Aller au contenu principal

Découvrir le thématique Tourisme et divertissement par les experts de l'Histoire par l'image

Tourisme et divertissement

Toutes les études

Le duc d'Orléans descendant le grand rapide de l'Eijanpaikka

Le duc d'Orléans en Laponie

Le duc d’Orléans, futur Louis-Philippe, avait participé aux débuts de la Révolution aux côtés de son père, Philippe-Egalité. Il combattit à…

Le duc d'Orléans en Laponie
Le duc d'Orléans en Laponie
C’est en compagnie du marquis de Montjoie et de son domestique Baudoin que le duc d’Orléans voyagea en Laponie.

Le duc d'Orléans en Laponie

Le duc d’Orléans, futur Louis-Philippe, avait participé aux débuts de la Révolution aux côtés de son père, Philippe-Egalité. Il combattit à…

Le duc d'Orléans en Laponie
Le duc d'Orléans en Laponie
La Colonne Morris - Jean Béraud

Le Mobilier urbain, un symbole de Paris

Des colonnes dans la rue

La multiplication des lieux de divertissement tels que les théâtres ou les cirques sur les boulevards au cours du XIX…

Le portrait réalisé par Nadar vers 1850 montre un autre Offenbach, plus jeune. Il n’a déjà plus la longue chevelure qu’il portait lorsqu’il était le « Paganini du violoncelle »

Jacques Offenbach, le XIXe siècle en musique

Une trajectoire hors du commun

Lorsqu’il débarque à Paris en novembre 1833, à l’âge de quatorze ans, Jacques Offenbach est un petit immigré juif…

Jacques Offenbach, le XIX<sup>e</sup> siècle en musique
Jacques Offenbach, le XIX<sup>e</sup> siècle en musique
Jacques Offenbach, le XIX<sup>e</sup> siècle en musique
L’aquarelle du prince de Joinville se rapporte, elle, à la période la plus glorieuse de sa carrière puisqu’elle présente une scène de Barbe-Bleue (1866) et une autre de La Grande-Duchesse de Gérolstein (1867)

Jacques Offenbach, le XIXe siècle en musique

Une trajectoire hors du commun

Lorsqu’il débarque à Paris en novembre 1833, à l’âge de quatorze ans, Jacques Offenbach est un petit immigré juif…

Jacques Offenbach, le XIX<sup>e</sup> siècle en musique
Jacques Offenbach, le XIX<sup>e</sup> siècle en musique
Jacques Offenbach, le XIX<sup>e</sup> siècle en musique
Par son génie publicitaire, Chéret parvient à suggérer la richesse exceptionnelle de la mise en scène, Offenbach ayant dépensé plus de 200 000 francs pour la reprise de son œuvre fétiche au Théâtre de la Gaîté.

Jacques Offenbach, le XIXe siècle en musique

Une trajectoire hors du commun

Lorsqu’il débarque à Paris en novembre 1833, à l’âge de quatorze ans, Jacques Offenbach est un petit immigré juif…

Jacques Offenbach, le XIX<sup>e</sup> siècle en musique
Jacques Offenbach, le XIX<sup>e</sup> siècle en musique
Jacques Offenbach, le XIX<sup>e</sup> siècle en musique
La lithographie regroupe dix-neuf personnages des Huguenots (1836), opéra en cinq actes de Scribe et Meyerbeer, et cinq personnages du Verre d’eau, comédie en cinq actes de 1840.

Eugène Scribe, le plus grand auteur dramatique du XIXe siècle

Une carrière exceptionnelle

À la fin de 1857, quand il commande au peintre Jules Héreau six panneaux muraux retraçant sa vie afin de les placer…

Eugène Scribe, le plus grand auteur dramatique du XIX<sup>e</sup> siècle
Eugène Scribe, le plus grand auteur dramatique du XIX<sup>e</sup> siècle
Eugène Scribe, le plus grand auteur dramatique du XIX<sup>e</sup> siècle
Eugène Scribe, le plus grand auteur dramatique du XIX<sup>e</sup> siècle
La première toile montre ainsi la maison de la rue Saint-Denis où l’écrivain est né en 1791. Son père y tenait un commerce de soieries, à l’enseigne du Chat noir.

Eugène Scribe, le plus grand auteur dramatique du XIXe siècle

Une carrière exceptionnelle

À la fin de 1857, quand il commande au peintre Jules Héreau six panneaux muraux retraçant sa vie afin de les placer…

Eugène Scribe, le plus grand auteur dramatique du XIX<sup>e</sup> siècle
Eugène Scribe, le plus grand auteur dramatique du XIX<sup>e</sup> siècle
Eugène Scribe, le plus grand auteur dramatique du XIX<sup>e</sup> siècle
Eugène Scribe, le plus grand auteur dramatique du XIX<sup>e</sup> siècle
Situé en Seine-et-Marne, près de La Ferté-sous-Jouarre, le domaine de Séricourt est acheté en 1835 par Scribe qui, dès lors, consacre une large partie de sa fortune à son embellissement

Eugène Scribe, le plus grand auteur dramatique du XIXe siècle

Une carrière exceptionnelle

À la fin de 1857, quand il commande au peintre Jules Héreau six panneaux muraux retraçant sa vie afin de les placer…

Eugène Scribe, le plus grand auteur dramatique du XIX<sup>e</sup> siècle
Eugène Scribe, le plus grand auteur dramatique du XIX<sup>e</sup> siècle
Eugène Scribe, le plus grand auteur dramatique du XIX<sup>e</sup> siècle
Eugène Scribe, le plus grand auteur dramatique du XIX<sup>e</sup> siècle
Édifié sur un terrain acheté en 1853, l’hôtel particulier de la rue Pigalle, enfin, s’avère très vite être une mauvaise opération financière qui assombrit considérablement les dernières années de Scribe.

Eugène Scribe, le plus grand auteur dramatique du XIXe siècle

Une carrière exceptionnelle

À la fin de 1857, quand il commande au peintre Jules Héreau six panneaux muraux retraçant sa vie afin de les placer…

Eugène Scribe, le plus grand auteur dramatique du XIX<sup>e</sup> siècle
Eugène Scribe, le plus grand auteur dramatique du XIX<sup>e</sup> siècle
Eugène Scribe, le plus grand auteur dramatique du XIX<sup>e</sup> siècle
Eugène Scribe, le plus grand auteur dramatique du XIX<sup>e</sup> siècle
Pierre Sicard peint en 1925 Le Pigall’s, œuvre qui apparaît comme une tentative assez réussie de résumer d’un ample mouvement pictural l’esprit des années folles.

Les « Années folles »

Montmartre, cœur des années folles

Deux places mythiques de la nuit parisienne ponctuent le boulevard de Clichy, qui sert de déambulatoire à la…

Les « Années folles »
Les « Années folles »
Place blanche.

Les « Années folles »

Montmartre, cœur des années folles

Deux places mythiques de la nuit parisienne ponctuent le boulevard de Clichy, qui sert de déambulatoire à la…

Les « Années folles »
Les « Années folles »
La Revue Nègre.

Joséphine Baker et la Revue Nègre

Les années folles, antidote à la Grande Guerre

« Roaring Twenties » de Broadway dépeintes par Fitzgerald aux États-Unis, années folles…

Joséphine Baker et la Revue Nègre
Joséphine Baker et la Revue Nègre
Joséphine Backer dans son costume de scène

Joséphine Baker et la Revue Nègre

Les années folles, antidote à la Grande Guerre

« Roaring Twenties » de Broadway dépeintes par Fitzgerald aux États-Unis, années folles…

Joséphine Baker et la Revue Nègre
Joséphine Baker et la Revue Nègre
Bal bullier, femme danssant

La baraque de la Goulue et le bal Bullier

L’essor des spectacles dans le Paris de la Belle Époque

Sous l’impulsion du baron Haussmann, Paris se transforme en profondeur au cours de la…

La baraque de la Goulue et le bal Bullier
La baraque de la Goulue et le bal Bullier
La baraque de la Goulue et le bal Bullier
À gauche, la danseuse, tout en muscles, effort et rondeurs, entame son pas de quadrille – et sa fulgurante notoriété.

La baraque de la Goulue et le bal Bullier

L’essor des spectacles dans le Paris de la Belle Époque

Sous l’impulsion du baron Haussmann, Paris se transforme en profondeur au cours de la…

La baraque de la Goulue et le bal Bullier
La baraque de la Goulue et le bal Bullier
La baraque de la Goulue et le bal Bullier
Sur le panneau de droite, Toulouse-Lautrec a représenté le spectacle offert par la Goulue dans sa baraque : une danse du ventre.

La baraque de la Goulue et le bal Bullier

L’essor des spectacles dans le Paris de la Belle Époque

Sous l’impulsion du baron Haussmann, Paris se transforme en profondeur au cours de la…

La baraque de la Goulue et le bal Bullier
La baraque de la Goulue et le bal Bullier
La baraque de la Goulue et le bal Bullier
Parmi les petits métiers les plus populaires figuraient les musiciens et les chansonniers dont les airs s’entendaient et circulaient dans les rues, foires, places de marché, guinguettes, tavernes ou cours.

Les petits métiers et la musique populaire

Petits métiers des villes, petits métiers des champs

Dans son opéra naturaliste Louise, créé en 1900, le compositeur Gustave Charpentier rendait…

Les petits métiers et la musique populaire
Les petits métiers et la musique populaire
au coin d’une rue, un joueur d’orgue de barbarie tourne la manivelle de son instrument, tandis que, accoudée sur l’orgue, une femme tient à la main un recueil de chansons qu’elle interprète pour les nombreux auditeurs amassés derrière eux.

Les petits métiers et la musique populaire

Petits métiers des villes, petits métiers des champs

Dans son opéra naturaliste Louise, créé en 1900, le compositeur Gustave Charpentier rendait…

Les petits métiers et la musique populaire
Les petits métiers et la musique populaire
un groupe statique central de musiciens et les deux danseurs qui l’encadrent, entre les chemises claires et les peaux sombre,

Les esclaves et la danse

Une main d’œuvre servile peuple en nombre considérable les Antilles et les Amériques proches de celles-ci. Les propriétaires des plantations de…

Les esclaves et la danse
Les esclaves et la danse
 Il décrit avec précision dans un petit opuscule, Danse (1796) les chœurs de chanteuses répondant à une ou deux chanteuses principales à la voix éclatante, les danseurs

Les esclaves et la danse

Une main d’œuvre servile peuple en nombre considérable les Antilles et les Amériques proches de celles-ci. Les propriétaires des plantations de…

Les esclaves et la danse
Les esclaves et la danse
Toutes les scènes sont présentées de manière frontale, en pleine lumière et à l’extérieur. L’ambiance est heureuse.

Origines du carnaval à la Jamaïque

Isaac Mendes Belisario (1795-1849), peintre et graveur d’origine italienne né à Londres, installé en 1830 à Kingston en Jamaïque, alors colonie…

Origines du carnaval à la Jamaïque
Origines du carnaval à la Jamaïque
Origines du carnaval à la Jamaïque
Origines du carnaval à la Jamaïque
Les visages ronds et replets des ex-esclaves sourient.

Origines du carnaval à la Jamaïque

Isaac Mendes Belisario (1795-1849), peintre et graveur d’origine italienne né à Londres, installé en 1830 à Kingston en Jamaïque, alors colonie…

Origines du carnaval à la Jamaïque
Origines du carnaval à la Jamaïque
Origines du carnaval à la Jamaïque
Origines du carnaval à la Jamaïque
Les hommes, comme oisifs, portent cheveux longs et souvent barbe.

Origines du carnaval à la Jamaïque

Isaac Mendes Belisario (1795-1849), peintre et graveur d’origine italienne né à Londres, installé en 1830 à Kingston en Jamaïque, alors colonie…

Origines du carnaval à la Jamaïque
Origines du carnaval à la Jamaïque
Origines du carnaval à la Jamaïque
Origines du carnaval à la Jamaïque
Les lithographies montrent un peuple heureux, bien nourri, qui s’amuse et a mis pour cela de beaux vêtements.

Origines du carnaval à la Jamaïque

Isaac Mendes Belisario (1795-1849), peintre et graveur d’origine italienne né à Londres, installé en 1830 à Kingston en Jamaïque, alors colonie…

Origines du carnaval à la Jamaïque
Origines du carnaval à la Jamaïque
Origines du carnaval à la Jamaïque
Origines du carnaval à la Jamaïque
Parades de foire

Parades de foire

De Tivoli à la fête foraine

La fête foraine trouve son origine dans les spectacles des grandes foires marchandes du Moyen Age où baladins,…

Une fête villageoise en Normandie

Une fête de village en Normandie

Moment de liberté au village

La notion de foire, incluant l’idée de fête, recouvre aussi bien l’idée de kermesse que de marché commercial…

Cette attraction possède un rail qui se divise en deux. Les passagers embarquent au bas de la montée centrale, dans d’élégantes voitures à trois roues et ils redescendent ensuite les deux rails latéraux

Promenades aériennes

La folie Beaujon

Nicolas Beaujon (1708-1786), banquier à la cour de Louis XVI fait construire une folie entre le faubourg Saint-Honoré et les…

grande roue de paris

La Grande roue de Paris

L’Exposition Universelle : De l’industrie aux loisirs de masse

En 1855, se tient à Paris la première Exposition Universelle, quatre ans après…

Nouveau jeu du mât de cocagne

Nouveau jeu du mât de cocagne

Du haut de la fête foraine

Le mât de cocagne est, au XIXe et au début du XXe siècles, l’objet le plus haut de la foire…

Retour à la liste