Maspero et la création de l’Ecole française du Caire