Aller au contenu principal
Du nouveau contre le chômage ! L'organisation du roulement

Du nouveau contre le chômage ! L'organisation du roulement

Du nouveau contre le chômage ! Lisez ces lettres qui prouvent le succès de notre roulement

Du nouveau contre le chômage ! Lisez ces lettres qui prouvent le succès de notre roulement

Du nouveau contre le chômage ! L'organisation du roulement

Du nouveau contre le chômage ! L'organisation du roulement

H. : 120 cm

L. : 80 cm

Imprimeur : Ateliers de mécanique de la Seine

Domaine : Affiches

Domaine Public © CC0 Collections La Contemporaine, Nanterre

Lien vers l'image

AFF30134-6

  • Du nouveau contre le chômage ! L'organisation du roulement

La roulette allemande : la « Relève » de 1942

Date de publication : Mars 2023

Auteur : Alexandre SUMPF

Rouler sa bosse en Allemagne

Quand les deux affiches commanditées par les Ateliers de Mécanique de la Seine apparaissent sur les murs de Puteaux, en 1942, Pierre Laval a fait son retour à tête du gouvernement. Imposé par les Allemands qui voient en lui un collaborateur plus empressé, et il leur donne raison en négociant un troc avec Fritz Sauckel, qui arrive de Berlin à la même époque. Hitler a chargé ce dernier de recruter de la main d’œuvre partout en Europe afin d’intensifier l’effort de guerre. En échange des 250 000 travailleurs français exigés, en plus de la centaine de milliers de volontaires déjà partis, Laval obtient le retour de 50 000 prisonniers de guerre. Son discours du 22 juin 1942 lance la campagne de propagande nationale autour de la « Relève » en utilisant des arguments exclusivement économiques et humanitaires. On omet opportunément de préciser à quoi vont servir les hommes envoyés en Allemagne, et toute interprétation politique est proscrite. Or, les Ateliers installés Quai national sont un arsenal ; certes, ils ont été évacués en 1940 sur l’île de Ré, mais ils continuent à faire office d’atelier de réparation pour les blindés.

Un « roulement » habile

Du nouveau contre le chômage ! L’organisation du roulement figure en arrière-plan de Du nouveau contre le chômage ! Lisez ces lettres qui prouvent le succès de notre « roulement », ce qui indique que les deux affiches de format vertical se sont succédées dans cet ordre. La première fait la promotion d’un système binational de formation professionnelle en utilisant l’image d’un fer à cheval. Le rouge franc de cet arrière-plan structure le sens de lecture en écho au slogan apposé en haut, à la raison sociale de l’entreprise au bas de l’affiche, aux « trois chances » détaillées au centre et au logo des Ateliers, qui imite assez bien celui de la firme de chimie allemande Bayer. Le processus de qualification agit comme un modèle de transformation : les parties dessinées en bleu sombre décrivent de dos une masse de jeunes hommes désargentés, marginaux, à droite, qui reviennent d’Allemagne en bons ouvriers, ayant des loisirs, élégants et sûrs d’eux-mêmes. Pour appuyer la démonstration, huit photographies détaillent les étapes – de l’embauche et l’apprentissage à Puteaux au retour comme cadre à l’usine, en passant par le perfectionnement en Allemagne.

La seconde affiche reprend donc la première, mais place cette fois au cœur de la composition un personnage de postier, entouré de sept lettres manuscrites. L’information importante est cette fois située dans le quart inférieur, en écriture cursive (rappelant celle des missives) et en rouge, avec le mot « Prouvent » deux fois plus grand que les autres. Le postier, en uniforme officiel de messager, détonne avec son air goguenard et sa couperose. L’écriture des lettres, assez similaire sans être tout à fait identique, témoigne de l’effort de variation consenti pour accentuer l’impression d’authenticité. Les passages entourés de rouge insistent sur le confort matériel et moral, le bon traitement par les Allemands, et laissent pointer une certaine admiration pour l’appareil industriel d’Outre-Rhin.

Les ouvriers français ne se laissent pas rouler

En soi, l’idée du « Roulement » a de quoi séduire : le chômage fait rage dans toute la France, occupée ou non, et les meilleures places sont trustées par ceux qui acceptent de collaborer. L’apparence du postier cherche l’effet de réel et doit surtout rassurer : c’est un bon Français qui apporte des bonnes nouvelles, un complice de proximité et non l’un de ces militaires allemands sévères et brutaux qui ont l’habitude d’être obéis. Cependant, le fait que deux affiches se succèdent dans un temps court suggère que la campagne de l’Atelier n’a pas rencontré le succès espéré, malgré un tirage important et un affichage en bonne place, y compris dans les halls des usines. Au lieu de pousser de nouveaux candidats vers son bureau de recrutement à Puteaux, l’insistance sur la « preuve » peut être lue comme un aveu de faiblesse et les faire hésiter. De fait, moins de 70 000 travailleurs se portent volontaires entre avril et septembre 1942, au grand déplaisir de Sauckel. Si Laval parvient à faire rentrer de stalag (1) plus de 90 000 prisonniers de guerre dans le même laps de temps, il doit mettre en place un système de réquisition le 4 septembre, prélude à la loi sur le Service du travail obligatoire du 16 février 1943.

Patrice Arnaud, Les STO. Histoire des Français requis par l’Allemagne, 1942-1945, Paris, CNRS Éditions, 2010.

Bernard Garnier, Jean Quellien (dir.), La main-d’œuvre française exploitée par le IIIe Reich, Actes du colloque de Caen, 13-15 déc. 2001, Caen, CRHQ, 2003.

Raphaël Spina, Histoire du STO, Paris, Perrin, 2017.

1 - Stalag : camp des prisonniers de guerre en Allemagne pendant la seconde guerre mondiale

Alexandre SUMPF, « La roulette allemande : la « Relève » de 1942 », Histoire par l'image [en ligne], consulté le 24/06/2024. URL : https://histoire-image.org/etudes/roulette-allemande-releve-1942

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

Mentions d’information prioritaires RGPD

Vos données sont sont destinées à la RmnGP, qui en est le responsable de traitement. Elles sont recueillies pour traiter votre demande. Les données obligatoires vous sont signalées sur le formulaire par astérisque. L’accès aux données est strictement limité aux collaborateurs de la RmnGP en charge du traitement de votre demande. Conformément au Règlement européen n°2016/679/UE du 27 avril 2016 sur la protection des données personnelles et à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement, de portabilité et de limitation du traitement des donnés vous concernant ainsi que du droit de communiquer des directives sur le sort de vos données après votre mort. Vous avez également la possibilité de vous opposer au traitement des données vous concernant. Vous pouvez, exercer vos droits en contactant notre Délégué à la protection des données (DPO) au moyen de notre formulaire en ligne ( https://www.grandpalais.fr/fr/form/rgpd) ou par e-mail à l’adresse suivante : dpo@rmngp.fr. Pour en savoir plus, nous vous invitons à consulter notre politique de protection des données disponible ici en copiant et en collant ce lien : https://www.grandpalais.fr/fr/politique-de-protection-des-donnees-caractere-personnel

Partager sur

Découvrez nos études

La Flotte assassinée : Mers el-Kébir

La Flotte assassinée : Mers el-Kébir

L’armée française neutralisée

Le 3 juillet 1940, sous l’objectif d’une caméra des actualités et d’un photographe anonyme, la flotte française…

La Flotte assassinée : Mers el-Kébir
La Flotte assassinée : Mers el-Kébir
Le Sabordage de la flotte française à Toulon

Le Sabordage de la flotte française à Toulon

Drôle de guerre

En cette fin d’année 1942, la Zone Sud (ou libre, ou non occupée) est une fiction qui a pris fin. Lorsqu’un photographe capte les…

Le Sabordage de la flotte française à Toulon
Le Sabordage de la flotte française à Toulon
Perfide Albion

Perfide Albion

Le Royaume-Uni attaque la France

Les ports coloniaux de Dakar et Mers-el-Kébir ont accédé brutalement à la notoriété en 1940 quand deux…

Perfide Albion
Perfide Albion
Perfide Albion
La politique du pire

La politique du pire

Un État collaborationniste

Si Pétain a prétendu faire don de sa personne à la France dans son discours radiophonique du 17 juin 1940, on pourrait…

Propagande, nous voilà !

Propagande, nous voilà !

Vie et dessin

L’omniprésence de la propagande à Vichy entre 1940 et 1944 a frappé Jean-Jacques Charles Pennès, dit Sennep (1894-1982), l’un des…

L'Antiparlementarisme des années 30

L'Antiparlementarisme des années 30

Lorsque les radicaux soutenus par les socialistes reviennent au pouvoir en mai 1932, la crise économique à laquelle la France a échappé jusqu’en…

L'Antiparlementarisme des années 30
L'Antiparlementarisme des années 30
La roulette allemande : la « Relève » de 1942

La roulette allemande : la « Relève » de 1942

Rouler sa bosse en Allemagne

Quand les deux affiches commanditées par les Ateliers de Mécanique de la Seine apparaissent sur les murs de Puteaux,…

La roulette allemande : la « Relève » de 1942
La roulette allemande : la « Relève » de 1942
La « Relève », entre chantage et otages

La « Relève », entre chantage et otages

Le travail rend libre

Pendant l’été 1942, une série d’affiches s’adresse aux centaines de milliers de chômeurs que compte la France et son…

La « Relève », entre chantage et otages
La « Relève », entre chantage et otages
Pierre Laval, le collaborateur en chef

Pierre Laval, le collaborateur en chef

Une réunion assez exceptionnelle

Le 19 décembre 1942, Pierre Laval, chef du gouvernement de Vichy, rencontre Hitler dans son Wolfsschanze («…