Aller au contenu principal

Découvrir la vie de Prince impérial au travers d'œuvres et d'images d'archive

Napoléon Eugène Louis Jean Joseph Bonaparte, plus connu sous le nom de Prince Impérial, est né le 16 mars 1856 à Paris. Il est le fils unique de Napoléon III et de l'impératrice Eugénie. Très jeune, il est associé aux manifestations du régime. Il assiste aux cérémonies officielles, telles l'ouverture de la session législative ou la réception d'ambassadeurs.

La guerre franco-prussienne éclate en 1870. Après avoir accompagné son père sur le front. Après la défaite de Sedan et la proclamation de la IIIe République le 4 septembre 1870, le prince se réfugie en Belgique. Il débarque à Douvres avec trois aides de camp, puis gagne Hastings, où sa mère le rejoint le 8 septembre 1870. Le 20 septembre 1870, l'impératrice et le prince emménagent à Camden Place, une propriété située près de Londres. En novembre 1870, la reine Victoria et sa fille, la princesse Béatrice, rendent visite aux exilés.

En exil, il poursuit ses études et s'engage dans une carrière militaire. Il a été formé à l'Académie militaire royale de Woolwich et a servi dans l'armée britannique. En 1879, désireux de prouver sa valeur et de soutenir la cause bonapartiste, il s'est joint à une expédition militaire britannique en Afrique du Sud, pendant la guerre anglo-zouloue. C'est là, que le prince impérial a trouvé la mort le 1ᵉʳ juin 1879, tué par les guerriers zoulous lors d'une reconnaissance.

Le prince repose aujourd’hui à l’abbaye de Farnborough, auprès de ses parents, l’empereur Napoléon III et l’impératrice Eugénie, morte à Madrid en 1920. C’est l’impératrice elle-même qui fit édifier son monument funéraire, réalisé par l’architecte Gabriel Destailleur de 1883 à 1888. 

portrait du prince impérial

Toutes les études

Dans la partie supérieure du tableau, on verra le ciel s’entrouvrir et Napoléon Ier, conduit par le génie de la France, descendre vers le jeune représentant de sa dynastie. »

Le Baptême du Prince impérial

Lorsque, le 16 mars 1856, naît aux Tuileries Eugène Louis Jean Joseph Napoléon, le fils tant attendu de Napoléon III et de l’impératrice Eugénie,…

Le fils de Napoléon III et de l’impératrice Eugénie était alors un adolescent de 14 ans. C’était un enfant généreux, expansif, particulièrement enjoué, remuant, voire turbulent : on le surnommait « bougillon »

Portrait du Prince impérial

Au zénith lors du Congrès de Paris de 1856, le prestige de la France en Europe n’était déjà plus qu’un lointain souvenir en 1870. Le 3 juillet 1866,…
Le duc de Padoue avait orchestré la cérémonie et s’était dépensé sans compter pour faire imprimer et diffuser massivement des biographies retraçant les grandes étapes de la vie du fils de Napoléon III.

La majorité du Prince impérial

En 1870, la défaite de la France impériale face à la Prusse avait totalement discrédité le parti bonapartiste, mais la république, proclamée le 4…
Le 1er juin 1879, vers quatre heures de l’après-midi, le prince impérial et son escorte anglaise furent surpris au cours d’une halte par une quarantaine de Zoulous.

La mort du Prince impérial

Depuis 1874, date de son accession à la majorité, le prince impérial était le prétendant légitime à la succession de Napoléon III. Bien qu’exilé,…

La vélocipédomanie

La « vélocipédomanie » sous le Second Empire

Les débuts du « vélocipède » moderne et l’évolution de sa représentation

C’est au cours du XIXe siècle que le « vélocipède » fait son…

La « vélocipédomanie » sous le Second Empire
La « vélocipédomanie » sous le Second Empire
Le Prince impérial se promenant en vélocipède dans le jardin des Tuileries

La « vélocipédomanie » sous le Second Empire

Les débuts du « vélocipède » moderne et l’évolution de sa représentation

C’est au cours du XIXe siècle que le « vélocipède » fait son…

La « vélocipédomanie » sous le Second Empire
La « vélocipédomanie » sous le Second Empire
Mort de l'Empereur Napoléon III

9 janvier 1873 : mort de Napoléon III à Camden Place

Mort de l’empereur malade et en exil après la défaite de Sedan

Le 9 janvier 1873 mourrait dans la résidence de Camden House, à Chislehurst, près…

9 janvier 1873 : mort de Napoléon III à Camden Place
9 janvier 1873 : mort de Napoléon III à Camden Place
Mort de Napoléon III

9 janvier 1873 : mort de Napoléon III à Camden Place

Mort de l’empereur malade et en exil après la défaite de Sedan

Le 9 janvier 1873 mourrait dans la résidence de Camden House, à Chislehurst, près…

9 janvier 1873 : mort de Napoléon III à Camden Place
9 janvier 1873 : mort de Napoléon III à Camden Place
Retour à la liste