Inauguration du monument à la mémoire de Louis XVI par Charles X, place de la Concorde.

Inauguration du monument à la mémoire de Louis XVI par Charles X, place de la Concorde.

Date de création : 1827

Date représentée : 03 mai 1826

H. : 106 cm

L. : 167 cm

Huile sur toile

© RMN - Grand Palais (Château de Versailles) / Franck Raux

Lien vers l'image

MV 5564 - 99-020435

Charles X, continuation de l'Ancien Régime

Date de publication : Mars 2016

Auteur : Mathilde LARRÈRE

La mémoire de Louis XVI

Ayant défait les armées impériales, les Alliés remettent sur le trône de France les Bourbons émigrés : Louis XVIII puis, à sa mort en 1824, Charles X, tous deux frères de Louis XVI, sont les rois de la monarchie restaurée. Ils multiplient les cérémonies funèbres et expiatoires en souvenir du roi guillotiné ou d’autres victimes de la Révolution, et invitent le peuple français au repentir doloriste. Louis XVIII fait transférer à Saint-Denis les restes du roi et de la reine, retrouvés au cimetière de la Madeleine ; le 21 janvier, date anniversaire du régicide, est déclaré jour de deuil national. Charles X – sacré à Reims conformément à la tradition d’Ancien Régime – fait ériger un monument à la mémoire de Louis XVI sur la place de la Concorde, où avait eu lieu l’exécution.

L’inauguration du monument place de la Concorde

Le tableau de Joseph Beaume, commandé en 1827 par Charles X, représente l’inauguration du monument le 3 mai 1826.
Au centre de la toile, à l'endroit même où Louis XVI avait été exécuté, Charles X s'apprête à poser la première pierre du monument commémoratif à la mémoire de Louis XVI. A droite, sur la tribune élevée pour la prière publique, l’archevêque de Paris donne sa bénédiction. Derrière lui, le clergé catholique se groupe en une procession que l’on peut voir se prolonger à l’arrière-plan du tableau. L’architecture votive et funéraire mise en place pour la cérémonie (encensoir, crucifix et croix de mission) marque clairement l’importance prise par l’Eglise catholique. Avec l’aristocratie et l’Eglise réunies autour du roi, dans un faste chamarré et suranné, l’inauguration représentée dans le tableau de Beaume a décidément un parfum d’Ancien Régime.

 

Le trône et l’autel

Si les cérémonies expiatoires du règne de Louis XVIII avaient surtout mobilisé toute la pompe civile et militaire, l’inauguration du monument érigé à la mémoire de Louis XVI, que représente le tableau de Beaume, marque bien l’importance recouvrée par l’Eglise catholique. La cérémonie s’inscrit dans les nombreuses missions, processions et jubilés du règne du roi dévot qui voulait favoriser la religion d’Etat, encourager les communautés religieuse et qui fit punir de mort la profanation des objets du culte. Pour spectaculaire qu’elle soit, la dévotion démonstrative du roi n’était cependant guère suivie par la population, assez largement voltairienne.

Guillaume BERTIER DE SAUVIGNY La Restauration Paris, Flammarion, 1955.Francis DÉMIER La France au XIXe siècle Paris, Folio, 2000.Jacques LE GOFF, René RÉMOND Histoire de la France religieuse , t.3Paris, Seuil, 1991.Eric LE NABOUR Charles X, le dernier roi Paris, Lattès, 1980.J.VIDALEN La Restauration Paris, PUF, « Que sais-je ? », 1983.Guillaume BERTIER DE SAUVIGNY La Restauration/ Paris, Flammarion, 1955.Francis DÉMIER La France au XIXe siècle Paris, Folio, 2000.Jacques LE GOFF, René RÉMOND Histoire de la France religieuse, t.3 Paris, Seuil, 1991.Eric LE NABOUR Charles X, le dernier roi Paris, Lattès, 1980.J.VIDALEN La Restauration Paris, PUF, « Que sais-je ? », 1983.

Mathilde LARRÈRE, « Charles X, continuation de l'Ancien Régime », Histoire par l'image [en ligne], consulté le 05/12/2022. URL : histoire-image.org/etudes/charles-x-continuation-ancien-regime

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

Mentions d’information prioritaires RGPD

Vos données sont sont destinées à la RmnGP, qui en est le responsable de traitement. Elles sont recueillies pour traiter votre demande. Les données obligatoires vous sont signalées sur le formulaire par astérisque. L’accès aux données est strictement limité aux collaborateurs de la RmnGP en charge du traitement de votre demande. Conformément au Règlement européen n°2016/679/UE du 27 avril 2016 sur la protection des données personnelles et à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement, de portabilité et de limitation du traitement des donnés vous concernant ainsi que du droit de communiquer des directives sur le sort de vos données après votre mort. Vous avez également la possibilité de vous opposer au traitement des données vous concernant. Vous pouvez, exercer vos droits en contactant notre Délégué à la protection des données (DPO) au moyen de notre formulaire en ligne ( https://www.grandpalais.fr/fr/form/rgpd) ou par e-mail à l’adresse suivante : dpo@rmngp.fr. Pour en savoir plus, nous vous invitons à consulter notre politique de protection des données disponible ici en copiant et en collant ce lien : https://www.grandpalais.fr/fr/politique-de-protection-des-donnees-caractere-personnel

Partager sur

Découvrez nos études

La séparation des Églises et de l'État

L’imminence de la Séparation

À l’orée du siècle, les relations de la France avec le Saint-Siège s’enveniment du fait de la politique…

Le renouveau religieux du milieu du XIXe siècle

Le milieu du XIXe siècle est marqué, dans les pays catholiques occidentaux, et notamment en France, par un nouvel élan religieux qui…

La première tentative d'« école libre » (1831)

La Charte et la liberté d’enseignement

La Révolution a constitué l’enseignement en France en service public d’État, et Napoléon a renforcé ce…

La première tentative d'« école libre » (1831)
La première tentative d'« école libre » (1831)
La première tentative d'« école libre » (1831)
La première tentative d'« école libre » (1831)

La guerre de Vendée vue par la IIIe République

La chouannerie

La chouannerie, opposition armée des paysans de l’Ouest de la France aux assemblées révolutionnaires, est un thème de prédilection…

Résistance du catholicisme pendant la Révolution

La messe, une pratique interdite sous la Révolution

Voté par la Constituante en 1790, le décret de la Constitution civile du clergé suscite une…

Cultes et coutumes religieuses dans la France rurale du XIXe siècle

Alors que le XIXe siècle est souvent décrit comme un siècle de déchristianisation, due au déracinement que provoquent exode rural et…

Cultes et coutumes religieuses dans la France rurale du XIX<sup>e</sup> siècle
Cultes et coutumes religieuses dans la France rurale du XIX<sup>e</sup> siècle

Prédication catholique et pouvoir au XIXe siècle

Une parole surveillée

Fondé dès ses origines sur la transmission de la « parole de Dieu », le christianisme accorde une place éminente à la…

Prédication catholique et pouvoir au XIX<sup>e</sup> siècle
Prédication catholique et pouvoir au XIX<sup>e</sup> siècle
Prédication catholique et pouvoir au XIX<sup>e</sup> siècle
Prédication catholique et pouvoir au XIX<sup>e</sup> siècle

Scène de dragonnade (Fin XVIIe siècle)

Le protestantisme dans la clandestinité

Dans un genre très répandu au XVIIe siècle, notamment depuis l’épisode de la Fronde, cette gravure de…

Henri VIII et la religion

Sébastien II Leclerc est un peintre d’histoire français réputé de la première moitié du XVIIIe siècle. Il est membre de l’Académie de…

Henri IV et la paix

Depuis 1562 la France est plongée dans des guerres de religion. La mort de François duc d’Anjou en 1584, dernier frère d’Henri III lui-même sans…