Une messe en mer, 1793.

Une messe en mer, 1793.

Auteur : DUVEAU Louis

Lieu de conservation : musée des Beaux-Arts (Rennes)
site web

Date de création : 1864

Date représentée : 1793

H. : 177

L. : 350

Huile sur toile(dépôt du Fonds national d'art contemporain, 1864)

© Musée des beaux-Arts de Rennes, Dist. RMN - Grand Palais / Adélaïde Beaudoin

Résistance du catholicisme pendant la Révolution

Date de publication : Mars 2016

Auteur : Patrick DAUM

La messe, une pratique interdite sous la Révolution

Voté par la Constituante en 1790, le décret de la Constitution civile du clergé suscite une vive opposition en Bretagne : la majorité des prêtres bretons refusent de prêter le serment de fidélité et deviennent des réfractaires. Cette décision de la Constituante incite aussi à la résistance les paysans et les pêcheurs bretons, pour la plupart fervents catholiques. Pendant cette période troublée, la mer devient le seul endroit, avec la forêt, où les prêtres réfractaires peuvent dire la messe.
Cette politique jugée antireligieuse sera une des causes de l'insurrection des chouans et fera naître de profondes divergences entre une bourgeoisie majoritairement urbaine et la masse des paysans solidaires de leurs prêtres réfractaires. Elle aura aussi pour effets durables de maintenir la noblesse et le clergé dans leurs prérogatives et, au contraire, de nourrir un sentiment anticlérical républicain.

L'illustration des persécutés du régime révolutionnaire

Cette immense toile fut considérée comme le plus beau tableau religieux du Salon de 1864. Tout au long de sa carrière, l'artiste s'attacha à représenter l'histoire de la Bretagne. La composition en frise des barques épouse le format très allongé, qui rend l'étendue de la mer et de l'horizon. Sur l'une d'elles, au centre de la composition, un prêtre présente l'hostie devant un autel improvisé. Une torche tenue à bout de bras par l'un des personnages l'enveloppe d'un halo de lumière. La palette de couleurs sombres exprime la ferveur et l'espoir du peuple breton, fidèle à ses convictions religieuses révolutionnaires. Le recueillement qui se lit sur les visages contribue à rendre cette ambiance grave et silencieuse. Associé à celui de la mer, le thème romantique de la messe clandestine permet au peintre de combiner le sentiment religieux et la reconstitution historique avec véracité.

Une peinture d'histoire religieuse bretonne

Riche en événements, le passé de la Bretagne a fourni aux peintres d'histoire de nombreux thèmes. Celui de la ferveur religieuse acquit un caractère identitaire évident, qui culmine dans les innombrables représentations de pèlerinages et de pardons, processions destinées à recevoir des indulgences.

Ce tableau s'explique en partie par l’orientation politique du Second Empire, qui favorise un retour à l’ordre religieux et qui se lance dans une campagne de construction sans précédent depuis la Révolution. De nombreuses églises sont érigées, le plus souvent de style néogothique ou néobyzantin, et pourvues d’un abondant mobilier religieux. Viollet-le-Duc et ses collaborateurs nous ont laissé des réalisations significatives de cet essor de l’art religieux sous le Second Empire, encore visible de nos jours dans nombre d’édifices.

BAUCHET Karine Un grand “pompier” breton : le peintre Louis Duveau , mémoire de maîtrise d’histoireUniversité de Rennes-II, 1998.

Patrick DAUM, « Résistance du catholicisme pendant la Révolution », Histoire par l'image [en ligne], consulté le 08/08/2022. URL : histoire-image.org/etudes/resistance-catholicisme-revolution

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

Mentions d’information prioritaires RGPD

Vos données sont sont destinées à la RmnGP, qui en est le responsable de traitement. Elles sont recueillies pour traiter votre demande. Les données obligatoires vous sont signalées sur le formulaire par astérisque. L’accès aux données est strictement limité aux collaborateurs de la RmnGP en charge du traitement de votre demande. Conformément au Règlement européen n°2016/679/UE du 27 avril 2016 sur la protection des données personnelles et à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement, de portabilité et de limitation du traitement des donnés vous concernant ainsi que du droit de communiquer des directives sur le sort de vos données après votre mort. Vous avez également la possibilité de vous opposer au traitement des données vous concernant. Vous pouvez, exercer vos droits en contactant notre Délégué à la protection des données (DPO) au moyen de notre formulaire en ligne ( https://www.grandpalais.fr/fr/form/rgpd) ou par e-mail à l’adresse suivante : dpo@rmngp.fr. Pour en savoir plus, nous vous invitons à consulter notre politique de protection des données disponible ici en copiant et en collant ce lien : https://www.grandpalais.fr/fr/politique-de-protection-des-donnees-caractere-personnel

Partager sur

Découvrez nos études

La guerre de Vendée vue par la IIIe République

La chouannerie

La chouannerie, opposition armée des paysans de l’Ouest de la France aux assemblées révolutionnaires, est un thème de prédilection…

La mort de Roland

Le mythe de Roncevaux

Seul épisode fameux du règne de Charlemagne qui n’implique pas directement le futur empereur d’Occident, la mort tragique de…

Portrait du père Gérard

Réunis à Versailles le 5 mai 1789 dans le cadre des états généraux, les députés du tiers état se déclarent Assemblée nationale constituante le 9…

Un marchand d'images

Au milieu du XIXe siècle la population française est déjà assez largement alphabétisée, cependant de grandes disparités existent d’une région à l’…

L'arbre de mai

L'arbre de mai

Alexis Bafcop (1804-1895) expose au Salon de 1831 à 1840 des portraits et des tableaux de genre à sujet « ethnographique ». Le motif de la plantation…

Le travail à domicile

Accepté au Salon du printemps 1888, Le Tisserand valut à son auteur, le peintre et théoricien[1] Paul Sérusier, une mention lors de l’attribution…

Résistance du catholicisme pendant la Révolution

La messe, une pratique interdite sous la Révolution

Voté par la Constituante en 1790, le décret de la Constitution civile du clergé suscite une…

L'école républicaine en Bretagne

L’enseignement pour tous dans la France rurale sous la IIIe République

Au XIXe siècle, la Bretagne est encore largement déficitaire en…

L'harmonie de Pont-Aven - Henri Lemoine

Jour de fête

La France des fanfares

Au début du XXe siècle, il n’est pas rare que les photographes professionnels comme Henri Lemoine (1848-1924)…

Jour de fête
Jour de fête

La Chalotais, symbole de la lutte contre le despotisme ministériel sous Louis XV

La démission du parlement de Bretagne et l’arrestation du procureur général La Chalotais (1765)

À l’issue de la désastreuse guerre de Sept Ans (…

La Chalotais, symbole de la lutte contre le despotisme ministériel sous Louis XV
La Chalotais, symbole de la lutte contre le despotisme ministériel sous Louis XV