La bataille de Fontenoy, le 11 mai 1745.

La bataille de Fontenoy, le 11 mai 1745.

La bataille de Fontenoy, le 11 mai 1745 (détail).

La bataille de Fontenoy, le 11 mai 1745 (détail).

La bataille de Fontenoy, le 11 mai 1745.

La bataille de Fontenoy, le 11 mai 1745.

Auteur : LENFANT Pierre

Lieu de conservation : musée de l’Armée (Paris)
site web

Date représentée : 11 mai 1745

H. : 249

L. : 272

Huile sur toile.Oeuvre peinte entre 1750 et 1760. Sont représentées au premier plan des figures équestres de la Maison militaire du roi (gardes du corps de la 1ère compagnie écossaise, gendarmes de la garde)

© Paris - Musée de l'Armée, Dist. RMN - Grand Palais / Pascal Segrette

http://www.photo.rmn.fr

06-505724 / 22146 ; Eb 1527

La Bataille de Fontenoy

Date de publication : Mars 2013

Auteur : Maxime HERMANT

Du « Bien-Aimé » au « Mal-Aimé »

Louis XV jouit du titre glorieux de « Bien-Aimé » pendant toute la première moitié de son règne. Sa popularité culmine dans les années 1744-1748 grâce à sa participation à la guerre de Succession d’Autriche. Au lendemain du triomphe de Fontenoy (11 mai 1745), Louis XV décide de mettre en scène sa présence sur le champ de bataille en commandant une série de tableaux s’inspirant de celle réalisée par Van der Meulen (1688-1690) pour les campagnes militaires de Louis XIV. D’abord confié à Charles Parrocel (1688-1752), le projet tombe dans l’oubli à sa mort avant d’être relancé en 1759 par un de ses élèves, Pierre Lenfant, peintre de batailles à la cour, pour décorer le nouvel hôtel de la Guerre alors en construction à Versailles. Ce tableau appartient à une série similaire réalisée pour le marquis d’Argenson, secrétaire d’État à la Guerre, pour décorer sa résidence de Neuilly. La reprise du projet s’effectue dans un contexte de désamour à l’égard de la personne royale avec le début de la guerre de Sept Ans et l’attentat de Damiens en 1757. Les anciennes victoires feront oublier les tensions du temps et les conflits qui opposent les grandes puissances européennes.

La mise en scène de la présence du roi sur le champ de bataille

Pierre Lenfant représente dans ce tableau la phase décisive de la bataille de Fontenoy : la charge des troupes alliées par l’infanterie et la cavalerie françaises. Vêtu d’un habit gris, Louis XV se situe au centre de la représentation. La convergence des lignes de construction et la lumière concentrent l’attention sur la figure royale. Derrière le roi se trouve le dauphin Louis, seulement âgé de seize ans, qui participe à sa première bataille. On peut également noter à leurs côtés la présence du duc de Noailles, du duc de Richelieu et du marquis d’Argenson. Quant au maréchal de Saxe, il est relégué au second plan. On le voit commander les opérations depuis une voiture, une crise de goutte l’empêchant de monter à cheval.

L’exaltation du roi de guerre

Bien qu’exposé aux tirs anglo-hollandais, Louis XV refuse de quitter sa position malgré les injonctions de son entourage qui, face à l’avancée des troupes ennemies, craignait pour sa sûreté. C’est la première fois depuis la bataille de Poitiers en 1356 que le roi est présent avec le dauphin sur le champ de bataille. À côté de son rôle de nourricier, de protecteur de l’Église et de son pouvoir thaumaturgique (ou guérisseur), la maîtrise de l’art de la guerre est une des principales qualités requises pour le souverain. Dans un moment de dégradation de l’image du roi, ce tableau participe à la réhabilitation de Louis XV en mettant en scène le roi de guerre qui est à l’apogée de sa gloire à Fontenoy. La guerre est un des fondements de la construction de l’État royal à l’époque moderne. En cristallisant autour de la personne royale cette représentation martiale, Pierre Lenfant rappelle que le roi est le détenteur de la force et de la puissance de la monarchie absolue.

· Michel ANTOINE, Louis XV, Paris, Hachette Littératures, coll. « Pluriel », 1989, rééd. 2006.

· François BLUCHE, Louis XV, Paris, Perrin, coll. « Tempus », 1999, rééd. 2003.

· Jean-Pierre BOIS, Maurice de Saxe, Paris, Fayard, 1992.

· Jean-Pierre BOIS, Fontenoy 1745, Louis XV arbitre de l’Europe, Paris, Economica, 1998, rééd. 2012.

· Joël CORNETTE, Le Roi de guerre. Essai sur la souveraineté dans la France du Grand Siècle, Paris, Payot & Rivages, coll. « Petite Bibliothèque Payot », 1993, rééd. 2000.

Maxime HERMANT, « La Bataille de Fontenoy », Histoire par l'image [en ligne], consulté le 01/02/2023. URL : histoire-image.org/etudes/bataille-fontenoy

Anonyme (non vérifié)

Je voulais voir si la bataille de Fontenoy :
[...]La reprise du projet s’effectue dans un contexte de désamour à l’égard de la personne royale avec le début de la guerre de Sept Ans et l’attentat de Damiens en 1757[...]

Maintenant j'ai ma réponse, merci beaucoup

ven 08/03/2013 - 11:11 Permalien

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
CAPTCHA

Mentions d’information prioritaires RGPD

Vos données sont sont destinées à la RmnGP, qui en est le responsable de traitement. Elles sont recueillies pour traiter votre demande. Les données obligatoires vous sont signalées sur le formulaire par astérisque. L’accès aux données est strictement limité aux collaborateurs de la RmnGP en charge du traitement de votre demande. Conformément au Règlement européen n°2016/679/UE du 27 avril 2016 sur la protection des données personnelles et à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement, de portabilité et de limitation du traitement des donnés vous concernant ainsi que du droit de communiquer des directives sur le sort de vos données après votre mort. Vous avez également la possibilité de vous opposer au traitement des données vous concernant. Vous pouvez, exercer vos droits en contactant notre Délégué à la protection des données (DPO) au moyen de notre formulaire en ligne ( https://www.grandpalais.fr/fr/form/rgpd) ou par e-mail à l’adresse suivante : dpo@rmngp.fr. Pour en savoir plus, nous vous invitons à consulter notre politique de protection des données disponible ici en copiant et en collant ce lien : https://www.grandpalais.fr/fr/politique-de-protection-des-donnees-caractere-personnel

Partager sur

Découvrez nos études

Madame de Pompadour

Comment représenter la favorite ?

Les favorites sont rarement populaires. Le peuple les accuse volontiers de troubler la famille royale, de…

Madame de Pompadour
Madame de Pompadour

Versailles après Louis XIV

Le retour de la Cour

Le tableau de Pierre-Denis Martin (1663-1742) s’inscrit dans une période de renouveau dans l’histoire du château de…

Versailles après Louis XIV
Versailles après Louis XIV
Versailles après Louis XIV

Madame Du Barry

De Jeanne Bécu à madame du Barry : la nouvelle favorite royale contestée

La dernière relation amoureuse de Louis XV commence au printemps 1768. Née…

Philibert Orry - Atelier d'Hyacinthe Rigaud

Hyacinthe Rigaud et le portrait des serviteurs de l’État

L’homme fort du gouvernement

Si Hyacinthe Rigaud (1659-1743) réalise le portrait de nombreux acteurs des autorités locales, les grands commis de…

Nattier et le portrait en toute intimité de Marie Leszczynska

Marie-Charlotte-Sophie-Félicité Leszczynska est la fille du roi détrôné de Pologne, Stanislas Leszczynski. Née en 1703, elle est mariée en 1725 à…

Le sacre de Louis XV

Le Sacre de Louis XV (octobre 1722)

Pierre-Denis Martin, dit « Martin le Jeune » (né à Paris, vers 1663, et mort dans la même ville en 1742), fut,…

Le sacre de Louis XV
Le sacre de Louis XV

Portrait en pied de Louis XV

Une tradition familiale

Datant du début des années 1760, cette huile sur toile de belle taille, intitulée Louis XV, est due à l’atelier de Louis-…

Registre des ordonnances au porteur, dit « Livre rouge »

La publication du Livre rouge, mise en cause de l'absolutisme

La crise des finances et le scandale des pensions royales

Sous l’Ancien Régime, les finances royales proviennent de la fiscalité, des revenus du…

La publication du Livre rouge, mise en cause de l'absolutisme
La publication du Livre rouge, mise en cause de l'absolutisme
La publication du Livre rouge, mise en cause de l'absolutisme
La publication du Livre rouge, mise en cause de l'absolutisme
Mehemet Effendi, ambassadeur turc, arrive aux Tuileries, 21 mars 1721

L’ambassadeur turc Mehemet Effendi au jardin des Tuileries

Un témoignage magistral

Débarqué en France en novembre 1720, l’ambassadeur Yirmisekiz Çelebi Mehemet Effendi (1670-1732) entre dans la capitale le…

Lit de justice tenu par Louis XV

Le roi est mort, vive le roi !

Louis XIV meurt le 1er septembre 1715 à Versailles. En vertu des principes successoraux du royaume, le…