Les jésuites, une hydre monstrueuse