La prostitution

Au XIXe siècle, la prostitution connaît un essor sans précédent. Réglementée sous Louis-Philippe, elle s'intensifie sous la IIIe République, s’étendant de la maison close au trottoir.

Lorettes

Lorettes

Dans les villes qui se développent de manière spectaculaire sous les assauts de la révolution industrielle, la prostitution prend un essor sans précédent. Au point de valoir un retentissant rapport en...
Femmes et frissons de plaisir à la Belle Époque

Femmes et frissons de plaisir à la Belle Époque

La République s’amuse Après le régime si décrié du Second Empire (« la fête impériale »), la IIIe République a commencé par un retour à l’ordre et à la morale entre Adolphe Thiers et Jul...
La Goulue assise de face.
La Goulue assise sur une chaise.
La Goulue et Grille d'Egout.
La Goulue et Grille d'Egout.
Les galeries du Palais-Royal, ancêtre des passages couverts

Les galeries du Palais-Royal, ancêtre des passages couverts

Une spéculation immobilière Le Palais-Royal devint la propriété des Orléans, branche cadette du royaume de France, en février 1692, quand Louis XIV l’offrit à Monsieur, son frère. Le jardin du pala...
La Dame aux camélias

La Dame aux camélias

Marie Duplessis, muse de DumasLe dessin à l’aquarelle de Camille Roqueplan représente Marie Duplessis, qui fut probablement la toute première grande courtisane du XIXe siècle, le prototype ...
Portrait d'alphonsine dite Marie Duplessis (la Dame aux camélias), assise au balcon d'un théâtre, 1845
La Dame aux camélias interprété par Mme Sarah Bernhardt et sa compagnie
Les maisons closes

Les maisons closes

Le système réglementariste et la stratégie de l’enfermementConstantin Guys fut le premier artiste à s’intéresser aux maisons closes de son temps, un sujet sulfureux dans lequel il percevait une certai...
Au salon, scène de maison close
La Fête de la patronne
Femme de maison blonde
Le thème de l’entremetteuse

Le thème de l’entremetteuse

L’influence de la Rome baroquePietro Paolini est un peintre italien baroque du XVIIe siècle. Né à Lucques en Toscane, en 1603, il a effectué sa carrière entre Venise et Rome, une ville où i...
La journée d’une grisette

La journée d’une grisette

Fugace comme un oiseauDans le contexte d’industrialisation et d’urbanisation massives qui se développent en France dès la première moitié du XIXe siècle, beaucoup de jeunes femmes ont comme...
Le Bon Genre, no 29 : le lever des grisettes
Au bal public
Les marchandes d’amour du Palais-Royal

Les marchandes d’amour du Palais-Royal

Le goût pour la mode et la galanterieAu XVIIIe siècle les gravures mettant en scène les costumes, les chapeaux et bijoux fleurissent reflétant une véritable culture de la mode dans un siècl...
La traite des planches ou la prostitution au spectacle

La traite des planches ou la prostitution au spectacle

La traite des planches ou la prostitution au spectacle. Le dessin de Degas comme la photographie de la vedette Polaire attestent l’engouement prodigieux du public pour les nouveaux spectacles de café-...
Chanteuse de café-concert en buste
Polaire, artiste
Cora Pearl, célèbre courtisane du Second Empire

Cora Pearl, célèbre courtisane du Second Empire

Les portraits-charges de GillSous le Second Empire, la presse illustrée connaît un essor considérable, notamment les journaux satiriques où fleurissent les caricatures de Cham, Daumier ou les portrait...
Rolla ou le suicide pour une courtisane

Rolla ou le suicide pour une courtisane

L’alibi littéraireEn 1878, le peintre Henri Gervex ancien médailliste du Salon, voit son œuvre Rolla brutalement retirée de l’exposition par l’administration des Beaux-Arts, un mois avant la manifesta...
La courtisane, un monstre ?

La courtisane, un monstre ?

Un regard trouble entre misogynie et fascinationLe recours à l’allégorie pour dénoncer la prostitution est très fréquent au XIXe siècle. Le tableau intitulé « Elle » de Gustav Adolf Mossa, ...
Splendeurs et misères d’une courtisane : Émilienne d’Alençon

Splendeurs et misères d’une courtisane : Émilienne d’Alençon

La photographie au service d’une cocotte de haut vol Contrairement aux hétaïres grecques, les courtisanes de la Belle Époque n’ont pas besoin d’être cultivées et raffinées pour accéder au rang de c...
Le scandale de la réalité

Le scandale de la réalité

En 1863, Victorine Meurent, modèle préféré de Manet dans les années 1860, pose pour ce nu jugé à l’époque comme le plus scandaleux des nus féminins jamais peints. Si l’œuvre est acceptée au Salon de 1...