Aller au contenu principal
Le Dr Martin Luther King Jr. s'adressant à la foule lors du pèlerinage de prière pour la liberté de 1957 à Washington, D.C

Le Dr Martin Luther King Jr. s'adressant à la foule lors du pèlerinage de prière pour la liberté de 1957 à Washington, D.C

Marche de Washington

Marche de Washington

Martin Luther King et Malcolm X

Martin Luther King et Malcolm X

Le Dr Martin Luther King Jr. s'adressant à la foule lors du pèlerinage de prière pour la liberté de 1957 à Washington, D.C

Le Dr Martin Luther King Jr. s'adressant à la foule lors du pèlerinage de prière pour la liberté de 1957 à Washington, D.C

Date représentée : 1957

La légende originale de la photographie indiquait par erreur la marche sur Washington de 1963 comme événement.

Photographie.

 

Domaine : Photographies

Domaine public © National Archives and Records Administration (NARA)

Lien vers l'image

NAID 6641456

  • Le Dr Martin Luther King Jr. s'adressant à la foule lors du pèlerinage de prière pour la liberté de 1957 à Washington, D.C

Le Roi civique

Date de publication : Octobre 2023

Auteur : Alexandre SUMPF

Militant sans trêve

Entre la fin des années 1950 et son assassinat le 4 avril 1968, Martin Luther King a occupé plusieurs fois l’espace public de la capitale fédérale. Le photographe anonyme qui le prend de dos le 17 mai 1957 fixe la première apparition nationale du militant des droits civiques né en 1929, lors de son discours réclamant le droit de vote pour les Africains-Américains. King est devenu célèbre en 1956 après l’organisation du boycott des bus de Montgomery (Alabama) et un court séjour en prison.

Six ans plus tard, l’United States Information Agency a nommé Rowland Scherman photographe officiel de la Marche sur Washington pour l’emploi et la liberté organisée par King. Né en 1937, premier photographe des Peace Corps dès 1961, plutôt spécialisé depuis dans le domaine de la musique, Scherman couvre en freelance les principaux événements de 1963.

Comme à chaque événement relatif aux droits civiques ou au pacifisme, Marion Trikosko (1926-2008) est aussi présente ce 28 août, réalisant de célèbres clichés aériens de la marche. Mais sa photo la plus connue reste celle plaçant côte à côte les deux plus célèbres figures du mouvement des droits civiques, le révérend baptiste King et le prédicateur afro-musulman Malcom X (1925-1965). Ce dernier vient juste de rompre avec l’organisation raciste antiblanche Nation of Islam, pour mieux séparer enjeux religieux et question des droits civiques.

Rêve party

Martin Luther King parle lors du Prayer Pilgrimage for Freedom choisit un angle large permettant d’inclure dans le cadre le National Mall avec au fond l’obélisque du Washington Monument, le Lincoln Memorial Reflecting Pool et l’estrade montée sur les marches du Lincoln Memorial. La foule des protestataires se masse pour emplir totalement l’espace public au cœur de la capitale. On distingue tout à gauche un échafaudage d’où filment les opérateurs des actualités filmées. En costume noir de révérend, King apparaît ici de dos, les bras écartés comme un prédicateur. Il est dominé à sa droite par un imposant drapeau des États-Unis. Sur l’estrade se mêlent proches collaborateurs de King, figures de marque du mouvement des droits civiques, et journalistes.

Parmi les nombreux clichés pris par Scherman lors de la Marche sur Washington, celle-ci permet de plonger au cœur de la foule indistincte. On peut alors se rendre compte de la présence de quelques citoyens issus de l’immigration européenne, militants de la cause ou chômeurs. La Marche est très bien organisée : des dizaines de milliers de pancartes ont été imprimées et distribuées pour porter haut les slogans pour l’égalité des droits et la fin de la ségrégation. La moyenne d’âge est assez haute, hommes et femmes ont revêtu leurs plus beaux habits pour ce moment d’exposition médiatique sans précédent ou presque.

La planche-contact résultant du travail de Marion Trikosko livre une scène avec deux plans rapprochés. Au premier, se dressent King et Malcom X en train de discuter alors qu’ils s’attardent après la conférence de presse de King au Capitole des États-Unis à propos du débat au Sénat sur la loi sur les droits civiques de 1964. En costume civil, King parle, Malcom X le dépasse d’une tête et doit se pencher pour l’écouter, avec un regard d’intense concentration. Le photographe a aussi saisi un membre de la police du Capitole plus âgé, blanc, en train de passer la langue sur ses lèvres, les yeux rivés vers l’entrée du Sénat. Au second plan, on distingue plusieurs militants des droits civiques, notamment des avocats blancs.

Rêv-olution citoyenne

Le National Mall, lieu hautement symbolique au sein du complexe du Capitole, a accueilli pour la première fois une manifestation de masse le 9 avril 1939. Alors que les protestataires défilaient plutôt sur Pennsylvania Avenue et pouvaient camper devant la Maison blanche (Bonus March de 1932), 75 000 personnes se pressent pour un concert en plein air de la chanteuse africaine américaine Marian Anderson, interdite de chanter au Constitution Hall sur intervention d’une association patriotique. Devenue une icône de la cause noire tout en accomplissant une éblouissante carrière de soprano, elle chantera lors de la Marche sur Washington de 1963. À compter de 1957, le Mall accueille à la fois les manifestations pour les droits civiques et ceux contre la guerre du Viêtnam (1), puis contre toutes les guerres impliquant les États-Unis. Ainsi les Africains- Américains ont-il changé la géographie politique de la capitale.

On a longtemps cru que le cliché de 1957 datait de la Marche de 1963. Or, ici, il prononce son discours « Give us the ballot », et non son fameux « I have a dream ». Cette confusion tient à l’intensité de l’activisme de King, organisateur hors pair et orateur fameux, qui devient dès 1957 la figure principale et unitaire du mouvement. Malcom X, pour sa part, est un ancien délinquant qui a milité avant pour la foi musulmane, et qui dans certains discours ne rejette pas le recours à la violence. Lui-même sera assassiné le 21 février 1965. La couverture médiatique nationale et internationale focalisée sur King – il obtient le Prix Nobel de la Paix en 1964 – et sur ses millions de fidèles contraint le gouvernement fédéral à mettre fin à toute discrimination, avec le Civil Rights Act de 1964 (2 juillet), le Voting Rights Act de 1965 (6 août) et le Fair Housing Act. Ce dernier est promulgué par le président Johnson (2) au milieu des émeutes consécutives à l’assassinat de King. Depuis lors, le révérend fait l’objet d’un culte au sein de nombreuses communautés noires dans le monde. Son action a surtout donné le droit aux Africains-Américains de se rendre visibles au cœur de l’espace public et des lieux symboliques de la nation.

« I have a dream » , un discours d'actualité, une vidéo de Culture Prime

 

Sylvie Laurent, Martin Luther King. Une biographie intellectuelle et politique, Paris, Seuil, 2015.

Pap Ndiaye, Les Noirs américains : De l'esclavage à Black Lives Matter, Paris, Tallandier, 2021.

Howard Zinn, Une histoire populaire des États-Unis d'Amérique : de 1492 à nos jours, Marseille, Agone, 2002.

1 - Guerre du Viêt Nam (ou Vietnam)(1954-1975) : en 1954, après la défaite Diên Biên Phu, la France se retire de la péninsule indochinoise et le Viêt Nam déclare son indépendance. Mais le pays est divisé par le 17e parallèle : au nord le pays est dirigé par le parti communiste d'Hô Chi Minh, au sud par un parti pro-occidental soutenu par les U.S.A. Dès 1954, le nord mène une guerre de guérilla pour réunifier le pays ; l'armée américaine s'engage alors auprès de l'armée sud-vietnamienne, dans le contexte de la Guerre froide. Dès lors, le conflit prend de plus en plus d'ampleur et les troupes américaines sont de plus en plus présentes. Après une vingtaine d'années de combats et des milliers de morts, un accord est signé en 1973, les États-Unis se retirent du Vietnam. En 1975, l'armée nord-vietnamienne entre dans Saïgon et réunifie le pays.

2 - Lyndon Baines Johnson (1908-1973) : élu du parti démocrate des États-Unis en 1937, il devient le vice-président des U.S.A. en 1961 quand les élections portent à la présidence John Fitzgerald Kennedy. En 1963, après l'assassinat de Kennedy, il devient le 36président des États-Unis, il est réélu en 1964. Sa présidence est marquée par la lutte des Droits civiques et par le début de la guerre du Vietnam

Alexandre SUMPF, « Le Roi civique », Histoire par l'image [en ligne], consulté le 20/05/2024. URL : histoire-image.org/etudes/roi-civique

En savoir plus sur Marian Anderson, un podcast de l'émission Il était une femme de France Inter

En savoir plus sur sur Malcom X, une vidéo de Culture Prime

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

Mentions d’information prioritaires RGPD

Vos données sont sont destinées à la RmnGP, qui en est le responsable de traitement. Elles sont recueillies pour traiter votre demande. Les données obligatoires vous sont signalées sur le formulaire par astérisque. L’accès aux données est strictement limité aux collaborateurs de la RmnGP en charge du traitement de votre demande. Conformément au Règlement européen n°2016/679/UE du 27 avril 2016 sur la protection des données personnelles et à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement, de portabilité et de limitation du traitement des donnés vous concernant ainsi que du droit de communiquer des directives sur le sort de vos données après votre mort. Vous avez également la possibilité de vous opposer au traitement des données vous concernant. Vous pouvez, exercer vos droits en contactant notre Délégué à la protection des données (DPO) au moyen de notre formulaire en ligne ( https://www.grandpalais.fr/fr/form/rgpd) ou par e-mail à l’adresse suivante : dpo@rmngp.fr. Pour en savoir plus, nous vous invitons à consulter notre politique de protection des données disponible ici en copiant et en collant ce lien : https://www.grandpalais.fr/fr/politique-de-protection-des-donnees-caractere-personnel

Partager sur

Découvrez nos études

L'influence de l'impressionnisme dans la peinture américaine

L'influence de l'impressionnisme dans la peinture américaine

Dans la seconde moitié du XIXe siècle, la France accueille volontiers les nombreux artistes américains qui viennent parfaire leur…

L'influence de l'impressionnisme dans la peinture américaine
L'influence de l'impressionnisme dans la peinture américaine
L'influence de l'impressionnisme dans la peinture américaine
L’intervention des États-Unis dans la Première Guerre mondiale

L’intervention des États-Unis dans la Première Guerre mondiale

L’intervention des Américains

Les Etats-Unis, qui avaient d’abord résolu de rester neutres, en 1914, sont entrés en guerre, le 6 avril 1917, aux…

La Crise des missiles de Cuba

La Crise des missiles de Cuba

Les points chauds de la guerre froide

La Guerre froide a commencé, avant même les doctrines Truman (1) et Jdanov (2) de 1947 : était-ce en 1943,…

La photographie pictorialiste

La photographie pictorialiste

La naissance du mouvement pictorialiste

Entre 1890 et 1914, le pictorialisme occupe une place charnière dans l’histoire de la photographie :…

La photographie pictorialiste
La photographie pictorialiste
La photographie pictorialiste
Pearl Harbor

Pearl Harbor

Le 7 décembre 1941, « un jour d’infamie »

Évacuation du cuirassé américain USS California et  destructions à Pearl Harbor après des attaques…

Pearl Harbor
Pearl Harbor
L'Escadrille Lafayette : des héros volontaires

L'Escadrille Lafayette : des héros volontaires

Montrer les héros volontaires d’une guerre qui se modernise

Pendant le conflit de 1914-1918, la photographie est largement mise à contribution,…

L'Escadrille Lafayette : des héros volontaires
L'Escadrille Lafayette : des héros volontaires
L'Escadrille Lafayette : des héros volontaires
Peggy Guggenheim

Peggy Guggenheim

Amateur d’art enthousiaste, collectionneur éclairé, mécène, Peggy Guggenheim (1898-1979) est étroitement mêlée à la création artistique du XXe…
L’aventure américaine de Sergueï Eisenstein

L’aventure américaine de Sergueï Eisenstein

Moscou-Hollywood

À gauche, le Soviétique Sergueï Mikhaïlovitch Eisenstein (1898-1948), célèbre cinéaste qui a quitté l’URSS six mois après le…

Rockwell, une légende de l’Escadrille Lafayette

Rockwell, une légende de l’Escadrille Lafayette

Rockwell, une légende de Lafayette

L’escadrille La Fayette, composée de jeunes pilotes américains, combattants volontaires du côté français avant…

Rockwell, une légende de l’Escadrille Lafayette
Rockwell, une légende de l’Escadrille Lafayette
L'Acquisition de la Louisiane par les Etats-Unis

L'Acquisition de la Louisiane par les Etats-Unis

La Louisiane entre France et Espagne

Les deux événements documentés ici sont la cession de La Nouvelle-Orléans le 20 décembre 1803 et la…

L'Acquisition de la Louisiane par les Etats-Unis
L'Acquisition de la Louisiane par les Etats-Unis