Aller au contenu principal

Découvrir la période 1831-1848 au travers d'œuvres et d'images d'archive

Louis-Philippe, « roi des Français », veut concilier l’Ancien Régime avec les acquis de la Révolution.

La monarchie de Juillet, qui s’appuie sur la bourgeoisie, n’entend pas satisfaire cependant les revendications sociales que fait naître la révolution industrielle.

Durement réprimée au début des années 1830, l’opposition républicaine se met en sommeil au moment où la France poursuit son expansion économique.

Mais l’arrivée d’une dépression et le durcissement du régime engendrent en février 1848 une nouvelle révolution : la IIe République est proclamée.

 

Accéder à l’ensemble des études en ligne

 

Retrouvez par exemple :

Mais aussi :

 

Retourner à liste des périodes

Armes du peuple, armes du juste milieu

Armes du peuple, armes du juste milieu

Charles PHILIPON (1800-1861)

© Centre historique des Archives nationales – Atelier de photographie

Toutes les études

Charles Baudelaire - Emile Deroy

Baudelaire, un artiste au XIXe siècle

En 1844, Baudelaire est encore inconnu. Il vit à Paris avec sa maîtresse noire, Jeanne Duval, à qui il offrira ce portrait peint à l’hôtel Pimodan…

Baudelaire, un artiste au XIX<sup>e</sup> siècle
Baudelaire, un artiste au XIX<sup>e</sup> siècle
Portrait de Baudelaire - Gustave Courbet

Baudelaire, un artiste au XIXe siècle

En 1844, Baudelaire est encore inconnu. Il vit à Paris avec sa maîtresse noire, Jeanne Duval, à qui il offrira ce portrait peint à l’hôtel Pimodan…

Baudelaire, un artiste au XIX<sup>e</sup> siècle
Baudelaire, un artiste au XIX<sup>e</sup> siècle
Stendhal - Sodermark

Stendhal

Stendhal, de son vrai nom Henri Beyle, naît à Grenoble en 1783 dans une famille conservatrice. Confié à la mort de sa mère aux bons soins de l’…

Stendhal
Stendhal
Portrait de Stendhal - Henri Lehmann

Stendhal

Stendhal, de son vrai nom Henri Beyle, naît à Grenoble en 1783 dans une famille conservatrice. Confié à la mort de sa mère aux bons soins de l’…

Stendhal
Stendhal
La belle ordonnance classique des immeubles de la fin du XVIIIe siècle régit cette façade, probablement construite en plâtre sur une armature à pan de bois.

Rue Transnonain, une maison à Paris sous Louis-Philippe

Une « maison de rapport » édifiée sous le Directoire

Une sanglante « bavure », dénoncée par Daumier, a rendu tristement célèbre la maison du 12…

Rue Transnonain, une maison à Paris sous Louis-Philippe
Rue Transnonain, une maison à Paris sous Louis-Philippe
Rue Transnonain, une maison à Paris sous Louis-Philippe
Rue Transnonain, une maison à Paris sous Louis-Philippe
Plan des rez-de-chaussée et 1er étage, n° 12, rue Transnonain.

Rue Transnonain, une maison à Paris sous Louis-Philippe

Une « maison de rapport » édifiée sous le Directoire

Une sanglante « bavure », dénoncée par Daumier, a rendu tristement célèbre la maison du 12…

Rue Transnonain, une maison à Paris sous Louis-Philippe
Rue Transnonain, une maison à Paris sous Louis-Philippe
Rue Transnonain, une maison à Paris sous Louis-Philippe
Rue Transnonain, une maison à Paris sous Louis-Philippe
Plan des 2e et 3e étages, n° 12, rue Transnonain.

Rue Transnonain, une maison à Paris sous Louis-Philippe

Une « maison de rapport » édifiée sous le Directoire

Une sanglante « bavure », dénoncée par Daumier, a rendu tristement célèbre la maison du 12…

Rue Transnonain, une maison à Paris sous Louis-Philippe
Rue Transnonain, une maison à Paris sous Louis-Philippe
Rue Transnonain, une maison à Paris sous Louis-Philippe
Rue Transnonain, une maison à Paris sous Louis-Philippe
Plan des 4e et 5e étages, n° 12, rue Transnonain.

Rue Transnonain, une maison à Paris sous Louis-Philippe

Une « maison de rapport » édifiée sous le Directoire

Une sanglante « bavure », dénoncée par Daumier, a rendu tristement célèbre la maison du 12…

Rue Transnonain, une maison à Paris sous Louis-Philippe
Rue Transnonain, une maison à Paris sous Louis-Philippe
Rue Transnonain, une maison à Paris sous Louis-Philippe
Rue Transnonain, une maison à Paris sous Louis-Philippe
Un jeune polytechnicien indique de son épée la direction à suivre aux deux rois en uniforme, marchant au pas

Caricatures et pamphlets politiques (1830-1835)

La " campagne de l’irrespect "

De 1830 à 1835, la monarchie de Juillet lutte pour son existence en tentant de maîtriser les mouvements de la rue…

Caricatures et pamphlets politiques (1830-1835)
Caricatures et pamphlets politiques (1830-1835)
Caricatures et pamphlets politiques (1830-1835)
Caricatures et pamphlets politiques (1830-1835)
Dans l’opinion, l’avènement inopiné de Louis-Philippe au terme des journées de 1830 ne fait pas le consensus

Caricatures et pamphlets politiques (1830-1835)

La " campagne de l’irrespect "

De 1830 à 1835, la monarchie de Juillet lutte pour son existence en tentant de maîtriser les mouvements de la rue…

Caricatures et pamphlets politiques (1830-1835)
Caricatures et pamphlets politiques (1830-1835)
Caricatures et pamphlets politiques (1830-1835)
Caricatures et pamphlets politiques (1830-1835)
Plus de soixante-dix Cancans du pamphlétaire légitimiste Bérard poursuivent Louis-Philippe de leurs critiques acérées et connaissent un énorme succès entre 1831 et 1834,

Caricatures et pamphlets politiques (1830-1835)

La " campagne de l’irrespect "

De 1830 à 1835, la monarchie de Juillet lutte pour son existence en tentant de maîtriser les mouvements de la rue…

Caricatures et pamphlets politiques (1830-1835)
Caricatures et pamphlets politiques (1830-1835)
Caricatures et pamphlets politiques (1830-1835)
Caricatures et pamphlets politiques (1830-1835)
Des placards anonymes, comme celui-ci, signé « R. » et agrémenté d’une vignette d’inspiration républicaine, exposent les causes structurelles des injustices et malheurs de l’époque

Caricatures et pamphlets politiques (1830-1835)

La " campagne de l’irrespect "

De 1830 à 1835, la monarchie de Juillet lutte pour son existence en tentant de maîtriser les mouvements de la rue…

Caricatures et pamphlets politiques (1830-1835)
Caricatures et pamphlets politiques (1830-1835)
Caricatures et pamphlets politiques (1830-1835)
Caricatures et pamphlets politiques (1830-1835)
Le Monde renversé

Le monde renversé

La technique consistant à inverser les rapports entre deux termes du monde réel (êtres humains, animaux, corps célestes...), afin de produire une…

Le monde renversé
Le monde renversé
Le monde renversé
Érection de l'obélisque de Louqsor sur la place de la Concorde

Erection de l'obélisque de Louxor

Inaugurée en 1763 dans la tradition des places Royale, des Victoires et Vendôme, l’actuelle place de la Concorde était initialement l’écrin de la…

Taylor pose de trois quarts regardant vers la gauche, la veste légèrement ouverte, et se détachant sur un fond indistinct.

Le baron Taylor

Né à Bruxelles en 1790, Isidore Taylor est issu d’une famille irlandaise venue s’établir en France sous la Révolution. Artiste, savant,…

Portrait d'Edmond Barbès en prison

Armand Barbès prisonnier au Mont-Saint-Michel (1839-1843)

L’isolement cellulaire

Face aux attentats incessants et aux émeutes à répétition, les gouvernants conservateurs de la fin des années 1830 veulent…

Armand Barbès prisonnier au Mont-Saint-Michel (1839-1843)
Armand Barbès prisonnier au Mont-Saint-Michel (1839-1843)
Armand Barbès prisonnier au Mont-Saint-Michel (1839-1843)
Armand Barbès prisonnier au Mont-Saint-Michel (1839-1843)
Tête de pipe à l'effigie d'Armand Barbès

Armand Barbès prisonnier au Mont-Saint-Michel (1839-1843)

L’isolement cellulaire

Face aux attentats incessants et aux émeutes à répétition, les gouvernants conservateurs de la fin des années 1830 veulent…

Armand Barbès prisonnier au Mont-Saint-Michel (1839-1843)
Armand Barbès prisonnier au Mont-Saint-Michel (1839-1843)
Armand Barbès prisonnier au Mont-Saint-Michel (1839-1843)
Armand Barbès prisonnier au Mont-Saint-Michel (1839-1843)
Tête de pipe à l'effigie d'Emmanuel Arago

Armand Barbès prisonnier au Mont-Saint-Michel (1839-1843)

L’isolement cellulaire

Face aux attentats incessants et aux émeutes à répétition, les gouvernants conservateurs de la fin des années 1830 veulent…

Armand Barbès prisonnier au Mont-Saint-Michel (1839-1843)
Armand Barbès prisonnier au Mont-Saint-Michel (1839-1843)
Armand Barbès prisonnier au Mont-Saint-Michel (1839-1843)
Armand Barbès prisonnier au Mont-Saint-Michel (1839-1843)
La Barricade, rue de la Culture Sainte Catherine, 1848

L'ère des barricades, 1827-1851

Une époque révolutionnaire

A l’époque où la barricade constitue un sujet nouveau dans la peinture et la littérature, son rôle devient…

L'ère des barricades, 1827-1851
L'ère des barricades, 1827-1851
L'ère des barricades, 1827-1851
L'ère des barricades, 1827-1851
On n’aperçoit âme qui vive dans la rue Saint-Maur avant l’attaque, les portes et les volets des maisons sont fermés,

L'ère des barricades, 1827-1851

Une époque révolutionnaire

A l’époque où la barricade constitue un sujet nouveau dans la peinture et la littérature, son rôle devient…

L'ère des barricades, 1827-1851
L'ère des barricades, 1827-1851
L'ère des barricades, 1827-1851
L'ère des barricades, 1827-1851
Le Mont connaît un véritable état de délabrement au temps de la prison centrale. Des ruines sont partout visibles

Le quartier des prisonniers politiques au Mont-Saint-Michel (1832-1834)

Un quartier politique ajouté à la prison centrale

Le Mont-Saint-Michel apparaît, dès la fin du Moyen Âge, comme un lieu de détention commode par…

Le quartier  des  prisonniers politiques au Mont-Saint-Michel (1832-1834)
Le quartier  des  prisonniers politiques au Mont-Saint-Michel (1832-1834)
Le quartier  des  prisonniers politiques au Mont-Saint-Michel (1832-1834)
Le quartier  des  prisonniers politiques au Mont-Saint-Michel (1832-1834)
La lithographie montre les chapiteaux du XIIIe siècle et évoque avec un « pittoresque » discret le fonctionnement de la centrale.

Le quartier des prisonniers politiques au Mont-Saint-Michel (1832-1834)

Un quartier politique ajouté à la prison centrale

Le Mont-Saint-Michel apparaît, dès la fin du Moyen Âge, comme un lieu de détention commode par…

Le quartier  des  prisonniers politiques au Mont-Saint-Michel (1832-1834)
Le quartier  des  prisonniers politiques au Mont-Saint-Michel (1832-1834)
Le quartier  des  prisonniers politiques au Mont-Saint-Michel (1832-1834)
Le quartier  des  prisonniers politiques au Mont-Saint-Michel (1832-1834)
De sa main, Thiers note point par point la réponse à donner : des mesures prudentes mais libérales qui entérinent la plupart des demandes.

Le quartier des prisonniers politiques au Mont-Saint-Michel (1832-1834)

Un quartier politique ajouté à la prison centrale

Le Mont-Saint-Michel apparaît, dès la fin du Moyen Âge, comme un lieu de détention commode par…

Le quartier  des  prisonniers politiques au Mont-Saint-Michel (1832-1834)
Le quartier  des  prisonniers politiques au Mont-Saint-Michel (1832-1834)
Le quartier  des  prisonniers politiques au Mont-Saint-Michel (1832-1834)
Le quartier  des  prisonniers politiques au Mont-Saint-Michel (1832-1834)
Cette lettre composée au Mont par les détenus républicains s’adresse directement à Adolphe Thiers.

Le quartier des prisonniers politiques au Mont-Saint-Michel (1832-1834)

Un quartier politique ajouté à la prison centrale

Le Mont-Saint-Michel apparaît, dès la fin du Moyen Âge, comme un lieu de détention commode par…

Le quartier  des  prisonniers politiques au Mont-Saint-Michel (1832-1834)
Le quartier  des  prisonniers politiques au Mont-Saint-Michel (1832-1834)
Le quartier  des  prisonniers politiques au Mont-Saint-Michel (1832-1834)
Le quartier  des  prisonniers politiques au Mont-Saint-Michel (1832-1834)
Barbès évoque avec sobriété les souffrances de l’incarcération et de la phtisie laryngée qu’il a contractée en 1842 lors de son séjour dans « ces abominables loges » :

Armand Barbès prisonnier au Mont-Saint-Michel (1839-1843)

L’isolement cellulaire

Face aux attentats incessants et aux émeutes à répétition, les gouvernants conservateurs de la fin des années 1830 veulent…

Armand Barbès prisonnier au Mont-Saint-Michel (1839-1843)
Armand Barbès prisonnier au Mont-Saint-Michel (1839-1843)
Armand Barbès prisonnier au Mont-Saint-Michel (1839-1843)
Armand Barbès prisonnier au Mont-Saint-Michel (1839-1843)
Sous le bonnet rouge à cocarde soutenu par des faisceaux, symbole de l’héritage révolutionnaire, figure un blason orné de trois pavés bruts

Armes du peuple, armes du juste milieu

« La Caricature » contre la monarchie de Juillet

« Nous cherchons à nous tenir dans le juste milieu, également éloigné des excès du pouvoir…

Ce républicain emmené au Mont-saint-Michel a pu être inspiré par le détenu Jeanne qui souhaite apparaître comme le chef de file des prisonniers républicains.

Un “ canard ” républicain (1833)

Adolphe Thiers, chargé des prisons en 1833, comme secrétaire d’état au Commerce et aux Travaux publics, décide de faire de la prison centrale du…

Un “ canard ” républicain (1833)
Un “ canard ” républicain (1833)
Un “ canard ” républicain (1833)
Jeanne, à la prison de Sainte-Pélagie.

Un “ canard ” républicain (1833)

Adolphe Thiers, chargé des prisons en 1833, comme secrétaire d’état au Commerce et aux Travaux publics, décide de faire de la prison centrale du…

Un “ canard ” républicain (1833)
Un “ canard ” républicain (1833)
Un “ canard ” républicain (1833)

Un “ canard ” républicain (1833)

Adolphe Thiers, chargé des prisons en 1833, comme secrétaire d’état au Commerce et aux Travaux publics, décide de faire de la prison centrale du…

Un “ canard ” républicain (1833)
Un “ canard ” républicain (1833)
Un “ canard ” républicain (1833)
Des travailleurs en guenilles attendent une embauche incertaine dans un silence pesant

Le chômage à Paris et à Lyon en 1831

Le paupérisme

L’arrivée de Louis-Philippe au pouvoir en juillet 1830 suscite le ressentiment des républicains, très vite doublé de la question…

Le chômage à Paris et à Lyon en 1831
Le chômage à Paris et à Lyon en 1831
Retour à la liste