Aller au contenu principal
Napoléon-Joseph-Charles-Paul Bonaparte, prince Napoléon.

Napoléon-Joseph-Charles-Paul Bonaparte, prince Napoléon.

Lieu de conservation : musée d’Orsay (Paris)
site web

Date de création : 1860

Date représentée : 1860

H. : 117 cm

L. : 89 cm

huile sur toile

Domaine : Peintures

© RMN - Grand Palais (musée d'Orsay) / Hervé Lewandowski

Lien vers l'image

MV 5613 - 95-018862

Le Prince Napoléon (1822-1891)

Date de publication : Mars 2016

Auteur : Robert FOHR et Pascal TORRÈS

Le prince Napoléon, surnommé « Plon-Plon » par son entourage, était le fils de Jérôme, roi de Westphalie, et de sa seconde épouse, la princesse Catherine de Wurtemberg. Très jeune il se lia d’amitié avec son cousin Louis Napoléon, fils de Louis, roi de Hollande, et futur Napoléon III. Il siégea à l’extrême gauche de l’Assemblée législative en 1848, mais, après avoir manifesté une sourde opposition à la politique de son cousin, accepta le coup d’Etat du 2 décembre. Sous le Second Empire il fut sénateur, commanda une division en Crimée et, marié en 1859 à Marie-Clotilde de Savoie, fille de Victor-Emmanuel, roi de Sardaigne, il encouragea Napoléon III à réaliser l’unité italienne. Il affichait des opinions démocratiques et anticléricales. Il était particulièrement fier de sa ressemblance avec son oncle Napoléon Ier.

Comme l’écrivait Léon Lagrange dans la Gazette des Beaux-Arts en 1861 à propos de ce portrait : « Peintre de style, en présence de natures dénuées de style, [Flandrin] n’a éprouvé qu’une impression vague… Ici plus d’hésitation : il se place en face du modèle, il sacrifie tout ce qui ne serait qu’épisodique. La tête seule domine. Le corps n’est là que pour la soutenir, les bras que pour arc-bouter le torse puissant sur lequel elle pose. Le ton s’efface. Le modelé s’attache à préciser seulement les plans caractéristiques. » L’immédiateté avec laquelle le modèle semble représenté et la force de cette présence rappellent le fameux portrait de Monsieur Bertin (musée du Louvre), œuvre célèbre d’Ingres réalisée en 1832 alors que Flandrin étudiait dans l’atelier du maître.

Exposé au Salon de 1861, ce portrait reçut un accueil enthousiaste de la critique. Edmond About, dans son Salon de 1861 exprimait ce jugement élogieux : « Si tous les documents de l’histoire venaient à périr, la postérité retrouverait dans ce tableau le prince Napoléon tout entier. Le voilà bien, ce César déclassé que la nature a jeté dans le moule des Empereurs romains, et que la fortune a condamné jusqu’à ce jour à se croiser les bras sur les marches d’un trône. » L’admiration générale suscitée par ce portrait montre bien que le public du Second Empire attendait des artistes, au-delà de la perfection technique jugée indispensable à un art cultivé, une vérité psychologique ou, à défaut une profonde sincérité. Le succès de Flandrin réside dans sa capacité à satisfaire ces exigences.

Louis GIRARD Napoléon III Paris, Fayard, 1986, rééd.Hachette coll.“Pluriel”, 1993.CollectifCat.exp.Hippolyte, Auguste et Paul Flandrin : une fraternité picturale au XIX siècle Paris, RMN, 1984

Robert FOHR et Pascal TORRÈS, « Le Prince Napoléon (1822-1891) », Histoire par l'image [en ligne], consulté le 18/04/2024. URL : histoire-image.org/etudes/prince-napoleon-1822-1891

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

Mentions d’information prioritaires RGPD

Vos données sont sont destinées à la RmnGP, qui en est le responsable de traitement. Elles sont recueillies pour traiter votre demande. Les données obligatoires vous sont signalées sur le formulaire par astérisque. L’accès aux données est strictement limité aux collaborateurs de la RmnGP en charge du traitement de votre demande. Conformément au Règlement européen n°2016/679/UE du 27 avril 2016 sur la protection des données personnelles et à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement, de portabilité et de limitation du traitement des donnés vous concernant ainsi que du droit de communiquer des directives sur le sort de vos données après votre mort. Vous avez également la possibilité de vous opposer au traitement des données vous concernant. Vous pouvez, exercer vos droits en contactant notre Délégué à la protection des données (DPO) au moyen de notre formulaire en ligne ( https://www.grandpalais.fr/fr/form/rgpd) ou par e-mail à l’adresse suivante : dpo@rmngp.fr. Pour en savoir plus, nous vous invitons à consulter notre politique de protection des données disponible ici en copiant et en collant ce lien : https://www.grandpalais.fr/fr/politique-de-protection-des-donnees-caractere-personnel

Partager sur

Découvrez nos études

Joachim et Caroline Murat, roi et reine de Naples

Joachim et Caroline Murat, roi et reine de Naples

Sœur cadette de Napoléon, Marie-Annonciade Bonaparte (1782-1839), dite Caroline, a épousé le 20 janvier 1800 Joachim Murat (1767-1815), ancien…

Joachim et Caroline Murat, roi et reine de Naples
Joachim et Caroline Murat, roi et reine de Naples
Caroline Murat l’ambitieuse

Caroline Murat l’ambitieuse

Le « tracas » d’un portrait officiel

En 1807, le talent artistique d’Élisabeth Vigée Le Brun est reconnu dans toute l’Europe. Après avoir été la…

Le mariage bourgeois au XIX<sup>e</sup> siècle

Le mariage bourgeois au XIXe siècle

La sécularisation du mariage

Les mariages conclus dans la haute bourgeoisie au XIXe siècle permettent de se rendre compte de l’…

Le mariage bourgeois au XIX<sup>e</sup> siècle
Le mariage bourgeois au XIX<sup>e</sup> siècle
La mort du Prince impérial

La mort du Prince impérial

Depuis 1874, date de son accession à la majorité, le prince impérial était le prétendant légitime à la succession de Napoléon III. Bien qu’exilé,…

La famille de l'Empereur dans la Ménagerie impériale

La famille de l'Empereur dans la Ménagerie impériale

Après la chute du régime impérial en 1870, la presse républicaine se déchaîna contre les souverains déchus, mais n’épargna pas davantage la…

La famille de l'Empereur dans la Ménagerie impériale
La famille de l'Empereur dans la Ménagerie impériale
La famille de l'Empereur dans la Ménagerie impériale
Le Prince Napoléon (1822-1891)

Le Prince Napoléon (1822-1891)

Le prince Napoléon, surnommé « Plon-Plon » par son entourage, était le fils de Jérôme, roi de Westphalie, et de sa seconde épouse, la princesse…

La majorité du Prince impérial

La majorité du Prince impérial

En 1870, la défaite de la France impériale face à la Prusse avait totalement discrédité le parti bonapartiste, mais la république, proclamée le 4…
Elisa, Grande-duchesse de Toscane et patronne des arts

Elisa, Grande-duchesse de Toscane et patronne des arts

Aînée des filles Bonaparte, Maria-Anna (1777-1820), dite Élisa, a fait ses études à la Maison royale de Saint-Louis à Saint-Cyr de 1783 à 1792,…

Portrait du Prince impérial

Portrait du Prince impérial

Au zénith lors du Congrès de Paris de 1856, le prestige de la France en Europe n’était déjà plus qu’un lointain souvenir en 1870. Le 3 juillet 1866,…
Le Royaume de Westphalie

Le Royaume de Westphalie

Un État modèle au cœur de l’Allemagne

À Tilsitt, en 1807, Napoléon et Alexandre Ier de Russie signent un traité qui entérine une…

Le Royaume de Westphalie
Le Royaume de Westphalie