Inauguration du monument à la mémoire de Louis XVI par Charles X, place de la Concorde.

Inauguration du monument à la mémoire de Louis XVI par Charles X, place de la Concorde.

Date de création : 1827

Date représentée : 03 mai 1826

H. : 106 cm

L. : 167 cm

Huile sur toile

© RMN - Grand Palais (Château de Versailles) / Franck Raux

Lien vers l'image

MV 5564 - 99-020435

Charles X, continuation de l'Ancien Régime

Date de publication : Mars 2016

Auteur : Mathilde LARRÈRE

La mémoire de Louis XVI

Ayant défait les armées impériales, les Alliés remettent sur le trône de France les Bourbons émigrés : Louis XVIII puis, à sa mort en 1824, Charles X, tous deux frères de Louis XVI, sont les rois de la monarchie restaurée. Ils multiplient les cérémonies funèbres et expiatoires en souvenir du roi guillotiné ou d’autres victimes de la Révolution, et invitent le peuple français au repentir doloriste. Louis XVIII fait transférer à Saint-Denis les restes du roi et de la reine, retrouvés au cimetière de la Madeleine ; le 21 janvier, date anniversaire du régicide, est déclaré jour de deuil national. Charles X – sacré à Reims conformément à la tradition d’Ancien Régime – fait ériger un monument à la mémoire de Louis XVI sur la place de la Concorde, où avait eu lieu l’exécution.

L’inauguration du monument place de la Concorde

Le tableau de Joseph Beaume, commandé en 1827 par Charles X, représente l’inauguration du monument le 3 mai 1826.
Au centre de la toile, à l'endroit même où Louis XVI avait été exécuté, Charles X s'apprête à poser la première pierre du monument commémoratif à la mémoire de Louis XVI. A droite, sur la tribune élevée pour la prière publique, l’archevêque de Paris donne sa bénédiction. Derrière lui, le clergé catholique se groupe en une procession que l’on peut voir se prolonger à l’arrière-plan du tableau. L’architecture votive et funéraire mise en place pour la cérémonie (encensoir, crucifix et croix de mission) marque clairement l’importance prise par l’Eglise catholique. Avec l’aristocratie et l’Eglise réunies autour du roi, dans un faste chamarré et suranné, l’inauguration représentée dans le tableau de Beaume a décidément un parfum d’Ancien Régime.

 

Le trône et l’autel

Si les cérémonies expiatoires du règne de Louis XVIII avaient surtout mobilisé toute la pompe civile et militaire, l’inauguration du monument érigé à la mémoire de Louis XVI, que représente le tableau de Beaume, marque bien l’importance recouvrée par l’Eglise catholique. La cérémonie s’inscrit dans les nombreuses missions, processions et jubilés du règne du roi dévot qui voulait favoriser la religion d’Etat, encourager les communautés religieuse et qui fit punir de mort la profanation des objets du culte. Pour spectaculaire qu’elle soit, la dévotion démonstrative du roi n’était cependant guère suivie par la population, assez largement voltairienne.

Guillaume BERTIER DE SAUVIGNY La Restauration Paris, Flammarion, 1955.Francis DÉMIER La France au XIXe siècle Paris, Folio, 2000.Jacques LE GOFF, René RÉMOND Histoire de la France religieuse , t.3Paris, Seuil, 1991.Eric LE NABOUR Charles X, le dernier roi Paris, Lattès, 1980.J.VIDALEN La Restauration Paris, PUF, « Que sais-je ? », 1983.Guillaume BERTIER DE SAUVIGNY La Restauration/ Paris, Flammarion, 1955.Francis DÉMIER La France au XIXe siècle Paris, Folio, 2000.Jacques LE GOFF, René RÉMOND Histoire de la France religieuse, t.3 Paris, Seuil, 1991.Eric LE NABOUR Charles X, le dernier roi Paris, Lattès, 1980.J.VIDALEN La Restauration Paris, PUF, « Que sais-je ? », 1983.

Mathilde LARRÈRE, « Charles X, continuation de l'Ancien Régime », Histoire par l'image [en ligne], consulté le 09/08/2022. URL : histoire-image.org/etudes/charles-x-continuation-ancien-regime

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

Mentions d’information prioritaires RGPD

Vos données sont sont destinées à la RmnGP, qui en est le responsable de traitement. Elles sont recueillies pour traiter votre demande. Les données obligatoires vous sont signalées sur le formulaire par astérisque. L’accès aux données est strictement limité aux collaborateurs de la RmnGP en charge du traitement de votre demande. Conformément au Règlement européen n°2016/679/UE du 27 avril 2016 sur la protection des données personnelles et à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement, de portabilité et de limitation du traitement des donnés vous concernant ainsi que du droit de communiquer des directives sur le sort de vos données après votre mort. Vous avez également la possibilité de vous opposer au traitement des données vous concernant. Vous pouvez, exercer vos droits en contactant notre Délégué à la protection des données (DPO) au moyen de notre formulaire en ligne ( https://www.grandpalais.fr/fr/form/rgpd) ou par e-mail à l’adresse suivante : dpo@rmngp.fr. Pour en savoir plus, nous vous invitons à consulter notre politique de protection des données disponible ici en copiant et en collant ce lien : https://www.grandpalais.fr/fr/politique-de-protection-des-donnees-caractere-personnel

Partager sur

Découvrez nos études

Le catholicisme libéral de Lamennais

De La Mennais à Lamennais

Félicité Robert de La Mennais fut une des personnalités intellectuelles les plus marquantes de la Restauration et de la…

L’anticléricalisme dans le premier XIXe siècle

Après la Révolution qui rompt brutalement avec l’Église en récusant l’association, fondatrice de l’Ancien Régime, entre ordre politique et ordre…

Un ex-voto pacifiste

Rappelant par sa composition les représentations d’apparitions miraculeuses de la Vierge, le tableau de Jules Roméo est en fait un ex-voto tout à…

Veto du roi au décret sur les prêtres réfractaires (juin 1792)

Les rapports de force à l’époque de l’Assemblée législative

Le vote de ce décret, qui condamne les ecclésiastiques non assermentés à la déportation…

Veto du roi au décret sur les prêtres réfractaires (juin 1792)
Veto du roi au décret sur les prêtres réfractaires (juin 1792)

Charles X, continuation de l'Ancien Régime

La mémoire de Louis XVI

Ayant défait les armées impériales, les Alliés remettent sur le trône de France les Bourbons émigrés : Louis XVIII puis,…

Le culte de la Vierge Marie

Le XIXe siècle, contrairement au XVIIIe, est un grand siècle marial. Que ce soit dans les sanctuaires ou les cantiques, «…

Le culte de la Vierge Marie
Le culte de la Vierge Marie
Le culte de la Vierge Marie
Napoléon III et Trochu - Faustin

Napoléon III et le général Trochu

Après la défaite de Sedan, la défense de Paris

En août 1870, une inéluctable succession de défaites mettent à terre le second Empire. La…

Napoléon III et le général Trochu
Napoléon III et le général Trochu

La guerre de Vendée vue par la IIIe République

La chouannerie

La chouannerie, opposition armée des paysans de l’Ouest de la France aux assemblées révolutionnaires, est un thème de prédilection…

La Lanterne - Journal républicain anti-clérical

Le mouvement anticlérical à la veille de 1905

La France à la veille de la loi de séparation de 1905

La France de la première décennie du XXe siècle est en proie à de nombreuses…

La pensée moderne face au catholicisme

« Jésus, un homme incomparable »
Les années 1890 – « l’après-Jules Ferry » – voient se multiplier les dissonances au sein de la République.…