenu principal

Découvrir la vie de Guillaume II (empereur d'Allemagne) au travers d'œuvres et d'images d'archive

Description

Guillaume II (1859-1941) est empereur d'Allemagne en 1888 à l'âge de 29 ans

Petit-fils de Guillaume Ier et de la reine Victoria, Guillaume II se revendique de l'héritage des Hohenzollern. Dès son couronnement, il entend gouverner par lui-même et écarte en 1890 le chancelier de son grand-père Guillaume Ier, Bismarck.

La politique sociale du Kaiser dans une Allemagne en plein essor industriel est marquée par des tensions avec les sociaux-démocrates dont le pouvoir ne cesse de grandir jusqu'à la veille de la Première guerre mondiale.

Les puissances européennes s'inquiètent d'une Allemagne qui cherche des débouchés commerciaux à son industrie et de la politique étrangère de l'empereur. Elle se rapproche de l'Autriche et renforce la Triple Alliance négociée par Bismarck. 

Guillaume II développe une flotte commerciale et militaire, ce qui exacerbe les tensions diplomatiques notamment avec l'Angleterre, puissance maritime mondiale. Empire continental, l'Allemagne du Kaiser veut agrandir son territoire par des colonies en Orient et en Afrique mais elle se heurte aux deux grandes puissances coloniales, la France et le Royaume-Uni. Plusieurs conflits diplomatiques éclatent, comme celui d'Agadir en 1911 entre la France et l'Allemagne, qui malgré les discours belliqueux de l'empereur, se terminent par une solution négociée et pacifique.

Lors des crises balkaniques qui secouent de début du XXe siècle, Guillaume II promet à son allié l'empereur d'Autriche un soutien absolu en cas de guerre.

Lorsque qu'éclate le conflit entre la Serbie et l'Autriche en juillet 1914, après l'attentat de Sarajevo, le Kaiser est au côté de l'Autriche-Hongrie. Son rôle ainsi que celui de son état-major dans le déclenchement du premier conflit mondial est primordial.

Quand éclate la Première guerre mondiale, Guillaume II est le commandant en chef des armées allemandes, mais abandonne à partir de 1916 tous les pouvoirs de commandement à Hindenburg et Ludendorff.

Le 9 novembre 1918, l'empereur d'Allemagne abdique sous la demande pressante du président américain Woodrow Wilson, alors que les émeutes croissent en Allemagne, le peuple voyant en lui un obstacle à la paix.

Il se réfugie aux Pays-Bas qui refuse son extradition réclamée par les Alliés qui le jugent, lors de la négociation du Traité de Versailles, personnellement responsable du conflit.

Il meurt en 1941 à Doorn aux Pays-Bas o il réside depuis 1918.

 

Visuel
Portrait de Guillaume II

Guillaume II © RMN - Grand Palais (Mucem) / Gérard Blot

Toutes les études

Les Représentants des puissances étrangères venant saluer la République en signe de paix - Douanier Rousseau

Le Douanier Rousseau, pacifiste et républicain

A la fin du XIXe siècle, la France s’installe définitivement dans la République et poursuit une industrialisation déjà bien commencée…

La Prise de la forteresse autrichienne majeure de Przemysl avec sa garnison de 120 000 soldats et officiers

Célébrer la guerre : la bataille des images d’Épinal

L’imagerie populaire et l’imaginaire patriotique

Quand éclate la guerre, au début du mois d’août 1914, l’imagerie populaire a déjà amplement gagné…

Célébrer la guerre : la bataille des images d’Épinal
Célébrer la guerre : la bataille des images d’Épinal
Célébrer la guerre : la bataille des images d’Épinal

Célébrer la guerre : la bataille des images d’Épinal

L’imagerie populaire et l’imaginaire patriotique

Quand éclate la guerre, au début du mois d’août 1914, l’imagerie populaire a déjà amplement gagné…

Célébrer la guerre : la bataille des images d’Épinal
Célébrer la guerre : la bataille des images d’Épinal
Célébrer la guerre : la bataille des images d’Épinal
Combat entre les soldats allemands et les troupes auxiliaires françaises le 1er mars 1916. Image d'épinal. Editeur Oehmigke & Riemschneider, n° 10183

Célébrer la guerre : la bataille des images d’Épinal

L’imagerie populaire et l’imaginaire patriotique

Quand éclate la guerre, au début du mois d’août 1914, l’imagerie populaire a déjà amplement gagné…

Célébrer la guerre : la bataille des images d’Épinal
Célébrer la guerre : la bataille des images d’Épinal
Célébrer la guerre : la bataille des images d’Épinal

La force d’un mythe : les « atrocités allemandes »

La guerre des artistes et des éditeurs

La production iconographique explose lors de la Grande Guerre : le public, abreuvé de photographies et de…

La force d’un mythe : les « atrocités allemandes »
La force d’un mythe : les « atrocités allemandes »
La force d’un mythe : les « atrocités allemandes »
La force d’un mythe : les « atrocités allemandes »
épisodes marquants des violences infligées aux civils de la garnison frontière de Kalisz, en Pologne centrale.

La force d’un mythe : les « atrocités allemandes »

La guerre des artistes et des éditeurs

La production iconographique explose lors de la Grande Guerre : le public, abreuvé de photographies et de…

La force d’un mythe : les « atrocités allemandes »
La force d’un mythe : les « atrocités allemandes »
La force d’un mythe : les « atrocités allemandes »
La force d’un mythe : les « atrocités allemandes »
publicité exposition « Crimes allemands » qui se en octobre 1917

La force d’un mythe : les « atrocités allemandes »

La guerre des artistes et des éditeurs

La production iconographique explose lors de la Grande Guerre : le public, abreuvé de photographies et de…

La force d’un mythe : les « atrocités allemandes »
La force d’un mythe : les « atrocités allemandes »
La force d’un mythe : les « atrocités allemandes »
La force d’un mythe : les « atrocités allemandes »
emprunt de guerre américain, 1918 Beat Back the Hun with Liberty Bonds (« Renvoyons le Hun chez lui avec les bons de la liberté »)

La force d’un mythe : les « atrocités allemandes »

La guerre des artistes et des éditeurs

La production iconographique explose lors de la Grande Guerre : le public, abreuvé de photographies et de…

La force d’un mythe : les « atrocités allemandes »
La force d’un mythe : les « atrocités allemandes »
La force d’un mythe : les « atrocités allemandes »
La force d’un mythe : les « atrocités allemandes »
cartes allégoriques qui présentent les enjeux géopolitiques de façon claire

Le dessous des cartes

La guerre pour de rire, ou l’optimisme illusoire de 1914

Au cours de l’été 1914, la mécanique des alliances croisées s’emballe et conduit en…

Le dessous des cartes
Le dessous des cartes
Le dessous des cartes
cartes allégoriques qui présentent les enjeux géopolitiques de façon claire et amusante

Le dessous des cartes

La guerre pour de rire, ou l’optimisme illusoire de 1914

Au cours de l’été 1914, la mécanique des alliances croisées s’emballe et conduit en…

Le dessous des cartes
Le dessous des cartes
Le dessous des cartes
Carte de l'Europe en 1914

Le dessous des cartes

La guerre pour de rire, ou l’optimisme illusoire de 1914

Au cours de l’été 1914, la mécanique des alliances croisées s’emballe et conduit en…

Le dessous des cartes
Le dessous des cartes
Le dessous des cartes

Promouvoir l’Entente

Des alliances à géométrie variable

Le système croisé des alliances (Triple Entente et Triple Alliance) a fonctionné avec suffisamment d’…

Promouvoir l’Entente
Promouvoir l’Entente
neufs soldats tenant la hampe de neuf drapeaux (dont deux français, car le second en partant de la droite est l'Algérie)

Promouvoir l’Entente

Des alliances à géométrie variable

Le système croisé des alliances (Triple Entente et Triple Alliance) a fonctionné avec suffisamment d’…

Promouvoir l’Entente
Promouvoir l’Entente
Portrait équestre de l'empereur François-Joseph

Le Long règne de François-Joseph Ier, dernier empereur d’Autriche et roi de Hongrie

Soixante-huit ans de règne, du Printemps des peuples à la Grande Guerre

Né en 1830, couronné en 1848, mort en 1916, François-Joseph Ier…

Le Long règne de François-Joseph I<sup>er</sup>,  dernier empereur d’Autriche et roi de Hongrie
Le Long règne de François-Joseph I<sup>er</sup>,  dernier empereur d’Autriche et roi de Hongrie
Le Long règne de François-Joseph I<sup>er</sup>,  dernier empereur d’Autriche et roi de Hongrie
portraits de la famille impériale d'Autriche

Le Long règne de François-Joseph Ier, dernier empereur d’Autriche et roi de Hongrie

Soixante-huit ans de règne, du Printemps des peuples à la Grande Guerre

Né en 1830, couronné en 1848, mort en 1916, François-Joseph Ier…

Le Long règne de François-Joseph I<sup>er</sup>,  dernier empereur d’Autriche et roi de Hongrie
Le Long règne de François-Joseph I<sup>er</sup>,  dernier empereur d’Autriche et roi de Hongrie
Le Long règne de François-Joseph I<sup>er</sup>,  dernier empereur d’Autriche et roi de Hongrie
Franz Joseph face aux cercueils de Franz Ferdinand et de la duchesse Sophie de Hohenberg

Le Long règne de François-Joseph Ier, dernier empereur d’Autriche et roi de Hongrie

Soixante-huit ans de règne, du Printemps des peuples à la Grande Guerre

Né en 1830, couronné en 1848, mort en 1916, François-Joseph Ier…

Le Long règne de François-Joseph I<sup>er</sup>,  dernier empereur d’Autriche et roi de Hongrie
Le Long règne de François-Joseph I<sup>er</sup>,  dernier empereur d’Autriche et roi de Hongrie
Le Long règne de François-Joseph I<sup>er</sup>,  dernier empereur d’Autriche et roi de Hongrie
Retour à la liste