Affiche publicitaire pour l'établissement hydrothérapique de Divonne.

Affiche publicitaire pour l'établissement hydrothérapique de Divonne.

Affiche publicitaire pour Brides-les-Bains et Salins-Moutiers.

Affiche publicitaire pour Brides-les-Bains et Salins-Moutiers.

Affiche publicitaire pour l'établissement hydrothérapique de Divonne.

Affiche publicitaire pour l'établissement hydrothérapique de Divonne.

Date de création : 1898

Date représentée :

H. : 56,7

L. : 60

Lithographie coloriée

© Photo RMN - Grand Palais - G. Blot

http://www.photo.rmn.fr

05-509399 / 61.18.57E

La Savoie et ses villes d’eau

Date de publication : Janvier 2012

Auteur : Alexandre SUMPF

Le tourisme thermal en Savoie

Depuis le milieu du XIXe siècle, la région de l’ancien Duché de Savoie et, dans une moindre mesure, celle du Jura, connaissent un essor du thermalisme sans précédent. Si la vertu des eaux des sources Divonne (Pays de Gex) de Brides-les-Bains et de Salins (Tarentaise) sont reconnues depuis l’antiquité, il faut attendre en effet 1820 pour voir la naissance d’un premier établissement thermal à Salins, qui précède ceux, plus importants, de Brides-les-Bains (en 1845) et de Divonne (en 1849). Alors qu’un discours médical et hygiéniste vantant les cures émerge, se consolide et se diffuse à ce moment, le rattachement du Duché de Savoie à la France (en 1860), lui-même suivi de l’établissement de liaisons ferroviaires qui relie les nouveaux départements à tout le territoire (fin du XIXe siècle), contribuent aussi à faire de ces sites de nouvelles destinations touristiques.

Datant toutes deux de la même période (fin du XIXe siècle et début du XXe siècle), Affiche Etablissement hydrothérapique, Divonne et Brides-les-Bains et Salins-Moutiers sont justement des affiches publicitaires destinées à promouvoir le tourisme thermal en Savoie. Témoignant à leur manière du développement général du tourisme et des loisirs en France (lui-même permis par celui de la réclame qui connaît alors un âge d’or sans précédent), ces deux lithographies précisent néanmoins ce qui fait la spécificité des villes d’eaux savoyardes dans les pratiques et les représentations liées à cette récente activité.

Vue de détail et vue d’ensemble


Colorée, prolixe en indications et en détails, Affiche Etablissement hydrothérapique, Divonne est assez caractéristique des chromolithographies publicitaires de l’époque. Elle associe des indications écrites (la destination, sa localisation, les différents loisirs proposés et la vocation médicale) avec cinq représentations du site (trois encadrés et deux médaillons). Dans un style assez sobre, le bâtiment est ainsi visible « sous tous les angles » (de loin avec son parc, de profil à travers les arbres, de face et de trois quarts avec sa cour), pour que le spectateur, déjà amplement renseigné ait une vue complète et détaillée de ce qui l’attend.

Plus dépouillée, avec quelque tendance paysagiste et pictorialiste, Brides-les-Bains et Salins-Moutiers choisit une vue plus vaste, en jouant de la perspective profonde d’un paysage alpin. Les sommets enneigés qui constituent l’horizon à l’arrière plan se déclinent ensuite en collines verdoyantes qui accueillent un petit village typique (qui peut d’ailleurs être l’une des deux destinations indiquées en bas à gauche). Alors que la présence des sources est rappelée par un torrent vigoureux, une « indigène » (voir son costume) sur un chemin de montagne vient à la rencontre du spectateur, les bras chargés d’un bouquet de bienvenue. Plus étonnant et assez peu conforme au reste de l’image, un encadré (en bas à gauche) propose une indication cartographique assez terne de l’endroit.

Nature, santé et pureté


Destinée à l’affichage à grande échelle dans les différentes villes de France, Affiche Etablissement hydrothérapique, Divonne vise à convaincre de futurs clients, mêlant la légitimité et le sérieux d’un vocabulaire « technique » (établissement hydrothérapique) et précis (affections nerveuses-maladies des voies digestives) à la mention plus enjouée des loisirs (théâtre de société, gymnastique, magnifique lawn-tennis, salle d’armes). S’ils sont bien mis en avant, l’atout et la spécificité médicaux sont comme tempérés par la promesse d’un divertissement plus « classique ». De même, la représentation des lieux dans les différentes parties de l’estampe suggère à la fois la santé, la pureté et la tranquillité d’un tourisme familial (séjour en famille) et relativement luxueux (comme le confirment d’ailleurs les activités proposées, comme le tennis ou l’escrime). Les bâtiments bien alignés, le parc et la vaste place renvoient en effet à l’idée de palace (et même de château) tandis que la présence d’une nature bienfaisante, luxuriante (les fleurs) et néanmoins maîtrisée (les arbres) évoque la richesse « naturelle » du lieu.

Une thématique que reprend aussi Brides-les-Bains et Salins-Moutiers, en inscrivant nettement la destination dans une montagne pure, verdoyante et accueillante, prête à offrir ses bienfaits, tout comme la femme au bouquet qui en est finalement l’image redoublée.

La Savoie (dont le nom est indiqué directement ou par les villes) se voit ainsi identifiée et spécifiée par des signes qui la caractérisent et la différencient comme une destination « naturelle », préservée et tranquille (à la différence d’autres sites touristiques) de santé et de plaisir.

BERGERI Jean-Paul, Histoire de Moûtiers. Capitale de la Tarentaise, Montmelian, La Fontaine de Siloé, collection « Les Savoisiennes », 2007.

CAZES Georges, Le tourisme en France, Que sais-je ? Paris, PUF, 1995.

GOUJON Jacques, Cent ans de tourisme en France, Paris, éditions du Cherche-Midi, 1990.

LANGENIEUX-VILLARD Philippe, Les stations thermales en France, Paris, PUF collection Que sais-je ? Décembre 1990

VIDART Paul, Études pratiques sur l'hydrothérapie, ou traitement des maladies par l'eau froide ; observations recueillies pendant l'année 1850 à l'Institut hydrothérapique de Divonne, par le Dr Paul Vidart, Bourgogne, imprimerie de F. Dufour, 1851.

Alexandre SUMPF, « La Savoie et ses villes d’eau », Histoire par l'image [en ligne], consulté le 16/08/2022. URL : histoire-image.org/etudes/savoie-ses-villes-eau

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

Mentions d’information prioritaires RGPD

Vos données sont sont destinées à la RmnGP, qui en est le responsable de traitement. Elles sont recueillies pour traiter votre demande. Les données obligatoires vous sont signalées sur le formulaire par astérisque. L’accès aux données est strictement limité aux collaborateurs de la RmnGP en charge du traitement de votre demande. Conformément au Règlement européen n°2016/679/UE du 27 avril 2016 sur la protection des données personnelles et à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement, de portabilité et de limitation du traitement des donnés vous concernant ainsi que du droit de communiquer des directives sur le sort de vos données après votre mort. Vous avez également la possibilité de vous opposer au traitement des données vous concernant. Vous pouvez, exercer vos droits en contactant notre Délégué à la protection des données (DPO) au moyen de notre formulaire en ligne ( https://www.grandpalais.fr/fr/form/rgpd) ou par e-mail à l’adresse suivante : dpo@rmngp.fr. Pour en savoir plus, nous vous invitons à consulter notre politique de protection des données disponible ici en copiant et en collant ce lien : https://www.grandpalais.fr/fr/politique-de-protection-des-donnees-caractere-personnel

Partager sur

Découvrez nos études

L’amour à la Comédie-Française

C’est sous l’influence de son maître Claude Gillot que Watteau va s’intéresser à l’art dramatique et s’initier aux sujets théâtraux. Lorsque…

L’ethnographie-spectacle

Naissance d’une industrie du loisir

Les échantillons de peuples exotiques présentés au Jardin d’acclimatation à partir de 1877 faisaient l’objet d…

L’ethnographie-spectacle
L’ethnographie-spectacle
L’ethnographie-spectacle
Le Bal du Moulin de la Galette. Auguste Renoir

Bonne et mauvaise ivresse

À Paris, en 1829, des médecins et des chimistes fondent les Annales d’Hygiène Publique et de Médecine Légale, dont l’objectif est de rendre compte…
Bonne et mauvaise ivresse
Bonne et mauvaise ivresse

Parcs et jardins parisiens

La « végétalisation » de la ville

Les grands travaux menés à Paris par le baron Haussmann, préfet de la Seine de 1853 à 1870, ont modelé un…

Parcs et jardins parisiens
Parcs et jardins parisiens
Parcs et jardins parisiens

Les spectacles et la mode de la culture russe en France

La Russie, Orient de l’Europe

Opposées lors de l’épopée napoléonienne ou, plus tard, durant la guerre de Crimée (1854-1856), la France et la…

Les spectacles et la mode de la culture russe en France
Les spectacles et la mode de la culture russe en France

La Savoie et ses villes d’eau

Le tourisme thermal en Savoie

Depuis le milieu du XIXe siècle, la région de l’ancien Duché de Savoie et, dans une moindre mesure, celle…

La Savoie et ses villes d’eau
La Savoie et ses villes d’eau
Entrée du théâtre de l'Ambigu-Comique - Louis Boilly

Le Succès du mélodrame

Pour contrer la floraison des théâtres sous la Révolution, l’Empire avait établi un régime de restriction du nombre de salles. La situation va s’…

La naissance du vedettariat

Les transformations de la vie théâtrale

Le dernier tiers du XIXe siècle est marqué en France par une profonde modification des structures de la…

Les loges au théâtre

Apparu durant la Révolution, le mélodrame a conquis la scène populaire et s’est imposé au début du XIXe siècle comme un genre phare.…

Les loges au théâtre
Les loges au théâtre

Représenter les guinguettes

Représenter la guinguette après l’impressionnisme

À partir de la fin du second Empire, la fréquentation des guinguettes relève d’un véritable art…

Représenter les guinguettes
Représenter les guinguettes
Représenter les guinguettes