La captivité de Jean Daligault : les bourreaux