Revue de la Garde nationale, attentat de Fieschi.

Revue de la Garde nationale, attentat de Fieschi.

Date de création : 1846

Date représentée : 13 juillet 1835

H. : 57

L. : 277

Huile sur toilecommandé par Louis-Philippe pour le musée historique de Versailles en 1842

© Photo RMN - Grand Palais

http://www.photo.rmn.fr

19-501519 /MV 5169

  • Revue de la Garde nationale, attentat de Fieschi.
  • Revue de la Garde nationale, attentat de Fieschi.
  • Revue de la Garde nationale, attentat de Fieschi.
  • Revue de la Garde nationale, attentat de Fieschi.
  • Revue de la Garde nationale, attentat de Fieschi.
  • Revue de la Garde nationale, attentat de Fieschi.

Revue de la Garde nationale, attentat de Fieschi

Date de publication : Mars 2016

Auteur : Barthélemy JOBERT et Pascal TORRÈS

Un attentat meurtrier

Louis-Philippe, durant tout son règne, fut l’objet de multiples tentatives d’assassinat. L’une des plus spectaculaires, et aussi des plus meurtrières, fut celle du républicain d’origine corse Fieschi, aidé de deux complices, Morey et Pépin, le 28 juillet 1835. L’occasion en était la revue de la garde nationale que le roi devait passer à la Bastille pour célébrer l’anniversaire des Trois Glorieuses et l’avènement du régime. D’une fenêtre du boulevard du Temple, Fieschi mitrailla le souverain et son cortège. Louis-Philippe sortit indemne de l’attentat, mais dix-neuf personnes de sa suite, dont un maréchal d’Empire, Mortier, duc de Trévise, furent victimes de la machine infernale mise au point par Fieschi. Celui-ci fut arrêté peu après avec ses complices, condamné à mort et guillotiné le 19 février 1836. Plus que la tentative de régicide visant à renverser la monarchie de Juillet, caractéristique de ces années où perdure l’agitation républicaine, c’est l’aspect spectaculaire de l’attentat et surtout le nombre élevé de victimes qui frappèrent les imaginations.

Une peinture inhabituelle

Les circonstances de l’attentat sont particulièrement bien mises en valeur par le format très inhabituel, tout en longueur, de cette toile que Lami a peinte une dizaine d’années après l’événement. À l’arrière-plan, les maisons du boulevard, qui n’a pas encore été transformé et uniformisé par l’urbanisme haussmannien. Devant, la foule et les troupes, au premier plan le cortège proprement dit. La bombe vient d’éclater, et les assistants n’ont pas encore eu le temps de réaliser ce dont il s’agissait, tandis que, sur le lieu de l’explosion, des personnes gisent à terre, tuées ou blessées, et que d’autres s’enfuient pour se mettre à l’abri : une femme, sur la gauche, protège ses enfants. Le roi, calme, tient son cheval à l’arrêt pendant que la garde se retourne pour lui porter secours. L’artiste a su tout à la fois rendre l’atmosphère de la parade militaire et le caractère soudain, inexpliqué sur le moment, de l’attentat, ainsi que les premiers instants de la réaction populaire.

Très introduit dans le monde, décorateur, dessinateur de décors et de costumes pour la scène, aquarelliste au talent reconnu, lithographe à succès, Lami était aussi un peintre, brillant et pittoresque, mais ne négligeant pas le rendu réaliste du détail. Il travailla pour le Versailles de Louis-Philippe, donnant ainsi plusieurs tableaux de batailles, mais ses œuvres les plus séduisantes sont des scènes de la vie moderne, où il se fait le témoin du monde de son temps. Son intérêt pour la chose militaire était connu, et, sous la Restauration, il collabora avec Horace Vernet à la suite lithographiée de la Collection des uniformes des armées françaises de 1791 à 1814. On en trouve ici d’une certaine manière la trace.

Le côté politique de la peinture n’est en réalité présent que dans l’illustration des conséquences directes de la tentative de Fieschi, avec l’interruption brutale des réjouissances, les morts et les blessés, l’émotion générale. La personne de Louis-Philippe n’est mise en relief que par l’isolement et le sang-froid du souverain au milieu du tumulte. Le régicide est présenté davantage comme une rupture de la paix civile que comme un attentat contre un individu revêtu d’un caractère sacré. L’opposition est patente entre la foule, le peuple et un homme isolé (Fieschi), dont les efforts sont sanctionnés par un échec.

Claire CONSTANS Musée national du château de Versailles.Les Peintures 2 vol., Paris, RMN, 1995.Francis DÉMIER La France du XIXe siècle Paris, Seuil, coll. « Points Histoire », 2000.Lucas DUBRETON Louis-Philippe et la machine infernale 1830-1835 Paris, Amiot-Dumont, 1951.François FURET, La Révolution, 1780-1880 Paris, Hachette, 1988, rééd.coll.« Pluriel », 1992.André JARDIN et André-Jean TUDESQ La France des notables (1815-1848) 2 vol., Paris, Seuil, coll. « Points Histoire », 1973.Philippe VIGIER La Monarchie de Juillet Paris, PUF, coll. « Que sais-je ? », 1982.

Barthélemy JOBERT et Pascal TORRÈS, « Revue de la Garde nationale, attentat de Fieschi », Histoire par l'image [en ligne], consulté le 25/06/2022. URL : histoire-image.org/etudes/revue-garde-nationale-attentat-fieschi

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

Mentions d’information prioritaires RGPD

Vos données sont sont destinées à la RmnGP, qui en est le responsable de traitement. Elles sont recueillies pour traiter votre demande. Les données obligatoires vous sont signalées sur le formulaire par astérisque. L’accès aux données est strictement limité aux collaborateurs de la RmnGP en charge du traitement de votre demande. Conformément au Règlement européen n°2016/679/UE du 27 avril 2016 sur la protection des données personnelles et à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement, de portabilité et de limitation du traitement des donnés vous concernant ainsi que du droit de communiquer des directives sur le sort de vos données après votre mort. Vous avez également la possibilité de vous opposer au traitement des données vous concernant. Vous pouvez, exercer vos droits en contactant notre Délégué à la protection des données (DPO) au moyen de notre formulaire en ligne ( https://www.grandpalais.fr/fr/form/rgpd) ou par e-mail à l’adresse suivante : dpo@rmngp.fr. Pour en savoir plus, nous vous invitons à consulter notre politique de protection des données disponible ici en copiant et en collant ce lien : https://www.grandpalais.fr/fr/politique-de-protection-des-donnees-caractere-personnel

Partager sur

Découvrez nos études

Revue de la Garde nationale, attentat de Fieschi.

Revue de la Garde nationale, attentat de Fieschi

Un attentat meurtrier

Louis-Philippe, durant tout son règne, fut l’objet de multiples tentatives d’assassinat. L’une des plus spectaculaires, et…

L’assassinat d’Henri IV peint au XIXe siècle

Une peinture de circonstance

Charles-Gustave Housez s’inscrit dans la tradition de l’exaltation d’Henri IV (1553-1610) depuis le début du XIX…

Les attentats politiques au XIXe siècle

La multiplication des attentats politiques

Sous l’Ancien Régime, les attentats dirigés contre les personnalités politiques existaient déjà, ainsi…

Les attentats politiques au XIX<sup>e</sup> siècle
Les attentats politiques au XIX<sup>e</sup> siècle
Les attentats politiques au XIX<sup>e</sup> siècle

Sadi Carnot assassiné par un anarchiste

L’assassinat du président Carnot à la une de La Libre Parole illustrée

Le 24 juin 1894, le président de la République Sadi Carnot est assassiné…

Tentatives d’assassinat contre Hitler

Attentats et propagande

Si plusieurs attentats ont été organisés contre Hitler de 1938 à 1945, les deux plus marquants sont incontestablement…

Tentatives d’assassinat contre Hitler
Tentatives d’assassinat contre Hitler

Louis XV sur le champ de bataille de Fontenoy

Une monarchie en crise

Le Salon de 1840 intervient dans un moment de crise du régime. La défiance croissante vis-à-vis du roi Louis-Philippe…

Meurtre du duc d'Enghien

L'Exécution du duc d'Enghien

La légende « noire » napoléonienne

De son vivant déjà, Napoléon Ier faisait l’objet d’un mythe que sa chute en 1814 puis sa mort sept ans plus…

L'Exécution du duc d'Enghien
L'Exécution du duc d'Enghien
L'Exécution du duc d'Enghien

Attentat contre Louis XV

L’attentat de Robert-François Damiens contre Louis XV, le 5 janvier 1757, a provoqué de nombreuses réactions écrites, mais également une abondance…

L’attentat de Sarajevo

Un retentissement international

Survenu dans un contexte international tendu entre les grandes puissances européennes, l’assassinat de l’archiduc…

L’attentat de Sarajevo
L’attentat de Sarajevo