Effort de guerre et population civile

Entre 1914 et 1918, la société civile se mobilise et participe activement à l’effort national. Dans cette guerre extrêmement longue et meurtrière, le rôle de l’arrière est déterminant.

La mobilisation des femmes

La mobilisation des femmes

En 1914-1918, pendant que les hommes sont au front, les femmes participent activement à l’effort national. Dans une guerre totale, longue et meurtrière, où le rôle de l’arrière est aussi déterminant q...
1914-1918 : « l'effort de guerre »  mobilise toute la société

1914-1918 : « l'effort de guerre » mobilise toute la société

Guerre des adultes, « guerre des enfants » 1916 : cela fait déjà deux années que la Grande Guerre fait rage, qu’elle prive les enfants de leurs pères, les mères de leur soutien. Deux années que l’Éta...
Nous saurons nous en priver.
Réservez le vin pour nos poilus.
Les enfants dans la guerre de 1914-1918

Les enfants dans la guerre de 1914-1918

Mobilisé en août 1914 dans l’armée territoriale, le « père des gosses », Francisque Poulbot, est réformé quelques mois plus tard, en février 1915, pour des raisons médicales. De retour à Paris, il tra...
Les ignobles otages.
Nous allons livrer bataille.
Personne ne veut faire le boche.
Les emprunts nationaux de 1916 et 1917

Les emprunts nationaux de 1916 et 1917

La Grande Guerre, une mise à l’épreuve des nations et des populations Dès les premières semaines de la guerre, à l’automne 1914, les réserves de munitions et d’approvisionnement des armées belligéran...
2e emprunt de la Défense nationale.
Souscrivez à l'Emprunt national Société Générale.
L'engagement des artistes dans la Grande Guerre

L'engagement des artistes dans la Grande Guerre

Les Bretons dans la guerreEn Bretagne, les pertes humaines de la Grande Guerre semblent avoir été plus lourdes que dans le reste du territoire. Les Bretons, dont la ténacité était bien connue du haut ...
Patrouilleur surpris par la lumière des projecteurs.
L'Homme blessé.
Dans la ville bombardée.
La mobilisation à l'arrière : Juan Gris et le « retour à l'ordre »

La mobilisation à l'arrière : Juan Gris et le « retour à l'ordre »

La mobilisation à l’arrièreAprès le nationalisme et le patriotisme exacerbés qui exprimèrent leur adhésion idéologique à la guerre contre l’Allemagne, l’enlisement du conflit conduisit les populations...
Les conditions de vie des civils pendant la guerre 14-18

Les conditions de vie des civils pendant la guerre 14-18

Pendant la Première Guerre mondiale, le tribut payé par les poilus est, certes, impressionnant – 1 390 000 morts, près de trois millions de blessés dont 60 000 amputés –, mais ce conflit des plus meur...
La maison de Madame Bazin à Nouvron.
Une famille réinstallée dans un abri militaire.
Les victimes civiles de la guerre de 1914-1918

Les victimes civiles de la guerre de 1914-1918

Le viol des femmes françaises par les soldats allemands semble avoir été, dès les premières semaines de la guerre de 1914-1918, un acte très répandu. Partiellement ou totalement envahis par l’ennemi, ...
Déportation de prisonniers civils pendant la première guerre mondiale : le camp de Holzminden

Déportation de prisonniers civils pendant la première guerre mondiale : le camp de Holzminden

A Holzminden, déportation de civils des territoires occupésA leur arrivée en Alsace en 1914, les troupes françaises ont emmené les fonctionnaires impériaux en poste dans les villes sous contrôle de l’...
Vue générale du camp de Holzminden.
Prisonniers et baraquements au camp de Holzminden.
Vue du camp de Holzminden avec femmes et enfants prisonniers.
Effort de guerre et union sacrée

Effort de guerre et union sacrée

La Grande Guerre à l’école En 1914, à plus de 55 ans, le graphiste et designer Victor Prouvé (1858-1943) est trop âgé pour s’engager dans l’armée active. Il ne sera donc pas gazé comme Ossip Zad...
l'Effort paysan
Le Laboratoire. L'usine. La guerre
Soyez patients. Soyez obstinés. La leçon du front