Prise du palais des Tuileries, 10 août 1792.

Prise du palais des Tuileries, 10 août 1792.

Date de création : 1793

Date représentée : 10 août 1792

H. : 129 cm

L. : 94,5 cm

huile sur toile. Le tableau représente le massacre des gardes suisses, défendant les Tuileries, par les sans-culottes.

© RMN - Grand Palais (Château de Versailles) / Gérard Blot

Lien vers l'image

MV 5182 - 09-541160

La chute de la royauté

Date de publication : Août 2014

Auteur : Robert FOHR et Pascal TORRÈS

A l’été 1792, les conflits intérieurs s’aggravent avec les défaites militaires : l’Assemblée crée un camp des Fédérés près de Paris. Le roi y oppose son véto et ne cède pas à la pression populaire. Paris apprend le fameux « manifeste » du duc de Brunswick, généralissime de l’armée coalisée, qui menace maladroitement Paris de subversion totale pour le cas où le roi et sa famille seraient menacés. En réaction, Sans-culottes et Fédérés proposent la déchéance du roi et l’élection d’une Convention au suffrage universel. Si, à minuit, aucune décision n’était prise par l’Assemblée, le peuple s’insurgerait. Le 10 août, à 8 heures, commence alors l’une des journées les plus emblématiques de la Révolution française : la prise du palais des Tuileries, puis l’emprisonnement de Louis XVI et de sa famille au Temple qui vont mettre fin à la monarchie constitutionnelle.

Cette composition présentée au Salon de 1793 représente la cour du Carrousel où se tient le combat opposant les Sections aux gardes suisses. Au premier plan un garde suisse est passé à la baïonnette par deux sans-culottes, cependant que l’on tire au canon sur la porte du palais d’où font feu d’autres gardes, héroïques ultimes défenseurs de la monarchie. Le sol est jonché de cadavres sanglants. On sent l’écrasement des gardes se sacrifiant sans négocier de reddition et l’héroïsme semble bien du côté des vaincus, montrés au premier plan dans une humanité évidente. Sur la porte de la cour du Carrousel flotte l’étendard révolutionnaire accroché à une pique coiffée du bonnet phrygien.

Lors du concours de peinture de l’an II de la République, cinq artistes présentèrent des esquisses représentant l’assaut des Tuileries. Le premier prix revint à François Gérard. Lagrenée le Jeune, Régnault et Bertaux traitèrent le même sujet. Au Salon de l’an VII, Hennequin fut primé pour une composition allégorique représentant le même fait historique. On reconnaît sous le pinceau de Bertaux l’art du peintre de batailles qui représente les faits comme s’ils avaient été saisis sur le vif, et se complaît dans l’évocation réaliste et macabre du massacre des gardes suisses (on lui en fit reproche, soulevant par là la question de l’authenticité de son engagement républicain). Il importe toutefois de souligner que pour l’artiste — et cela peut être interprété comme un témoignage a posteriori sur la conception de la peinture de propagande révolutionnaire —, la vérité historique doit montrer non seulement la cocarde ou l’étendard tricolore, mais aussi l’héroïsme national et la cruauté de combats particulièrement féroces et sanglants.

Denis RICHET « Journées révolutionnaires », in François FURET et Mona OZOUF, Dictionnaire critique de la Révolution française réed., Paris, Flammarion, coll. « Champs Flammarion », 1992.Marcel REINHARD La chute de la royauté (10 août 1792) Paris, Gallimard, coll. « Trente journées qui ont fait la France » ,1969.Michel VOVELLE La chute de la monarchie 1787-1792 Paris, Seuil, coll. « Points Histoire », 1972.Collectif La Révolution française et l’Europe 1789-1799 , catalogue de l’exposition au Grand-PalaisParis, RMN, 1989.

Robert FOHR et Pascal TORRÈS, « La chute de la royauté », Histoire par l'image [en ligne], consulté le 14/08/2022. URL : histoire-image.org/etudes/chute-royaute

Anonyme (non vérifié)

merci de cette publication cela ma beaucoup aidé pour mon Tp.

dim 10/04/2011 - 22:36 Permalien
Anonyme (non vérifié)

Merci beaucoup pour cette publication, cela nous aide beaucoup pour notre TP en cours!

mar 03/01/2012 - 15:01 Permalien
Anonyme (non vérifié)

Merci !
Cela nous aide beaucoup en cours ! ;)

ven 13/01/2012 - 10:32 Permalien
Anonyme (non vérifié)

Nous vous réécrivons pour vous dire qu'on a eu un 19/20 ce qui est bien ! Merci beaucoup :)
Nous kiffons ce site ! Yeaah :D

lun 16/01/2012 - 16:33 Permalien
Anonyme (non vérifié)

Super
On est vraiment content pour cette très bonne note !
A bientôt sur le site :)

Anne-Lise

ven 20/01/2012 - 16:15 Permalien
Anonyme (non vérifié)

Ce logiciel nous apporte beaucoup (en temps qu'élève).
MERCI.

mer 25/01/2012 - 15:32 Permalien
Anonyme (non vérifié)

Bonjour je m'appelle Benou et suis accro a votre site. Merci beacoup.

mar 22/05/2012 - 10:59 Permalien
Anonyme (non vérifié)

merci sa m'aide pour le texte de 30 L demander par mon pere meme si bon durant les vacance en 4° c'est chiant encore merci

mar 30/10/2012 - 17:56 Permalien
Anonyme (non vérifié)

Merci beaucoup! Je suis élève de 4ème et ce site m'aide beaucoup pour mes tp

sam 02/03/2013 - 11:18 Permalien
Anonyme (non vérifié)

Merci beaucoup pour cette article.Je suis tres content car vous avez réussi a me fournir un 18/20 pour mes oraux d'histoires des arts ! Vous pouvez etre fier de vous ! Continuez comme ca et vous serai je pense reconnu pas beaucoup de personnes !

mer 24/04/2013 - 13:29 Permalien
Anonyme (non vérifié)

Ce site est très efficace , il est simple à utiliser et m'aide beaucoup dans des recherches .

dim 15/12/2013 - 15:44 Permalien
Anonyme (non vérifié)

Merci beaucoup pour cette publi, elle m'aide beaucoup pour mon tp!

jeu 02/01/2014 - 16:56 Permalien
Anonyme (non vérifié)

J'aime beaucoup ce tableau,
en faite, en cours on a travaillé dessus!
C'est comme ça que je l'ai découvert Merci!!!!!!!!!

jeu 09/01/2014 - 17:31 Permalien
Anonyme (non vérifié)

je suis en 4e et je trouve que c'est super bien fait pour notre niveau

mer 29/01/2014 - 18:20 Permalien
Anonyme (non vérifié)

Bonjour,
Je ne trouve aucune information sur le peintre Bertaux qui a réalisé la prise de Tuileries.
Est-ce son seul tableau ?
Que sait-on de lui?
J'ai un exposé à faire et la biographie risque d'être très courte.
Avez vous qq éléments à m'apporter ?

Merci et bravo pour votre site
Val

dim 25/05/2014 - 22:10 Permalien
Anonyme (non vérifié)

C'est à Paris que tout se passe. La dictature parisienne s'abat sur la France. Et les Provinces, et les autres Français ? Ils sont pour la plupart terrorisés...

lun 04/08/2014 - 21:22 Permalien
Anonyme (non vérifié)

Bonsoir enfait j'en ai besoins de toute urgence je dois expliquer les origines et l'importance de cette journée?(le tableau)
merci d'avance!

jeu 11/12/2014 - 00:13 Permalien
Anonyme (non vérifié)

Merci, ce texte m'a beaucoup aidé pour mon exposé, d'ailleurs j'ai eu 19, mais bon ce détail est inutile...
De gros bisous à toute l'équipe.

dim 11/01/2015 - 15:52 Permalien
Anonyme (non vérifié)

Bonjour madame monsieur je suis très content de se Doc qui est très intéressant et je vous remercie de ces informations

lun 07/10/2019 - 14:21 Permalien

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

Mentions d’information prioritaires RGPD

Vos données sont sont destinées à la RmnGP, qui en est le responsable de traitement. Elles sont recueillies pour traiter votre demande. Les données obligatoires vous sont signalées sur le formulaire par astérisque. L’accès aux données est strictement limité aux collaborateurs de la RmnGP en charge du traitement de votre demande. Conformément au Règlement européen n°2016/679/UE du 27 avril 2016 sur la protection des données personnelles et à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement, de portabilité et de limitation du traitement des donnés vous concernant ainsi que du droit de communiquer des directives sur le sort de vos données après votre mort. Vous avez également la possibilité de vous opposer au traitement des données vous concernant. Vous pouvez, exercer vos droits en contactant notre Délégué à la protection des données (DPO) au moyen de notre formulaire en ligne ( https://www.grandpalais.fr/fr/form/rgpd) ou par e-mail à l’adresse suivante : dpo@rmngp.fr. Pour en savoir plus, nous vous invitons à consulter notre politique de protection des données disponible ici en copiant et en collant ce lien : https://www.grandpalais.fr/fr/politique-de-protection-des-donnees-caractere-personnel

Partager sur