Aller au contenu principal

Découvrez les études liées au mot-clé prison

Toutes les études

Élisabeth Cazotte, Jacques Cazotte dans la prison en 1792

Les débuts de la Terreur

L’historiographie révolutionnaire, très développée au XIXe siècle bien qu’elle prît souvent la forme des opinions professées par ses…

Les débuts de la Terreur
Les débuts de la Terreur
Le tableau représente une scène plutôt violente, alors que Michelet, très littéraire, ménage le peuple exécuteur, qu’il soutient, tout en magnifiant la princesse, « nue comme Dieu l’avait faite ».

Les débuts de la Terreur

L’historiographie révolutionnaire, très développée au XIXe siècle bien qu’elle prît souvent la forme des opinions professées par ses…

Les débuts de la Terreur
Les débuts de la Terreur

La répression de la Commune

La " terreur tricolore "

A la charnière des mois de mai et juin 1871, pendant et après la " semaine sanglante " au cours de laquelle la Commune est…

La répression de la Commune
La répression de la Commune
Endormis dans leurs loques, ces fédérés semblent morts, sacrifiés dans les geôles versaillaises

La répression de la Commune

La " terreur tricolore "

A la charnière des mois de mai et juin 1871, pendant et après la " semaine sanglante " au cours de laquelle la Commune est…

La répression de la Commune
La répression de la Commune
Dans cet autoportrait, Courbet s'est représenté dans sa cellule de la prison parisienne Sainte-Pélagie.

Courbet à Sainte-Pélagie

La répression des communards illustres et le sort de Courbet

Accusé d'avoir activement participé à la Commune, d'avoir usurpé des fonctions…

Le Mont connaît un véritable état de délabrement au temps de la prison centrale. Des ruines sont partout visibles

Le quartier des prisonniers politiques au Mont-Saint-Michel (1832-1834)

Un quartier politique ajouté à la prison centrale

Le Mont-Saint-Michel apparaît, dès la fin du Moyen Âge, comme un lieu de détention commode par…

Le quartier  des  prisonniers politiques au Mont-Saint-Michel (1832-1834)
Le quartier  des  prisonniers politiques au Mont-Saint-Michel (1832-1834)
Le quartier  des  prisonniers politiques au Mont-Saint-Michel (1832-1834)
Le quartier  des  prisonniers politiques au Mont-Saint-Michel (1832-1834)
La lithographie montre les chapiteaux du XIIIe siècle et évoque avec un « pittoresque » discret le fonctionnement de la centrale.

Le quartier des prisonniers politiques au Mont-Saint-Michel (1832-1834)

Un quartier politique ajouté à la prison centrale

Le Mont-Saint-Michel apparaît, dès la fin du Moyen Âge, comme un lieu de détention commode par…

Le quartier  des  prisonniers politiques au Mont-Saint-Michel (1832-1834)
Le quartier  des  prisonniers politiques au Mont-Saint-Michel (1832-1834)
Le quartier  des  prisonniers politiques au Mont-Saint-Michel (1832-1834)
Le quartier  des  prisonniers politiques au Mont-Saint-Michel (1832-1834)
Cette lettre composée au Mont par les détenus républicains s’adresse directement à Adolphe Thiers.

Le quartier des prisonniers politiques au Mont-Saint-Michel (1832-1834)

Un quartier politique ajouté à la prison centrale

Le Mont-Saint-Michel apparaît, dès la fin du Moyen Âge, comme un lieu de détention commode par…

Le quartier  des  prisonniers politiques au Mont-Saint-Michel (1832-1834)
Le quartier  des  prisonniers politiques au Mont-Saint-Michel (1832-1834)
Le quartier  des  prisonniers politiques au Mont-Saint-Michel (1832-1834)
Le quartier  des  prisonniers politiques au Mont-Saint-Michel (1832-1834)
De sa main, Thiers note point par point la réponse à donner : des mesures prudentes mais libérales qui entérinent la plupart des demandes.

Le quartier des prisonniers politiques au Mont-Saint-Michel (1832-1834)

Un quartier politique ajouté à la prison centrale

Le Mont-Saint-Michel apparaît, dès la fin du Moyen Âge, comme un lieu de détention commode par…

Le quartier  des  prisonniers politiques au Mont-Saint-Michel (1832-1834)
Le quartier  des  prisonniers politiques au Mont-Saint-Michel (1832-1834)
Le quartier  des  prisonniers politiques au Mont-Saint-Michel (1832-1834)
Le quartier  des  prisonniers politiques au Mont-Saint-Michel (1832-1834)
Barbès évoque avec sobriété les souffrances de l’incarcération et de la phtisie laryngée qu’il a contractée en 1842 lors de son séjour dans « ces abominables loges » :

Armand Barbès prisonnier au Mont-Saint-Michel (1839-1843)

L’isolement cellulaire

Face aux attentats incessants et aux émeutes à répétition, les gouvernants conservateurs de la fin des années 1830 veulent…

Armand Barbès prisonnier au Mont-Saint-Michel (1839-1843)
Armand Barbès prisonnier au Mont-Saint-Michel (1839-1843)
Armand Barbès prisonnier au Mont-Saint-Michel (1839-1843)
Armand Barbès prisonnier au Mont-Saint-Michel (1839-1843)
Portrait d'Edmond Barbès en prison

Armand Barbès prisonnier au Mont-Saint-Michel (1839-1843)

L’isolement cellulaire

Face aux attentats incessants et aux émeutes à répétition, les gouvernants conservateurs de la fin des années 1830 veulent…

Armand Barbès prisonnier au Mont-Saint-Michel (1839-1843)
Armand Barbès prisonnier au Mont-Saint-Michel (1839-1843)
Armand Barbès prisonnier au Mont-Saint-Michel (1839-1843)
Armand Barbès prisonnier au Mont-Saint-Michel (1839-1843)
Tête de pipe à l'effigie d'Armand Barbès

Armand Barbès prisonnier au Mont-Saint-Michel (1839-1843)

L’isolement cellulaire

Face aux attentats incessants et aux émeutes à répétition, les gouvernants conservateurs de la fin des années 1830 veulent…

Armand Barbès prisonnier au Mont-Saint-Michel (1839-1843)
Armand Barbès prisonnier au Mont-Saint-Michel (1839-1843)
Armand Barbès prisonnier au Mont-Saint-Michel (1839-1843)
Armand Barbès prisonnier au Mont-Saint-Michel (1839-1843)
Tête de pipe à l'effigie d'Emmanuel Arago

Armand Barbès prisonnier au Mont-Saint-Michel (1839-1843)

L’isolement cellulaire

Face aux attentats incessants et aux émeutes à répétition, les gouvernants conservateurs de la fin des années 1830 veulent…

Armand Barbès prisonnier au Mont-Saint-Michel (1839-1843)
Armand Barbès prisonnier au Mont-Saint-Michel (1839-1843)
Armand Barbès prisonnier au Mont-Saint-Michel (1839-1843)
Armand Barbès prisonnier au Mont-Saint-Michel (1839-1843)

Un “ canard ” républicain (1833)

Adolphe Thiers, chargé des prisons en 1833, comme secrétaire d’état au Commerce et aux Travaux publics, décide de faire de la prison centrale du…

Un “ canard ” républicain (1833)
Un “ canard ” républicain (1833)
Un “ canard ” républicain (1833)
Jeanne, à la prison de Sainte-Pélagie.

Un “ canard ” républicain (1833)

Adolphe Thiers, chargé des prisons en 1833, comme secrétaire d’état au Commerce et aux Travaux publics, décide de faire de la prison centrale du…

Un “ canard ” républicain (1833)
Un “ canard ” républicain (1833)
Un “ canard ” républicain (1833)
Ce républicain emmené au Mont-saint-Michel a pu être inspiré par le détenu Jeanne qui souhaite apparaître comme le chef de file des prisonniers républicains.

Un “ canard ” républicain (1833)

Adolphe Thiers, chargé des prisons en 1833, comme secrétaire d’état au Commerce et aux Travaux publics, décide de faire de la prison centrale du…

Un “ canard ” républicain (1833)
Un “ canard ” républicain (1833)
Un “ canard ” républicain (1833)
Cette lithographie, diffusée à partir de 1830, rend avec précision l’architecture du château de Ham, qui sera détruit en 1917

Louis Napoléon Bonaparte s'évade du fort de Ham

Fils de Louis Bonaparte, roi de Hollande et frère de Napoléon Ier, et d’Hortense de Beauharnais, fille de Joséphine, Louis Napoléon passe son…

Louis Napoléon Bonaparte s'évade du fort de Ham
Louis Napoléon Bonaparte s'évade du fort de Ham
Louis Napoléon Bonaparte s'évade du fort de Ham
Louis Napoléon Bonaparte s'évade du fort de Ham
Son uniforme de capitaine d’artillerie suisse, orné d’une simple fourragère, rappelle que le prince

Louis Napoléon Bonaparte s'évade du fort de Ham

Fils de Louis Bonaparte, roi de Hollande et frère de Napoléon Ier, et d’Hortense de Beauharnais, fille de Joséphine, Louis Napoléon passe son…

Louis Napoléon Bonaparte s'évade du fort de Ham
Louis Napoléon Bonaparte s'évade du fort de Ham
Louis Napoléon Bonaparte s'évade du fort de Ham
Louis Napoléon Bonaparte s'évade du fort de Ham
Le plan du château et du parcours effectué par l’évadé sera dessiné par l’officier du génie Nicolas Flajollot en 1854.

Louis Napoléon Bonaparte s'évade du fort de Ham

Fils de Louis Bonaparte, roi de Hollande et frère de Napoléon Ier, et d’Hortense de Beauharnais, fille de Joséphine, Louis Napoléon passe son…

Louis Napoléon Bonaparte s'évade du fort de Ham
Louis Napoléon Bonaparte s'évade du fort de Ham
Louis Napoléon Bonaparte s'évade du fort de Ham
Louis Napoléon Bonaparte s'évade du fort de Ham
Une carte postale d’un dessin populaire en couleur, éditée à Ham, contribue à colporter cette évasion audacieuse et rocambolesque.

Louis Napoléon Bonaparte s'évade du fort de Ham

Fils de Louis Bonaparte, roi de Hollande et frère de Napoléon Ier, et d’Hortense de Beauharnais, fille de Joséphine, Louis Napoléon passe son…

Louis Napoléon Bonaparte s'évade du fort de Ham
Louis Napoléon Bonaparte s'évade du fort de Ham
Louis Napoléon Bonaparte s'évade du fort de Ham
Louis Napoléon Bonaparte s'évade du fort de Ham
soldat allemand, amené par les deux chasseurs alpins pour être interrogé

L'interrogatoire du prisonnier

La guerre : une réalité quotidienne

Quand la Première Guerre mondiale débute au milieu de l’été 1914, les belligérants s’accordent à penser qu’…

Prisonniers de guerre

Les Meurtrissures de la Grande Guerre

La Grande Guerre comme source d’inspiration

Théophile Alexandre Steinlen (1859-1923) est âgé de cinquante-cinq ans quand la Première Guerre…

Les Meurtrissures de la Grande Guerre
Les Meurtrissures de la Grande Guerre
Les Meurtrissures de la Grande Guerre
une femme soutenant un poilu blessé

Les Meurtrissures de la Grande Guerre

La Grande Guerre comme source d’inspiration

Théophile Alexandre Steinlen (1859-1923) est âgé de cinquante-cinq ans quand la Première Guerre…

Les Meurtrissures de la Grande Guerre
Les Meurtrissures de la Grande Guerre
Les Meurtrissures de la Grande Guerre
Une femme avec deux enfants orphelins de guerre

Les Meurtrissures de la Grande Guerre

La Grande Guerre comme source d’inspiration

Théophile Alexandre Steinlen (1859-1923) est âgé de cinquante-cinq ans quand la Première Guerre…

Les Meurtrissures de la Grande Guerre
Les Meurtrissures de la Grande Guerre
Les Meurtrissures de la Grande Guerre

Les dernières heures de Marie-Antoinette

Le procès de la reine

Le peuple de Paris voit en Marie-Antoinette celle qui inspire au Roi ses tentatives de résistance au développement des…

Les dernières heures de Marie-Antoinette
Les dernières heures de Marie-Antoinette
Les dernières heures de Marie-Antoinette

Les dernières heures de Marie-Antoinette

Le procès de la reine

Le peuple de Paris voit en Marie-Antoinette celle qui inspire au Roi ses tentatives de résistance au développement des…

Les dernières heures de Marie-Antoinette
Les dernières heures de Marie-Antoinette
Les dernières heures de Marie-Antoinette

Les dernières heures de Marie-Antoinette

Le procès de la reine

Le peuple de Paris voit en Marie-Antoinette celle qui inspire au Roi ses tentatives de résistance au développement des…

Les dernières heures de Marie-Antoinette
Les dernières heures de Marie-Antoinette
Les dernières heures de Marie-Antoinette

Darboy, martyr de Versailles

Darboy, martyr de Versailles

Le 24 mai 1871, Monseigneur Georges Darboy, archevêque de Paris, l’abbé Gaspard Deguerry, curé de la Madeleine et…

Répression de la misère

En France, le vagabondage, défini comme un délit dans le code napoléonien de 1804, est réprimé en milieu rural aussi bien qu’en ville.

L'évasion de Rochefort - Edouard Manet

Henri de Rochefort et les déportés de la Commune

La déportation en Nouvelle-Calédonie

Plus de 4 000 communards furent condamnés par les conseils de guerre à la déportation en Nouvelle-Calédonie…

Retour à la liste