"Metropolis"

Date de création : 1926

Date représentée :

Acteur : Rudolf Klein-Rogge.

Réalisateur : Fritz Lang.

Photo de tournage.

© BPK, Berlin, Dist. RMN-Grand Palais / image SDK

Lien vers l'image

07-515915

La Société du futur vue des années 20

Date de publication : Février 2008

Auteur : Laurent VÉRAY

Metropolis une superproduction de la UFA

Au milieu des années 20, Erich Pommer, le directeur des studios de la UFA à Berlin, accorde au cinéaste allemand le plus important du moment, Fritz Lang, des moyens considérables pour qu’il fasse un film capable de rivaliser avec les grosses productions américaines. Tourné de mai 1925 à octobre 1926, à partir d’un scénario de Thea von Harbou, il s’agit d’un récit de science-fiction où, dans une société futuriste, fortement mécanisée, les hommes vivent et travaillent dans des souterrains, réduits à l’état d’esclaves, exploités par une poignée de nantis. Ce projet très amitieux aux imposants décors modernistes, reconnu aujourd’hui comme un classique du cinéma, fut à l’époque un échec commercial.

Le savant et son double

Cette photographie représente le savant fou (joué par Rudolf Klein-Rogge), employé par le maître de la cité infernale de Metropolis, avec le robot qu’il a créé et auquel il va donner l’apparence de Maria (Brigitte Helm), sorte de messie du peuple, afin de contrôler la masse des opprimés soulevés. La belle lumière contrastée de cette photographie est caractéristique des éclairages utilisés dans le cinéma expressionniste allemand du début des années 20. Avec le clair-obscur, les jeux d’ombres prononcées, c’est toute une plastique de l’espace scénique qui s’impose alors pour traduire les angoisses et les inquiétudes liées au traumatisme qui secoua les fondements de la société allemande après la défaite de 1918. Cette technique contribue à accentuer ici la dimension maléfique de l’action du savant fou.

Femme-robot-agitatrice

Sur le plan esthétique, le film est très influencé par certaines tendances artistiques contemporaines : on pourrait ainsi comparer le robot humanoïde de Lang avec la « Tête mécanique : l’esprit de notre temps » de Raoul Hausmann datant de 1919. Cette femme-robot-agitatrice a quelque chose du personnage de Cesare, dans Le cabinet du Dr Caligari (Robert Wiene, 1919), somnambule utilisé comme une marionnette par un bateleur de fête foraine pour commettre des meurtres. Dans les deux cas, comme l’a souligné l’historien Kracauer, les savants incarnent indirectement le militarisme démesuré et destructeur du gouvernement du Reich pendant le premier conflit mondial, tandis que la servitude de Cesare et de la masse des ouvriers renvoie à l’attitude du peuple allemand qui a été manipulé par ce pouvoir autoritaire. Mais Metropolis se termine sur une fin heureuse : les insurgés trouvent un compromis avec le maître de la cité et tout rentre dans l’ordre. La morale de cette fable moderne (réconciliation réformiste et chrétienne entre le capital et le travail), qui nous semble rétrospectivement naïve, était finalement en phase avec l’idéologie conformiste du régime politique du temps, la République de Weimar.

Lotte EISNER, Fritz Lang, Paris, Cahiers du cinéma, 1984.

Tom GUNNING, The Films of Fritz Lang, London, Britsh Film Institut, 2001.

Siegfried KRACAUER, De Caligari à Hitler. Une histoire du cinéma allemand 1919-1933, Paris, Flammarion, 1987.

Expressionnisme : Tendance artistique qui naît en Europe centrale à la fin du XIXe siècle et qui met à l’honneur la libre expression des passions et des formes, en réaction à l’académisme et à l’impressionnisme.

Laurent VÉRAY, « La Société du futur vue des années 20 », Histoire par l'image [en ligne], consulté le 15/08/2022. URL : histoire-image.org/etudes/societe-futur-vue-annees-20

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

Mentions d’information prioritaires RGPD

Vos données sont sont destinées à la RmnGP, qui en est le responsable de traitement. Elles sont recueillies pour traiter votre demande. Les données obligatoires vous sont signalées sur le formulaire par astérisque. L’accès aux données est strictement limité aux collaborateurs de la RmnGP en charge du traitement de votre demande. Conformément au Règlement européen n°2016/679/UE du 27 avril 2016 sur la protection des données personnelles et à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement, de portabilité et de limitation du traitement des donnés vous concernant ainsi que du droit de communiquer des directives sur le sort de vos données après votre mort. Vous avez également la possibilité de vous opposer au traitement des données vous concernant. Vous pouvez, exercer vos droits en contactant notre Délégué à la protection des données (DPO) au moyen de notre formulaire en ligne ( https://www.grandpalais.fr/fr/form/rgpd) ou par e-mail à l’adresse suivante : dpo@rmngp.fr. Pour en savoir plus, nous vous invitons à consulter notre politique de protection des données disponible ici en copiant et en collant ce lien : https://www.grandpalais.fr/fr/politique-de-protection-des-donnees-caractere-personnel

Partager sur

Découvrez nos études

Portrait de Turenne en général romain

Un portrait à l’attribution incertaine

S’il l’identification du modèle ne fait pas de doute – il s’agit d’Henri de La Tour d’Auvergne, vicomte de…

Les Lutteurs - Natalia Gontcharova

Le Fauvisme, un phénomène européen ?

L’Europe avant la Grande Guerre

Si les années 1900 sont, a posteriori, qualifiées de « Belle époque » en France, il n’en est pas de même dans le…

Le Fauvisme, un phénomène européen ?
Le Fauvisme, un phénomène européen ?
Le Fauvisme, un phénomène européen ?

L'exposition d'art dégénéré en 1937

La condamnation de l’art moderne par les nazis

Pris lors de l’exposition Entartete Kunst organisée en 1937 à Munich par les nazis, ce cliché du mur…

La contre-propagande allemande sur le thème de la « barbarie »

Dans la bataille de propagandes à laquelle se livrent les belligérants entre 1914 et 1918, les Allemands, en réponse aux accusations d’assassinats…

La contre-propagande allemande sur le thème de la « barbarie »
La contre-propagande allemande sur le thème de la « barbarie »
La contre-propagande allemande sur le thème de la « barbarie »

Duel architectural à l’Exposition universelle de Paris de 1937

Guerre ou paix ?

Le photographe Fernand Baldet (1885-1964) a réalisé au moins 41 prises lors de ses quatre visites (du 19 septembre au 31 octobre…

La sidérurgie en Allemagne

La seconde révolution industrielle en Europe

Dans les années précédant le premier conflit mondial, la plus grande nation industrielle d’Europe est…

Baptême de Clovis à Reims le 25 décembre 496 Dejuinne François-Louis (1786-1844) Clovis est représenté appuyé sur sa francisque, une jambe dans le bassin ; Baptême donné par saint Rémy

Le baptême de Clovis

Clovis, aux sources de la monarchie française

Quoique imprécisément daté d’un 25 décembre, entre 496 et 506, le baptême de Clovis par saint Rémi…

Le baptême de Clovis
Le baptême de Clovis

Le procès de Nuremberg

Le procès de Nuremberg

Intenté par les forces alliées contre vingt-quatre hauts responsables nazis, le procès de Nuremberg se tient du 20 novembre…

Hygiénisme et urbanisme : le nouveau centre de Villeurbanne

Au cours du XIXe siècle, les conditions de vie misérables réservées aux ouvriers dans les viilles et les préoccupations des hygiénistes ont…

La guerre juste

Le choc des cultures

Dans une nation moins déchristianisée que la France, où la foi ne constitue pas le principe de ralliement d’un parti (comme…

La guerre juste
La guerre juste
La guerre juste