Henri de Bournazel.

Henri de Bournazel.

Lieu de conservation : musée de l’Armée (Paris)
site web

Date de création : 1943

Date représentée : nov-43

H. : 57,2 cm

L. : 45,1 cm

Lithographie coloriée. Affiche de propagande du gouvernement de Vichy. Série "Les Héros de l'Histoire de France". Henry de Bournazel, comte de Lespinasse de Bournazel participe à la mise en place du Protectorat au Maroc

© Paris - Musée de l'Armée, Dist. RMN - Grand Palais / image musée de l'Armée

Lien vers l'image

2006.1.110 - 06-522041

Vichy et les « héros de l’histoire de France » : Bournazel

Date de publication : Février 2012

Auteur : Alexandre SUMPF

1943 et la série d’affiches célébrant les « Héros de l’Histoire de France »

Placée sous la responsabilité du Secrétariat général à l’Information, la diffusion d’affiches est, avec la radio, l’un des principaux moyens de propagande utilisés par le régime de Vichy. Destinée à promouvoir sa politique et ses actions, cette imagerie largement diffusée entend façonner les consciences et les représentations.

Si certaines campagnes sont fortement suggérées par l’occupant nazi, le gouvernement jouit aussi d’une relative indépendance, réalisant et placardant (sous contrôle) ses propres messages. Par son thème et par le choix des personnalités mises à l’honneur, la série « Héros de l’Histoire de France », lancée durant l’année 1943 et dont est extraite « de Bournazel (1898-1933) » éditée en novembre, semble bien être une entreprise franco-française.

En s’appropriant la figure de ces illustres personnages et les valeurs qu’ils symbolisent, le régime exalte la grandeur et la fierté nationales – dont il se veut aussi le garant au présent et le promoteur à l’avenir.

La figure du héros

Cette lithographie coloriée représente Henri de Bournazel alors qu’il lance une offensive dans le désert. Le jeune militaire porte sa tenue d’officier du 8e régiment des spahis marocains (veste rouge et pantalon bleu). Enveloppé dans une cape blanche, il se détache nettement sur un ciel sans nuages. Cravache en main, il a délaissé sa monture pour mener ses troupes à pied. Très stylisé, le visage jeune, fin et déterminé exprime le courage, ainsi qu’une certaine assurance exaltée de la conquête.

Au second plan, les troupes qui composent cette unité de cavalerie coloniale recrutée parmi les « indigènes » (voir leur type et uniformes caractéristiques) donnent la charge à cheval, fusil à la main.

Très lumineuse et assez colorée, l’image suggère à la fois l’exotisme (le désert, qui semble infini) et un mouvement impossible à arrêter.

Un culte patriotique étonnant

Modèle du jeune officier intrépide et invincible, Henri de Bournazel fait l’objet d’un culte patriotique dès le milieu des années 1930. Surnommé « l’Homme Rouge » ou le « Cavalier Rouge » (du fait de son uniforme), il se signale par des faits d’armes exceptionnels lors de plusieurs batailles au Maroc (comme celle d’El Mers en mai 1923 et celle du djebel Saghro en 1933, où il trouve la mort).

Contrairement à la plupart des héros mis à l’honneur par cette série d’affiches de propagande (Jeanne d’Arc ou Bayard, par exemple), de Bournazel est une figure « historique » assez récente et encore très populaire. Le régime de Vichy se contente donc de récupérer à son compte une légende encore vive.

Par sa symbolique et son dynamisme, l’image promeut l’idée d’une France courageuse, victorieuse et conquérante, dont le pouvoir veut justement rappeler l’existence en ces temps de défaite et d’humiliation. La jeunesse du héros renvoie quant à elle à l’avenir, à la relève, au redressement porté par les générations futures, justement formées et exaltées par Vichy.

Mais la figure choisie ici étonne quand on sait que les colonies d’Afrique du Nord et presque tout l’empire sont progressivement passés sous contrôle allié à partir de l’été 1943 et que le Comité de Libération nationale siège à Alger. Avec cette affiche, le régime tente de réaffirmer l’appartenance pleine et entière de l’Afrique du Nord à la France de Vichy (à l’exclusion de la « France libre »).

AZEMA, Jean-Pierre, De Munich à la Libération, 1938-1944, Paris, Éditions du Seuil, 1979.

AZEMA, Jean-Pierre et Wieviorka, Olivier, Vichy, 1940-1944, Paris, Perrin, 1997.

BORDEAUX, Henri, Henry de Bournazel, Le Cavalier Rouge ou L’Epopée marocaine, Paris, Plon, 1935.

SIRINELLI (dir.), Jean-François, Les Droites françaises. De la Révolution à nos jours, Paris, Gallimard, coll. « Folio Histoire », 1992.

PAXTON, Robert, La France de Vichy, 1940-44, Paris, Éditions du Seuil, 1973.

Alexandre SUMPF, « Vichy et les « héros de l’histoire de France » : Bournazel », Histoire par l'image [en ligne], consulté le 05/12/2022. URL : histoire-image.org/etudes/vichy-heros-histoire-france-bournazel

Anonyme (non vérifié)

Ayant lu et relu avec émotion la biographie biographie d'Henri de Bournazel, j'ai le sentiment, non, la certitude que Bournazel n'aurait pas gâché sa gloire en traînant à Vichy s'il eût été encore vivant!

ven 03/02/2012 - 06:54 Permalien
Anonyme (non vérifié)

Bonjour,
En complément de la bibliographie, je vous signale : KRIER Yves, Bournazel,l'homme rouge du Riff et du Tafilalet, illustrations de Jean Brian, collection les Conquérants d'Empires. Grenoble, Editions Dardelet et Cie, format 18 x 22.5, février 1945.
La publication est donc postérieure à la Libération.
Cordialement
Daniel Bordier

ven 07/02/2014 - 10:01 Permalien

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

Mentions d’information prioritaires RGPD

Vos données sont sont destinées à la RmnGP, qui en est le responsable de traitement. Elles sont recueillies pour traiter votre demande. Les données obligatoires vous sont signalées sur le formulaire par astérisque. L’accès aux données est strictement limité aux collaborateurs de la RmnGP en charge du traitement de votre demande. Conformément au Règlement européen n°2016/679/UE du 27 avril 2016 sur la protection des données personnelles et à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement, de portabilité et de limitation du traitement des donnés vous concernant ainsi que du droit de communiquer des directives sur le sort de vos données après votre mort. Vous avez également la possibilité de vous opposer au traitement des données vous concernant. Vous pouvez, exercer vos droits en contactant notre Délégué à la protection des données (DPO) au moyen de notre formulaire en ligne ( https://www.grandpalais.fr/fr/form/rgpd) ou par e-mail à l’adresse suivante : dpo@rmngp.fr. Pour en savoir plus, nous vous invitons à consulter notre politique de protection des données disponible ici en copiant et en collant ce lien : https://www.grandpalais.fr/fr/politique-de-protection-des-donnees-caractere-personnel

Partager sur

Découvrez nos études

J'ai été avec vous dans les jours glorieux. Je reste avec vous dans les jours sombres Affiche propagande Pétain

Le père de la nation

Au service du peuple

À peine le régime de Vichy est-il installé en juillet 1940 qu’une estampe pose l’équation centrale du recours au maréchal…

Le père de la nation
Le père de la nation

La collaboration par le travail

Promouvoir le travail en Allemagne

Depuis 1940, et durant toute la guerre, de nombreux volontaires étrangers choisissent de partir travailler en…

Guerres navales révolutionnaires

Le 13 prairial an II (1er juin 1794), l’escadre de Brest aux ordres de l’amiral Villaret de Joyeuse parvint à assurer le passage d’un convoi de…

L’intervention des États-Unis dans la Première Guerre mondiale

L’intervention des Américains

Les Etats-Unis, qui avaient d’abord résolu de rester neutres, en 1914, sont entrés en guerre, le 6 avril 1917, aux…

Vive le football - Tristan Catroux

Football, une passion populaire

Promouvoir le football en France

L’introduction de la Coupe de France (écho de la Cup anglaise) en 1917, en pleine période de guerre, accélère la…

Plus jamais ça !

« Plus jamais ça ! »

La Grande Guerre, par sa durée insupportable, l’extension et la multiplication de ses fronts, l’expérience des tranchées et…

Plus jamais ça !
Plus jamais ça !

La mobilisation des femmes

En 1914-1918, pendant que les hommes sont au front, les femmes participent activement à l’effort national. Dans une guerre totale, longue et…

1914-1918 : « l'effort de guerre » mobilise toute la société

Guerre des adultes, « guerre des enfants »

1916 : cela fait déjà deux années que la Grande Guerre fait rage, qu’elle prive les enfants de leurs…

1914-1918 : « l'effort de guerre »  mobilise toute la société
1914-1918 : « l'effort de guerre »  mobilise toute la société

Henri IV, le premier roi « médiatique » de l’histoire de France

Dans sa (re)conquête du pouvoir après l’assassinat d’Henri III le 2 août 1589 sous le couteau de Jacques Clément, Henri IV a su accompagner…

Henri IV, le premier roi « médiatique » de l’histoire de France
Henri IV, le premier roi « médiatique » de l’histoire de France

La ligne Maginot

L’alliance franco-britannique au début de la guerre.

Le 3 septembre 1939, la France et la Grande-Bretagne déclarent conjointement la guerre à l’…

La ligne Maginot
La ligne Maginot