Les Grandes Eaux illuminées au bassin de Neptune en l'honneur du Roi d'Espagne, le 21 août 1864.

Les Grandes Eaux illuminées au bassin de Neptune en l'honneur du Roi d'Espagne, le 21 août 1864.

Date de création : 1864

Date représentée : 21 août 1864

H. : 45

L. : 60

Huile sur toileTitre complet : Les Grandes Eaux illuminées au bassin de Neptune à Versailles lors de la fête organisée et offerte par Napoléon III au roi d'Espagne Don François de Bourbon, duc de Cadix , le 21 août 1864.

© Photo RMN - Grand Palais - Popovitch

http://www.photo.rmn.fr

74EE981 / MV 8015

Les Grandes Eaux illuminées au bassin de Neptune en l'honneur du Roi d'Espagne

Date de publication : mai 2005

Auteur : Pascal TORRÈS

Au cours du Second Empire, la France souhaite développer sa présence commerciale en Europe en exploitant notamment le chemin de fer afin de tisser un important réseau d’échanges sur le continent européen. Installé en Espagne depuis 1856, le Crédit Mobilier des frères Pereire a rapidement pris le contrôle du tissu économique du pays par l’intermédiaire de ses filiales : mines de charbon, fours à coke, compagnies de gaz et surtout chemins de fer. En plus d’être une importante source de revenus pour les entrepreneurs, la construction du réseau espagnol offre le moyen à la France de détacher le Portugal de la sphère économique de l’Angleterre. En août 1864, la première liaison ferroviaire franco-espagnole est ouverte entre Hendaye et Irun, au-dessus de la rivière Bidassoa, dans l'ouest des Pyrénées. A cette occasion Napoléon III reçoit le roi d’Espagne et donne en son honneur une fête somptueuse dans le parc du château de Versailles.

« Le 21 août 1864, l’Empereur donna une fête au roi d’Espagne Don François d’Assise. Après les grandes eaux il y eut spectacle à l’Opéra où on présenta Psyché de Molière et Corneille, un pas de Gisèle et le divertissement des Saisons des Vêpres siciliennes. Après le spectacle on se rendit dans le parc dont la décoration était fort originale. Un double cordon de feux dessinait la configuration des pièces d’eau, des gazons et des charmilles. Les arbres étaient chargés de globes transparents de couleur orange qui transformaient le parc en un vaste jardin des Hespérides. Les eaux des pièces principales jouaient teintées de toutes nuances par la lumière électrique. Des feux de résine brûlaient dans les vases sculptés et des feux de Bengale teignaient tour à tour les bosquets en pourpre ou en vert clair. Le faîte de la façade du château était illuminé en entier. / Après le feu d’artifice qui fut tiré derrière le bassin d’Apollon, un souper fut servi dans la Galerie des Glaces. » Le Moniteur Universel.

Eugène Lami, qui fut le si juste interprète des fêtes de la monarchie de Juilllet (cf. Réception de la Reine Victoria au château d’Eu), fut aussi le témoin des fêtes du Second Empire. Il semble néanmoins que son style sévère et précis cède la place à des « crèmes fouettées », pour reprendre l’expression d’Emile Zola, à propos de Dubufe. L’ambiance festive de la cour de Napoléon III eut ainsi ses interprètes qui allient la mondanité à la douceur de la représentation. Dans cette vue du bassin de Neptune, installé au milieu de la foule, Lami représente la perspective lumineuse ouverte par l’allée d’eau et le bassin du Dragon.

Jean TULARD (dir.)Dictionnaire du Second EmpireParis, Fayard, 1995.François CARONHistoire des chemins de fer en Francetome I « 1740-1883 », Paris, Fayard, 1997.Jean-Baptiste DUROSELLEL’Europe de 1815 à nos joursParis, PUF, 10e édition, 2002.Georges RIBEILLLa Révolution ferroviaire : la formation des compagnies de chemins de fer en France : 1823-1870Paris, Belin, 1993.

Pascal TORRÈS, « Les Grandes Eaux illuminées au bassin de Neptune en l'honneur du Roi d'Espagne », Histoire par l'image [en ligne], consulté le 12/08/2022. URL : histoire-image.org/etudes/grandes-eaux-illuminees-bassin-neptune-honneur-roi-espagne

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

Mentions d’information prioritaires RGPD

Vos données sont sont destinées à la RmnGP, qui en est le responsable de traitement. Elles sont recueillies pour traiter votre demande. Les données obligatoires vous sont signalées sur le formulaire par astérisque. L’accès aux données est strictement limité aux collaborateurs de la RmnGP en charge du traitement de votre demande. Conformément au Règlement européen n°2016/679/UE du 27 avril 2016 sur la protection des données personnelles et à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement, de portabilité et de limitation du traitement des donnés vous concernant ainsi que du droit de communiquer des directives sur le sort de vos données après votre mort. Vous avez également la possibilité de vous opposer au traitement des données vous concernant. Vous pouvez, exercer vos droits en contactant notre Délégué à la protection des données (DPO) au moyen de notre formulaire en ligne ( https://www.grandpalais.fr/fr/form/rgpd) ou par e-mail à l’adresse suivante : dpo@rmngp.fr. Pour en savoir plus, nous vous invitons à consulter notre politique de protection des données disponible ici en copiant et en collant ce lien : https://www.grandpalais.fr/fr/politique-de-protection-des-donnees-caractere-personnel

Partager sur

Découvrez nos études

L’assassinat de Concini

Dire l’événement en vignettes

Le 24 avril 1617, Concini, maréchal d’Ancre, est assassiné à l’entrée du Louvre par des fidèles serviteurs du jeune…

Le traité de Nimègue

Célébrer la paix

Le tableau anonyme et allégorique de la paix de Nimègue est représentatif de la manière dont le roi et son entourage voulaient…

La guerre d'Espagne vue à travers les affiches

L’intervention étrangère dans la guerre d’Espagne

L’échec du soulèvement militaire contre le gouvernement du Front populaire qui avait remporté…

La guerre d'Espagne vue à travers les affiches
La guerre d'Espagne vue à travers les affiches
La guerre d'Espagne vue à travers les affiches
La guerre d'Espagne vue à travers les affiches

Le traité d'Amiens (27 mars 1802)

Les préliminaires de Londres, signés le 1er octobre 1801 entre le représentant de la France, Otto, et celui de la Grande-Bretagne, Hawkesbury,…

Le traité d'Amiens (27 mars 1802)
Le traité d'Amiens (27 mars 1802)
Le traité d'Amiens (27 mars 1802)

Rigaud et les portraits royaux

La consécration officielle

Installé à Paris en 1681, le peintre Hyacinthe Rigaud (1659-1743) se forge rapidement une clientèle de prestige. En…

Rigaud et les portraits royaux
Rigaud et les portraits royaux
Rigaud et les portraits royaux

Les Grandes Eaux illuminées au bassin de Neptune en l'honneur du Roi d'Espagne

Au cours du Second Empire, la France souhaite développer sa présence commerciale en Europe en exploitant notamment le chemin de fer afin de tisser…

Les Quatre nations vaincues

La place des Victoires a une genèse singulière puisqu’elle est voulue par François, vicomte d’Aubusson, duc de la Feuillade (1625-1691), afin de…

Les Quatre nations vaincues
Les Quatre nations vaincues
Les Quatre nations vaincues

Louis XIII sous la figure d’Hercule

Commémorer une victoire contre l’Espagne

Cette œuvre est un portrait du roi Louis XIII en héros mythologique Héraclès-Hercule triomphant. Il s’…

Mariage de Louis XIV et de Marie Thérèse d'Autriche

Mariage de Louis XIV et de Marie-Thérèse d’Autriche

Un mariage entre la France et l’Espagne

Né vers 1669, Jacques Laumosnier est issu d’une famille d’artisans aisés. Il se forme à l’art au sein de…

Le traité des Pyrénées

Après un séjour de quatre ans à Rome, Charles Le Brun arrive à Paris en mars 1646. Avec l’appui du chancelier Séguier, il obtient plusieurs…