Les soldats et la vie quotidienne dans les tranchées

Par sa durée et sa violence, la Grande Guerre a constitué une expérience sans précédent historique pour les soldats mobilisés entre 1914 et 1918.

La déshumanisation des soldats

La déshumanisation des soldats

Pendant les hostilités de 1914 à 1918, dans tous les pays belligérants, les peintres, comme la grande majorité des artistes et des intellectuels, mobilisés ou non, participent avec sincérité à la cult...
Les Bretons dans la guerre de 1914-1918

Les Bretons dans la guerre de 1914-1918

Les Bretons dans la guerre Le nombre des Bretons tués au cours de la Grande Guerre est estimé à 130 000, ce qui représente un pourcentage de combattants morts supérieur à celui de l’ensemble de la Fr...
L'interrogatoire du prisonnier

L'interrogatoire du prisonnier

La guerre : une réalité quotidienne Quand la Première Guerre mondiale débute au milieu de l’été 1914, les belligérants s’accordent à penser qu’elle ne durera que quelques semaines. Or c’est un confli...
Invalides de guerre et centres de rééducation

Invalides de guerre et centres de rééducation

Des blessés par milliersLa Première Guerre mondiale est particulièrement violente. Face à la puissance de frappe accrue des armées en présence, les troupes subissent des pertes considérables. Non seul...
Le cubisme sur le front : les dessins de guerre de  Fernand  Léger

Le cubisme sur le front : les dessins de guerre de Fernand Léger

Représenter la guerre La guerre de 1914-1918 opéra une rupture sans précédent dans l’histoire des manières de combattre : la guerre de mouvement, où deux armées s’affrontaient face à face, laissait...
Verdun
Soldats assis
Eléments mécaniques
Soldats dans une maison en ruines
Formes et iconographie de l'artisanat de tranchée

Formes et iconographie de l'artisanat de tranchée

S’occuper dans les tranchéesLa vie quotidienne dans les tranchées ou dans les campements de l’arrière est plutôt monotone. Dans l’attente du combat, les poilus passent le temps comme ils peuvent : ils...
Le Kronprinz.
Médaillon serti (avers).
Médaillon serti (revers).
Briquet de tranchée.
L'artisanat de tranchée

L'artisanat de tranchée

Créer pour s’occuper Jusqu’à la Première Guerre mondiale, la durée des conflits est en général assez réduite. Sauf lors des sièges, les batailles sont rapides, et les militaires ne restent pas long...
Soldats français affublés de casques allemands, à Neufmontiers.
Douille gravée.
Ensemble de bagues réalisées à partir de métal récupéré.
Presse-papier.
La vie quotidienne dans les tranchées

La vie quotidienne dans les tranchées

Par sa durée et sa violence, la Grande Guerre a constitué une expérience sans précédent historique pour les huit millions de Français mobilisés entre 1914 et 1918.La guerre de tranchée est enfouisseme...
Le vaguemestre.
Le rêve du poilu.
La manille.
La vie des soldats dans les tranchées

La vie des soldats dans les tranchées

Le 3 août 1914, l’Allemagne déclare la guerre à la France et, dès le lendemain, chacun des deux belligérants engage le combat selon les modalités prévues par son état-major. Après plusieurs échecs des...
Enterrement d'un officier dans les Vosges, juillet 1915.
Le poste le plus avancé devant le « Vieux Thann », Vieux Moulin, 26 avril 1916.
Poilu gazé alertant les soldats américains.
Un regard sur les tranchées

Un regard sur les tranchées

L’Alsace pour objectif La guerre européenne qui semblait à tous inévitable ne devait durer que quelques semaines, le temps de triompher une bonne fois pour toutes de l’ennemi. En accord avec le Pla...
Tranchée de première ligne : groupe de poilus devant l'Entrée d'un abri, Hirtzbach, 16 juin 1916.
Tranchée de première ligne : observateur, Hirtzbach, 16 juin 1916.
Tranchée de première ligne : poste d'observation, Hirtzbach, 16 juin 1916.
Corps du soldat et corps de la nation

Corps du soldat et corps de la nation

La guerre médicale Jamais auparavant une catastrophe humanitaire d’une telle ampleur n’avait été créée par l’homme. Les légions de tués, les colonnes de réfugiés, la marée de soldats blessés et malade...
Soldat, la patrie compte sur toi [...]
Centre chirurgical militaire
Atelier de l'école de rééducation professionnelle du Grand Palais, à Paris