Grandes inondations de 1856.

Grandes inondations de 1856.

Date de création : 1856

Date représentée : 1856

H. : 31,8 cm

L. : 41,6 cm

Gravure sur bois de fil coloriée au pochoir. Imprimerie Pellerin (Epinal)

© RMN - Grand Palais (MuCEM) / Franck Raux

Lien vers l'image

53.86.4812 C - 07-517446

Grandes inondations de 1856

Date de publication : Mars 2016

Auteur : Frédéric MAGUET

Au cours du XIXe siècle, l'inondation est le cataclysme naturel le plus souvent représenté dans l'imagerie d'actualité. Moins dévastatrice que les épidémies, elle a une plus grande visibilité du fait de son caractère spectaculaire. Qu'il s'agisse d'inondations dévastant la majeure partie du territoire comme en 1856 et 1866, ou d'inondations plus localisées : “ Terribles inondations du Midi ” (juin 1875) ou “ Inondations de la Seine ” (mars 1876), le thème est traité sur un mode qui sera rapidement fixé.

Les Grandes inondations de 1856, les premières de la série produite par l'imagerie d'Epinal, sont intéressantes du double point de vue de la genèse du thème et, d'autre part, de la fixation de motifs visuels qui ne varieront pratiquement plus dans les éditions ultérieures. Il est peu probable que l'auteur de l'estampe ait été un témoin direct de la catastrophe. La destruction des édifices fait davantage penser à un bombardement qu'au résultat d'une inondation. Ce motif de la dévastation totale des bâtiments, visiblement emprunté à l'imagerie de la guerre, ne sera pas repris dans les compositions ultérieures, mieux documentées, où des maisons pour l'essentiel intactes ne laissent plus apparaître que leur toit et leurs étages supérieurs. La partie droite de l'image montre un pan de terre émergée qui s'oppose quasi miraculeusement – par la présence de l'empereur – au déchaînement des eaux, marqué à gauche par l'amoncellement de débris et le courant violent. Le motif central de la barque de réfugiés – femmes, vieillards et enfants – prise en charge par l'autorité militaire qu'assistent des volontaires civils est le lieu commun par excellence de l'inondation vue par l'imagerie d'actualité. Notons que ce motif survivra aux transformations techniques de ce type d'imagerie puisqu'il sera encore central dans les représentations photographiques du début du XXe siècle et qu'il demeure l'icône même de l'inondation dans les reportages contemporains.

Plus que l'inondation, le thème général est la détermination de l'empereur à venir en aide, de manière ostentatoire, aux victimes d'événements naturels non maîtrisables. Le texte présente l'inondation à travers le regard de l'empereur, et l'image suit le texte. La localisation de la scène reste vague, l'important étant la rencontre sur une même image du pouvoir et du cataclysme. Le vocabulaire iconographique et la légende moralisatrice survivront au régime puisque les inondations de la Seine de 1876 présenteront une composition analogue, l'empereur étant remplacé par Mac-Mahon.

Georges Edouard BOILET La Doctrine sociale de Napoléon III Paris, 1969, p.62-64.Jean TULARD (dir.) Dictionnaire du Second Empire Paris, Fayard, 1995.

Imagerie populaire : Née avec les techniques d’impression mécanique qui permettent la reproduction d’une même image à l’infini et sa diffusion à moindre coût et au plus grand nombre à des fins d’information, mais également de propagande. L’un des principaux centres de fabrication de ces gravures populaires est Épinal – on parle en ce cas d’images d’Épinal.

Frédéric MAGUET, « Grandes inondations de 1856 », Histoire par l'image [en ligne], consulté le 01/10/2022. URL : histoire-image.org/etudes/grandes-inondations-1856

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

Mentions d’information prioritaires RGPD

Vos données sont sont destinées à la RmnGP, qui en est le responsable de traitement. Elles sont recueillies pour traiter votre demande. Les données obligatoires vous sont signalées sur le formulaire par astérisque. L’accès aux données est strictement limité aux collaborateurs de la RmnGP en charge du traitement de votre demande. Conformément au Règlement européen n°2016/679/UE du 27 avril 2016 sur la protection des données personnelles et à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement, de portabilité et de limitation du traitement des donnés vous concernant ainsi que du droit de communiquer des directives sur le sort de vos données après votre mort. Vous avez également la possibilité de vous opposer au traitement des données vous concernant. Vous pouvez, exercer vos droits en contactant notre Délégué à la protection des données (DPO) au moyen de notre formulaire en ligne ( https://www.grandpalais.fr/fr/form/rgpd) ou par e-mail à l’adresse suivante : dpo@rmngp.fr. Pour en savoir plus, nous vous invitons à consulter notre politique de protection des données disponible ici en copiant et en collant ce lien : https://www.grandpalais.fr/fr/politique-de-protection-des-donnees-caractere-personnel

Partager sur

Découvrez nos études

La légende dorée de Napoléon

Durant la monarchie de Juillet, une flambée de bonapartisme se fit jour, encouragée par la politique de rassemblement national de Louis-Philippe.…

La légende dorée de Napoléon
La légende dorée de Napoléon

Le coup d'Etat du 2 décembre 1851

Deuxième République, Second Empire

Le 2 décembre 1851, le président de la IIe République, démocratiquement élu en décembre 1848, s’empare du…

Le coup d'Etat du 2 décembre 1851
Le coup d'Etat du 2 décembre 1851
Le coup d'Etat du 2 décembre 1851

La Cour Impériale à Fontainebleau, le 24 juin 1860

La fête impériale

Sous le Second Empire, Napoléon III s’entoure d’une cour animée par Eugénie de Montijo, devenue son épouse en janvier 1853. Jugée…

Louis Napoléon, Président de la République et futur empereur

Le 9 juin 1850, la Ville de Saint-Quentin recevait le prince Louis Napoléon Bonaparte, unique président de la IIe République.
Le 10 décembre…

Création de la Légion d'honneur

Les distinctions avaient été supprimées en 1791. Une fois au pouvoir, Bonaparte décida de créer un ordre national pour récompenser le mérite civil…

Napoléon, idole du peuple sous Louis-Philippe

« Toujours lui ! Lui partout ! », s’exclamait Victor Hugo dans Les Orientales (1829), à quoi Auguste Barbier répondait dans « L’idole » (Les…

Napoléon, idole du peuple sous Louis-Philippe
Napoléon, idole du peuple sous Louis-Philippe
Napoléon, idole du peuple sous Louis-Philippe

L'Empereur et l'Impératrice reçus chez le sénateur-comte Mimerel

En 1867, le prestige du régime impérial est déjà fort terni, en France comme à l’étranger. À partir de 1865, l’autorité de l’empereur décline : il…

Ratapoil

C’est dans le climat politique tendu qui précéda le coup d’Etat du 2 décembre 1851, à la suite duquel Louis-Napoléon Bonaparte devint président de…

Ratapoil
Ratapoil
Ratapoil
Ratapoil

La propagande boulangiste

Le plébiscite populaire du général Boulanger

La menace qu’a fait peser le général Boulanger sur la république a été brève. Tout commence quand,…

La propagande boulangiste
La propagande boulangiste

Le boulangisme et les autres tendances politiques

Le général Boulanger, né du « désir des masses » ?

La courte période boulangiste a été marquée par quelques coups d’éclat publics qui étaient la…

Le boulangisme et les autres tendances politiques
Le boulangisme et les autres tendances politiques
Le boulangisme et les autres tendances politiques
Le boulangisme et les autres tendances politiques