Le Sahara dit aussi Le Désert

Le Sahara dit aussi Le Désert

Tisseuses à Bou-Saada.

Tisseuses à Bou-Saada.

Chasse au faucon en Algérie, la curée.

Chasse au faucon en Algérie, la curée.

Pèlerins allant à La Mecque.

Pèlerins allant à La Mecque.

Le Sahara dit aussi Le Désert

Le Sahara dit aussi Le Désert

Lieu de conservation : musée d’Orsay (Paris)
site web

Date de création : 1867

Date représentée :

H. : 110,5 cm

L. : 200,5 cm

huile sur toile

© RMN - Grand Palais (musée d'Orsay) / Franck Raux / Stephane Marechalle

Lien vers l'image

RF 91 - 13-509158

L'orientalisme

Date de publication : Mars 2016

Auteur : Fleur SIOUFFI

Objet de curiosités et de fantasmes au XVIIe siècle et surtout au XVIIIe siècle, l’Orient devient « une préoccupation générale »(Victor Hugo dans la préface des Orientales en 1829) au XIXe siècle. Alors que s’amorce le lent déclin de l’Empire ottoman, les puissances européennes rivalisent d’ambitions colonialistes, surtout la France à travers la campagne d’Egypte de Bonaparte, la guerre de libération de la Grèce et la conquête de l’Algérie. A mesure que s’ouvrent les portes de l’Orient, les échanges, missions et voyages, notamment d’artistes, se multiplient et donnent un élan prodigieux à l’orientalisme.

A titre personnel ou dans le cadre de missions scientifiques, les peintres Guillaumet, Belly et Fromentin ont parcouru l’Orient, animés d’un même désir de découvrir la vie orientale.

Si tous ont été frappés au cours de leurs voyages par l’immensité et la violence naturelle du désert, c’est Guillaumet qui en a proposé la vision la plus originale. Dans Le Sahara, seuls une carcasse de chameau et le mirage d’une caravane qui se profile au loin contre un soleil éblouissant brisent la vacuité de cette impressionnante étendue de sable où terre et ciel se répondent en couches horizontales de couleurs.

Passionné par l’Algérie, Guillaumet s’est surtout attaché à décrire la vie quotidienne de ses habitants. Dans Tisseuses à Bou-Saada, il représente trois jeunes filles en train de tisser de la laine dans la pénombre d’une pièce au sous-sol d’une habitation saharienne. Bien que l’on ne distingue pas l’expression des visages, la toile suggère le caractère pénible de ce travail traditionnel.

Quant à Fromentin, il a sillonné l’Algérie dans l’idée de retracer la vie et les coutumes des tribus nomades. Dans Chasse au faucon en Algérie, la curée, il relate le moment où les chasseurs se regroupent pour récompenser les oiseaux de proie par un morceau de la bête qu’ils ont prise. Fasciné par cette tradition qui mêle subtilement chasse et combat, le peintre a beaucoup travaillé au rendu des animaux, en particulier du nerveux étalon blanc, et aux personnages, même s’il leur attribue une allure de chevaliers empruntée au Moyen Age occidental.

Dans Pèlerins allant à La Mecque, la caravane baignée de lumière qui progresse dans le désert en direction de La Mecque, le centre religieux de l’Islam, est d’un réalisme encore plus saisissant. La précision scrupuleuse avec laquelle Belly a traité les chameaux et surtout les personnages, tant dans leurs visages que dans leurs costumes traditionnels, confère à ce tableau un aspect quasi photographique.

Après avoir constitué pendant plusieurs siècles une formidable source d’imagination pour les artistes en quête de sujets exotiques, l’Orient éveille en eux une curiosité ethnographique à partir du milieu du XIXe siècle. La confrontation avec la civilisation orientale, rendue plus directe par l’établissement de liens diplomatiques et économiques et par l’amélioration des conditions de voyage, conduit notamment des peintres à s’intéresser plus volontiers à la réalité de ces pays et, pour certains, même à partager la vie quotidienne de leurs populations. Devant l’influence croissante de la colonisation, ces peintres ont voulu témoigner et contribuer à fixer la mémoire de ces pays, comme l’Algérie. Les tableaux orientalistes ont non seulement séduit leurs contemporains, mais ils ont surtout enrichi le regard occidental sur l’Orient.

P.JULLIAN Les Orientalistes Office du livre, 1977.S.MONNERET L’Orient des peintres Nathan, 1989.C.PELTRE L’Atelier du voyage.Les peintres en Orient au XIXe siècle Gallimard, coll. « Le Promeneur », 1995.R.ROSENBLUM Les Peintures du musée d’Orsay Nathan, 1989.J.THOMPSON, et B.WRIGHT La Vie et l’œuvre d’Eugène Fromentin ACR Edition, 1987.L.THORNTON Les Orientalistes, peintres voyageurs 1828-1908 ACR Edition, 1983.

Fleur SIOUFFI, « L'orientalisme », Histoire par l'image [en ligne], consulté le 12/08/2022. URL : histoire-image.org/etudes/orientalisme

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

Mentions d’information prioritaires RGPD

Vos données sont sont destinées à la RmnGP, qui en est le responsable de traitement. Elles sont recueillies pour traiter votre demande. Les données obligatoires vous sont signalées sur le formulaire par astérisque. L’accès aux données est strictement limité aux collaborateurs de la RmnGP en charge du traitement de votre demande. Conformément au Règlement européen n°2016/679/UE du 27 avril 2016 sur la protection des données personnelles et à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement, de portabilité et de limitation du traitement des donnés vous concernant ainsi que du droit de communiquer des directives sur le sort de vos données après votre mort. Vous avez également la possibilité de vous opposer au traitement des données vous concernant. Vous pouvez, exercer vos droits en contactant notre Délégué à la protection des données (DPO) au moyen de notre formulaire en ligne ( https://www.grandpalais.fr/fr/form/rgpd) ou par e-mail à l’adresse suivante : dpo@rmngp.fr. Pour en savoir plus, nous vous invitons à consulter notre politique de protection des données disponible ici en copiant et en collant ce lien : https://www.grandpalais.fr/fr/politique-de-protection-des-donnees-caractere-personnel

Partager sur

Découvrez nos études

Prise de la smalah d'Abd-el-Kader

L’émir Abd el-Kader avait été l’âme de la résistance à la colonisation française de l’Algérie, dont la conquête avait été entreprise en 1830. D’…

Orientale - Eugène Giraud

La femme orientale dans la peinture du XIXe siècle

À partir de 1704, après la traduction des Mille et Une Nuits par Antoine Galland (1646-1715), l’image sensuelle de la femme du harem inspire les…

La femme orientale dans la peinture du XIX<sup>e</sup> siècle
La femme orientale dans la peinture du XIX<sup>e</sup> siècle
La femme orientale dans la peinture du XIX<sup>e</sup> siècle

La prise d'Alger

Les débuts de la conquête de l’Algérie

Depuis longtemps la France, comme les autres puissances européennes, avait eu à souffrir du gouvernement…

Alger, « capitale » de la France Libre

Séance inaugurale de l’Assemblée consultative provisoire d’Alger

Le 8 novembre 1942, l’opération Torch (nom de code du débarquement allié en…

L'achèvement de la conquête d'Algérie

La reddition d’Abd el-Kader en décembre 1847 ne marqua pas la fin de la résistance à l’occupation française en Algérie. Pour achever la conquête,…

Une armée en mal d’idéaux

Le Second Empire a toujours entretenu, en métropole et dans ses colonies, une armée importante afin de soutenir, avec des fortunes diverses, tant la…

École de jeunes filles en Algérie

Un intérêt croissant pour l'Algérie

Après la prise d’Alger par les Français le 5 juillet 1830, la monarchie de Juillet, un temps hésitante,…

La prise de Constantine

La prise de Constantine

En 1834, le roi Louis-Philippe se résout à maintenir la présence française en Algérie, mais choisit de restreindre l’…

La prise de Constantine
La prise de Constantine
La prise de Constantine
Principales productions d'origine végétale -détail

Le Vin et les colonies

La viticulture dans les colonies d’Afrique du Nord de la fin du XIXe siècle aux années 1930

Les exploitations agricoles du Maghreb…

La bataille de Poitiers

Au secours de la patrie en danger

Si l’histoire de Charles Martel (688-741) est relativement mal connue des Français encore aujourd’hui, il n’en…