Du déficit à l'assignat