Bellone.

Bellone.

Auteur : RODIN Auguste

Lieu de conservation : musée Rodin (Paris)
site web

Date de création : 1879

Date représentée : 1879

H. : 0

L. : 0

Bronze.

© Musée Rodin, Paris - Cliché A. Rzepka

http://www.musee-rodin.fr

S. 476

Bellone d'Auguste Rodin

Date de publication : Décembre 2006

Auteur : Frédérique LESEUR

Un buste officiel de la République

C’est en 1879 seulement que le régime républicain s’impose en France avec l’arrivée au pouvoir de Jules Grévy et l’obtention de la majorité au Sénat. Fort de ses appuis, le régime en place entend marquer sa présence dans l’ordre des symboles : une véritable « statuomanie » s’engage avec de nombreuses commandes de bustes et de monuments destinés à glorifier la République. Parmi elles s’impose un buste officiel de la République destiné aux mairies d’arrondissement de Paris. En décembre 1879 le conseil municipal organisa donc un concours qui avait pour but la création d’un buste destiné à la salle des mariages de la mairie du XIIIème arrondissement, étant entendu que le projet couronné servirait de modèle pour les autres établissements municipaux. Le concours se solda par un échec, aucun des soixante-trois projets exposés n’ayant été retenu par le jury.

La recherche d’expression

Rodin cherchait alors à se faire connaître et, si peu attiré qu’il fût par ce genre de représentations très conventionnelles, il participa à ce concours. Rose Beuret, sa maîtresse, « toujours prête à lui faciliter le travail », avait prêté ses traits. Mais, guidé par la recherche d’expressions propres à Michel-Ange et à François Rude, Rodin lui avait donné l’air vindicatif qu’il connaissait bien. En effet il « ne cachait pas qu’il l’avait saisie sur le vif, pendant les scènes que sa femme lui prodiguait », et il l’avait coiffée d’un splendide casque d’inspiration Renaissance alors que le programme du concours précisait que la figure devait être conforme au type traditionnel, c’est-à-dire coiffée d’un bonnet phrygien, signe d’une Marianne de combat dans la tradition de la Révolution française.

De la République à Bellone

Le résultat fut une République maussade, visiblement hostile à toute concession, et donc en complet décalage par rapport au désir de paix que voulait affirmer le parti républicain. Bientôt rebaptisé Bellone, ce buste plus grand que nature, animé d’une torsion qui met en valeur la plénitude des formes, apparaît cependant comme l’une des premières grandes réalisations de l’artiste.


Cependant l’image de la République, avait trouvé une incarnation presque parfaite dans le buste de Jean Gautherin, d’une élégance un peu austère, exposé au Salon de 1879. Celui-ci fut acquis par la Ville de Paris, traduit en marbre (Hôtel de Ville, salle du budget) et édité en bronze par Susse.

Maurice AGULHON Marianne au combat. L'imagerie et la symbolique républicaine de 1789 à 1880Paris, Flammarion, 1979.Maurice AGULHON Marianne au pouvoir. L'imagerie et la symbolique républicaine de 1880 à 1914 Daniel IMBERT"L'image de la République dans la mairie", exp. Quand Paris dansait avec MarianneParis, Petit Palais, 1989, p.62-83.Catalogue de l’exposition, Rodin en 1900. L'Exposition de l'AlmaParis, musée du Luxembourg, 2001, n°76.

Frédérique LESEUR, « Bellone d'Auguste Rodin », Histoire par l'image [en ligne], consulté le 19/08/2022. URL : histoire-image.org/etudes/bellone-auguste-rodin

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

Mentions d’information prioritaires RGPD

Vos données sont sont destinées à la RmnGP, qui en est le responsable de traitement. Elles sont recueillies pour traiter votre demande. Les données obligatoires vous sont signalées sur le formulaire par astérisque. L’accès aux données est strictement limité aux collaborateurs de la RmnGP en charge du traitement de votre demande. Conformément au Règlement européen n°2016/679/UE du 27 avril 2016 sur la protection des données personnelles et à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement, de portabilité et de limitation du traitement des donnés vous concernant ainsi que du droit de communiquer des directives sur le sort de vos données après votre mort. Vous avez également la possibilité de vous opposer au traitement des données vous concernant. Vous pouvez, exercer vos droits en contactant notre Délégué à la protection des données (DPO) au moyen de notre formulaire en ligne ( https://www.grandpalais.fr/fr/form/rgpd) ou par e-mail à l’adresse suivante : dpo@rmngp.fr. Pour en savoir plus, nous vous invitons à consulter notre politique de protection des données disponible ici en copiant et en collant ce lien : https://www.grandpalais.fr/fr/politique-de-protection-des-donnees-caractere-personnel

Partager sur

Découvrez nos études

Les Représentants des puissances étrangères venant saluer la République en signe de paix - Douanier Rousseau

Le Douanier Rousseau, pacifiste et républicain

A la fin du XIXe siècle, la France s’installe définitivement dans la République et poursuit une industrialisation déjà bien commencée…

Le culte de Pétain

Omniprésence du sauveur

Entre juillet 1940 et août 1944, un très vieil officier de la Première Guerre mondiale a dirigé ce qui restait de la…

Le culte de Pétain
Le culte de Pétain
Le culte de Pétain

Le soutien aux républicains depuis la France

La guerre en Espagne vue de France

Bien que les deux alliances électorales portent le nom de « front populaire », les nouveaux gouvernements…

2e emprunt de la Défense nationale.

Les emprunts nationaux de 1916 et 1917

La Grande Guerre, une mise à l’épreuve des nations et des populations

Dès les premières semaines de la guerre, à l’automne 1914, les réserves de…

Les emprunts nationaux de 1916 et 1917
Les emprunts nationaux de 1916 et 1917

La mobilisation des femmes

En 1914-1918, pendant que les hommes sont au front, les femmes participent activement à l’effort national. Dans une guerre totale, longue et…

Charlemagne

La renaissance carolingienne

Quand, en 768, Charles le Grand reprend la couronne de son père de Pépin le Bref, il confirme le passage des…

Charlemagne
Charlemagne

La Liberté guidant le peuple d’Eugène Delacroix

Charles X et son impopulaire ministre, le prince de Polignac, remettent en cause les acquis de la Révolution. L’opposition libérale, par le biais…

La République

Le 21 septembre 1792, la Convention nationale, constituée la veille à la suite des premières élections législatives au suffrage universel, s’est…

Les figures symboliques de la IIe République

La Révolution de février 1848 entraîne un retour des républicains au pouvoir.

Dès la fin du mois de mars, le gouvernement lance par…

Les figures symboliques de la II<sup>e</sup> République
Les figures symboliques de la II<sup>e</sup> République
Les figures symboliques de la II<sup>e</sup> République

La ménagerie impériale

La caricature – de l’italien caricare, « charger, exagérer » – est l’expression plastique la plus significative de la satire dans le graphisme, la…