Inauguration de la statue équestre d'Henri IV sur le Pont-Neuf, 25 août 1818.

Inauguration de la statue équestre d'Henri IV sur le Pont-Neuf, 25 août 1818.

Date de création : 1840

Date représentée : 25 août 1818

H. : 79 cm

L. : 114 cm

Huile sur toile. Exécuté sur commande de Louis-Philippe

© Château de Versailles, Dist. RMN - Grand Palais / Christophe Fouin

Lien vers l'image

MV 1781 - 19-527900

Inauguration de la statue équestre d'Henri IV sur le Pont-Neuf, 25 août 1818

Date de publication : Mars 2016

Auteur : Barthélemy JOBERT et Pascal TORRÈS

La gloire d’Henri le Grand

La légende dorée d’Henri IV avait, dans les arts plastiques, connu un vigoureux regain au XVIIIe siècle, en particulier sous le règne de Louis XVI – quatre tableaux, notamment, destinés à servir de cartons de tapisserie ayant été commandés, en 1785-1787, au peintre François-André Vincent (Louvre et musée national du Château de Fontainebleau). La Restauration s’appuya dès l’origine sur la figure tutélaire du premier souverain Bourbon, symbole de la réconciliation nationale aussi tout comme de la monarchie légitime : l’entrée de Louis XVIII dans Paris le 3 mai 1814 y avait abondamment fait référence, le cortège du nouveau souverain s’étant arrêté sur le Pont-Neuf, devant une statue en plâtre de son ancêtre, sur le socle de laquelle avait été inscrit : « Le retour de Louis fait revivre Henri. »

Un nouveau monument

Comme les autres statues de souverain (Louis XIV place Vendôme et place des Victoires, Louis XV place de la Concorde), le monument dédié à Henri IV sur le Pont-Neuf avait été abattu pendant la Révolution. Dès 1814, on l’a vu, une version en plâtre l'y avait remplacée. On demanda au sculpteur Lemot une nouvelle statue, inaugurée à l’emplacement primitif en 1818, le jour de la Saint-Louis, autre date significative. C’est la cérémonie d’inauguration de ce monument particulièrement symbolique qui est ici représentée : un arc de triomphe blanc, couleur de la monarchie, avec le chiffre d’Henri IV, a été temporairement édifié. Dans la tribune placée face au terre-plein et à la place Dauphine, ont pris place les autorités, figurent le roi Louis XVIII, sa famille et notamment sa nièce, la duchesse d’Angoulême, fille de Louis XVI, ainsi que les membres éminents de la Cour. Les troupes rendent les armes, la foule, toutes classes et tous âges confondus, applaudit.

La restitution de la statue d’Henri IV faisait partie d’un plan délibéré visant à rendre à Paris son caractère de capitale royale. En succédant au régime napoléonien qui avait édifié divers monuments à sa gloire ou à celle de la France nouvelle, les Bourbons restaurés ne devaient de ne pas être en reste. Outre la statue d’Henri IV, on fit ainsi exécuter une nouvelle statue de Louis XIV place des Victoires. Cet aspect très symbolique de la statuaire monumentale devait être une des caractéristiques de la sculpture publique tout au long du XIXe siècle, en particulier à Paris. On notera néanmoins que le tableau qui commémore cet événement important pour la propagande légitimiste a été exécuté par Lecomte en 1842, à la demande de Louis-Philippe, pour les salles historiques du château de Versailles. Aussi est-il essentiellement narratif et topographique (comme dans le rendu du Paris de l’époque, avec les maisons du quai de la Seine à l’arrière-plan). Si la scène est retracée avec exactitude, aucune anecdote ne vient renforcer la signification politique profonde de l’événement dans la composition du tableau lui-même.

Geneviève BRESC-BAUTIER et Xavier DECTOT Art ou politique ? Arcs, statues et colonnes de Paris Paris, Action artistique de la Ville de Paris, 1999.Claire CONSTANS Musée national du château de Versailles.Les Peintures 2 vol., Paris, RMN, 1995.June HARGROVE Les Statues de Paris : la représentation des grands hommes dans les rues et sur les places de Paris Paris, Fonds Mercator, 1989.François FURET La Révolution, 1780-1880 Paris, Hachette, 1988, rééd.coll.« Pluriel », 1992.Evelyne LEVER Louis XVIII Paris, Fayard, 1988.Emmanuel de WARESQUIEL et Benoît YVERT Histoire de la Restauration : naissance de la France moderne Paris, Perrin, 1996.

Barthélemy JOBERT et Pascal TORRÈS, « Inauguration de la statue équestre d'Henri IV sur le Pont-Neuf, 25 août 1818 », Histoire par l'image [en ligne], consulté le 05/10/2022. URL : histoire-image.org/etudes/inauguration-statue-equestre-henri-iv-pont-neuf-25-aout-1818

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

Mentions d’information prioritaires RGPD

Vos données sont sont destinées à la RmnGP, qui en est le responsable de traitement. Elles sont recueillies pour traiter votre demande. Les données obligatoires vous sont signalées sur le formulaire par astérisque. L’accès aux données est strictement limité aux collaborateurs de la RmnGP en charge du traitement de votre demande. Conformément au Règlement européen n°2016/679/UE du 27 avril 2016 sur la protection des données personnelles et à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement, de portabilité et de limitation du traitement des donnés vous concernant ainsi que du droit de communiquer des directives sur le sort de vos données après votre mort. Vous avez également la possibilité de vous opposer au traitement des données vous concernant. Vous pouvez, exercer vos droits en contactant notre Délégué à la protection des données (DPO) au moyen de notre formulaire en ligne ( https://www.grandpalais.fr/fr/form/rgpd) ou par e-mail à l’adresse suivante : dpo@rmngp.fr. Pour en savoir plus, nous vous invitons à consulter notre politique de protection des données disponible ici en copiant et en collant ce lien : https://www.grandpalais.fr/fr/politique-de-protection-des-donnees-caractere-personnel

Partager sur

Découvrez nos études

L'assassinat du duc de Berry

Né à Versailles le 24 janvier 1778, Charles Ferdinand d’Artois, duc de Berry, est le fils puîné de Marie-Thérèse de Sardaigne, plus connue sous le…

L'assassinat du duc de Berry
L'assassinat du duc de Berry

La Duchesse de Berry

Une jolie veuve

Au moment où ce tableau fut exécuté en 1825, la duchesse de Berry était une jeune veuve de 27 ans. Mariée en 1816 au duc de Berry,…

Le dernier des Bourbons

Le successeur de Louis XVIII

Depuis 1814, le comte d’Artois, futur Charles X, était considéré comme le chef du parti ultra, hostile à la Charte et…

La Rosière de Mittau, 1799

Louis XVIII couronne la rosière de Mittau. 1799

Le souvenir de l’exil

Louis-Stanislas-Xavier, comte de Provence et frère de Louis XVI, intelligent et ambitieux, quitta la France en juin 1791,…

Les demeures royales

Versailles à la charnière de deux règnes

Cette série de tableaux de Pierre-Denis Martin (1663-1742) s’insère à une période charnière de l’histoire…

Les demeures royales
Les demeures royales
Les demeures royales

Louis XVI en roi citoyen

Petit-fils de Louis XV auquel il succéda en 1774, Louis XVI n’était guère préparé à assumer la royauté. Imperméable aux idées nouvelles en dépit d…

Mort de Saint Louis devant Tunis

Un saint dynastique mort en croisade célébré sous la Restauration

Présentée au Salon de 1817, l’œuvre de Georges Rouget, élève de Jacques Louis…

L'assassinat du duc de Berry

La fin de la branche aînée ?

Le 13 février 1820, le duc de Berry, second fils de Monsieur, frère du roi et futur Charles X, était assassiné par l’…

La célébration de la mémoire de Louis XVI et de Marie-Antoinette

Lorsqu’il rentre solennellement à Paris le 3 mai 1814, après de longues années d’exil, Louis XVIII est un souverain fort ignorant de cette France née…

La dissolution de Port-Royal

L’histoire de l’abbaye de Port-Royal des Champs est bien connue en raison de la place déterminante qu’elle occupa dans la diffusion du jansénisme…