Le Penseur.

Le Penseur.

Le Penseur devant le Panthéon. (photographie anonyme)

Le Penseur devant le Panthéon. (photographie anonyme)

Le Penseur.

Le Penseur.

Auteur : RODIN Auguste

Lieu de conservation : musée Rodin (Paris)
site web

Date de création : 1880

Date représentée :

H. : 180

L. : 98

Aussi connu sous les titres : "Le poète", "Le poète penseur"fonte;bronze

© Musée Rodin, Paris - Cliché J. de Calan

http://www.musee-rodin.fr

S. 1295

Le Penseur de Rodin

Date de publication : Mars 2016

Auteur : Antoinette LE NORMAND ROMAIN

« Offert au peuple de Paris »
Le grand Penseur, encore en plâtre, fut exposé pour la première fois à Londres, en janvier 1904, puis au Salon de la Société nationale des beaux-arts à Paris, d’avril à juin. Une partie de la critique le tourna en dérision : « C’est une brute énorme, un gorille, un caliban, stupidement obstiné, qui rumine une vengeance » ; mais l’enthousiasme l’emporta et la revue Les Arts de la vie lança une souscription dont le produit était destiné à placer l’œuvre sur une place de Paris.

« Le Poète, le Penseur » : Dante ou Rodin
La pensée comme toute autre valeur abstraite s’est vue représenter jusqu’à Rodin sous forme d’allégorie, la déesse Athéna (Minerve pour les Romains) ayant été indéfiniment reproduite. Avec Le Penseur, Rodin rompt de façon éclatante avec cet académisme : la pensée est désormais un homme réel qui réfléchit durement. Œuvre de renommée mondiale, Le Penseur appartient probablement aux premières figures que Rodin modela dès 1880-1881 pour La Porte de l’Enfer, où il devait occuper le centre du tympan. Il représente à la fois Dante et Rodin, qui contemplent l’œuvre inspirée au second par le poème du premier, L’Enfer. Figuré nu, il possède une dimension universelle.
Le Penseur fait partie des quelques figures créées très tôt et très vite, qui traversèrent toute l’œuvre de l’artiste sans subir d’autre modification que l’agrandissement. En dépit de la pose la plus traditionnelle qui soit, celle qui de tout temps avait signifié la méditation, une puissante originalité s’y manifeste. Due au choix du modèle, celle-ci naît du contraste entre le corps athlétique d’un homme d’action rendu avec toute la vigueur voulue, et l’identité du personnage, l’un des rois de l’esprit pour Rodin qui plaçait au sommet de son échelle des valeurs « la pensée pure [...] représenté[e] par l’artiste, le poète, le philosophe ».

Un symbole de la démocratie.
Lors de l’inauguration du Penseur devant le Panthéon le 21 avril 1906, Henri Dujardin-Beaumetz, sous-secrétaire d’Etat aux Beaux-Arts, montra que Rodin complétait admirablement David d’Angers : au pied du fronton symbolisant « l’effort de tous par l’image des plus dignes », Le Penseur « musclé comme un athlète […], calme dans sa force, car il ne la mettra qu’au service du droit [est celui] qui, il y a cent ans, a fait du fer vengeur l’outil de la liberté, […] qui, par le travail, construit le monde moderne et le veut digne de ses longs efforts. » Mais bientôt perçu, dans un climat de crise politique et sociale, comme un symbole de la démocratie, et devenu un point de rassemblement des manifestations syndicales, Le Penseur placé devant le monument mémoire de la gauche (songeons aux cendres de Voltaire, Hugo, Zola qui y ont été transférées) dérangeait les autorités officielles et, en 1922, sous le Bloc national, il fut rapatrié au musée Rodin.

Rose-Marie MARTINEZ Rodin. L’artiste face à l’Etat Paris, Nouvelles Editions Séguier, 1993, p. 1147-1155.Ruth BUTLER Rodin. La solitude du génie Paris, Gallimard-Musée Rodin, 1998, index.Collectif, Catalogue de l’exposition Rodin en 1900.L’exposition de l’Alma Paris, RMN, 2001, (objet n° 113).

Antoinette LE NORMAND ROMAIN, « Le Penseur de Rodin », Histoire par l'image [en ligne], consulté le 01/02/2023. URL : histoire-image.org/etudes/penseur-rodin

Anonyme (non vérifié)

Bonjour,

C'est Henri Lebossé qui a effectué l'agrandissement du Penseur.
Pour plus d'informations, vous pouvez consulter l'ouvrage suivant : LE NORMAND-ROMAIN, Antoinette, Rodin et le bronze, catalogue des œuvres conservées au musée Rodin, édition Réunion des musées nationaux et musée Rodin, Paris, 2007.

A bientôt,

Anne-Lise

mer 09/05/2012 - 10:43 Permalien
Anonyme (non vérifié)

bonjour , je voudrai savoir quelle est le message que l'auteur veut faire passé a travers le penseur. merci de me repondre svpl ! c urgent!!

dim 06/04/2014 - 18:17 Permalien
Anonyme (non vérifié)

Bonjour,
Pourriez-vous me renseigner sur la restauration du Penseur: la date de la première restauration , le coût moyen d'une restauration et le produit utilisé pour la protection.
Merci.

ven 01/06/2018 - 15:12 Permalien

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
CAPTCHA

Mentions d’information prioritaires RGPD

Vos données sont sont destinées à la RmnGP, qui en est le responsable de traitement. Elles sont recueillies pour traiter votre demande. Les données obligatoires vous sont signalées sur le formulaire par astérisque. L’accès aux données est strictement limité aux collaborateurs de la RmnGP en charge du traitement de votre demande. Conformément au Règlement européen n°2016/679/UE du 27 avril 2016 sur la protection des données personnelles et à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement, de portabilité et de limitation du traitement des donnés vous concernant ainsi que du droit de communiquer des directives sur le sort de vos données après votre mort. Vous avez également la possibilité de vous opposer au traitement des données vous concernant. Vous pouvez, exercer vos droits en contactant notre Délégué à la protection des données (DPO) au moyen de notre formulaire en ligne ( https://www.grandpalais.fr/fr/form/rgpd) ou par e-mail à l’adresse suivante : dpo@rmngp.fr. Pour en savoir plus, nous vous invitons à consulter notre politique de protection des données disponible ici en copiant et en collant ce lien : https://www.grandpalais.fr/fr/politique-de-protection-des-donnees-caractere-personnel

Partager sur

Découvrez nos études

Le pont au Change

Les ruines de la ville

Ce tableau illustre l’une des grandes facettes de la vie d’artiste d’Hubert Robert, celle du peintre de la réalité urbaine,…

Le pont Neuf et la Samaritaine au XVIIIe siècle

Le peintre de Paris

Cette vue du Pont Neuf et de la Samaritaine est datée et signée par l’artiste, avec une mention inscrite dans l’ombre du coin…

Exposition de 1900 - Entrée monumentale

L'exposition de 1900 à travers des cartes publicitaires

L'Exposition de 1900 est la cinquième Exposition universelle organisée à Paris. Inaugurée sous la présidence d'Emile Loubet, elle a permis à la…

L'exposition de 1900 à travers des cartes publicitaires
L'exposition de 1900 à travers des cartes publicitaires
L'exposition de 1900 à travers des cartes publicitaires
Le Triomphe de l'ordre.

Le mur des Fédérés

Le mur des Fédérés

À la fin de la « Semaine sanglante », le samedi 27 mai 1871, les troupes versaillaises parviennent à investir le cimetière du…

Le mur des Fédérés
Le mur des Fédérés

La Tour du travail

La glorification du monde du travail

Cherchant un symbole marquant pour l’Exposition universelle de 1900, Armand Dayot eut l’idée d’un…

La Tour du travail
La Tour du travail

Le Grand Canal au XVIIIe siècle

Le védutisme pour vocation

Michele Marieschi (1710-1743) et Francesco Guardi (1712-1793) sont deux illustres représentants du védutisme vénitien…

Le Grand Canal au XVIII<sup>e</sup> siècle
Le Grand Canal au XVIII<sup>e</sup> siècle

L’Occupation en symbole

Le château de Chambord sous l’Occupation

Dès avant le début de la Seconde Guerre mondiale, le château de Chambord est choisi pour mettre de…

Les conditions de vie des civils pendant la guerre 14-18

Pendant la Première Guerre mondiale, le tribut payé par les poilus est, certes, impressionnant – 1 390 000 morts, près de trois millions de…

Les conditions de vie des civils pendant la guerre 14-18
Les conditions de vie des civils pendant la guerre 14-18

Le Penseur de Rodin

« Offert au peuple de Paris »
Le grand Penseur, encore en plâtre, fut exposé pour la première fois à Londres, en janvier 1904, puis au Salon…

<i>Le Penseur</i> de Rodin
<i>Le Penseur</i> de Rodin

Les édifices de culte sous le régime du Concordat

L’administration des Cultes contre le Conseil des bâtiments civils

Le système concordataire reconnaît les cultes catholique, luthérien, réformé…

Les édifices de culte sous le régime du Concordat
Les édifices de culte sous le régime du Concordat
Les édifices de culte sous le régime du Concordat
Les édifices de culte sous le régime du Concordat