Un comité révolutionnaire sous la Terreur