Les docks de Cardiff.

Les docks de Cardiff.

Auteur : WALDEN Lionel

Lieu de conservation : musée d’Orsay (Paris)
site web

Date de création : 1894

Date représentée :

H. : 127 cm

L. : 193 cm

peinture à l'huile sur toile

© Photo RMN - Grand Palais - G. Blot

http://www.photo.rmn.fr

85EE2011/RF 1052

La puissance industrielle britannique

Date de publication : Mars 2016

Auteur : Jean-Luc PINOL

Cardiff, situé à l’embouchure de la Severn et symbole de l’industrialisation britannique, est à la fin du XIXe siècle un port très actif. Venant des cités minières de Rhondda ou de Mertyr Tydfill, véritables villes-champignons, les trains de houille y arrivent en masse. Le bassin charbonnier du pays de Galles est alors l’un des plus productifs de Grande-Bretagne, et Cardiff en est le premier port d’exportation. Cette fonction portuaire explique la croissance très rapide de Cardiff, dont la population passe de moins de 20 000 habitants en 1851 à 129 000 habitants en 1891.

En 1894, Lionel Walden, spécialiste des paysages marins et des ports, présente au Salon de Paris le tableau intitulé Les Docks de Cardiff. Comme Whistler, autre peintre américain de Nouvelle-Angleterre qu’avaient séduit les paysages londoniens ou comme Monet qui avait magnifié le chemin de fer dans son tableau La Gare Saint-Lazare, Walden s’inscrit ici dans un mouvement qui considère les paysages industriels enfumés comme dignes du regard de l’artiste, contrairement à toute une tradition qui refusait ce statut au monde de la machine.

Ce qui frappe dans ce panorama portuaire, c’est que l’eau en est absente alors que le ciel, barré de trois panaches de fumée, occupe plus du tiers de la toile. Tout ici est l’œuvre de l’homme et le gigantisme de la cheminée qui vient presque buter sur le haut du tableau manifeste cette puissance démiurgique de l’homme de la société industrielle.

Ce qui a surtout retenu l’attention de Walden, ce sont les équipements techniques et les entrepôts qui entourent les bassins. Les feux de signalisation, la locomotive à vapeur, leurs reflets, la lumière fantomatique, les fumées qui retombent sur les quais humides, donnent une atmosphère irréelle à une toile dont plus de la moitié est occupée par des aiguillages et des voies ferrées, symbole de la puissance industrielle.

Au second plan, les mâtures des navires à voile dominent, et les superstructures de navires à vapeur sont rares : en 1894, la flotte marchande britannique compte quelque 13 000 clippers et un peu plus de 8 000 steamers, mais ces derniers ont un tonnage très supérieur et leur part est déjà prépondérante.

La fascination pour le grand port d’exportation du pays noir gallois et l’exaltation de la puissance industrielle britannique ne sauraient faire oublier que, dès cette époque, la suprématie britannique est menacée par d’autres pays. Le tableau souligne l’importance que prennent les réseaux de sécurité des voies ferrées avec l’électricité devenue, depuis les années 1880, le véritable levier de la croissance industrielle. Dans cette nouvelle révolution industrielle, les premiers rôles sont tenus par le IIe Reich allemand et par les États-Unis d’Amérique, ce dont les Britanniques n’ont pas encore conscience…

François LOYER, Le Siècle de l’industrie, Genève, Skira, 1983.

Brian Redman MITCHELL, European Urban Statistics, 1750-1970, Londres, The MacMillan Press Ltd, 1975.

Patrick VERLEY, La Révolution industrielle, Paris, Gallimard, coll. « Folio », 1997.

Jean-Luc PINOL, « La puissance industrielle britannique », Histoire par l'image [en ligne], consulté le 08/12/2022. URL : histoire-image.org/etudes/puissance-industrielle-britannique

Anonyme (non vérifié)

Quelqu'un pourrait me donner une petite liste des œuvres que Walden a peinte avant celle ci svp ?

mer 05/03/2014 - 17:33 Permalien
Anonyme (non vérifié)

Bonjour, es-ce que quelqu'un saurait à quel mouvement artistique appartiendrait cette oeuvre?

jeu 28/05/2015 - 18:49 Permalien
Anonyme (non vérifié)

Bonjour,
Les dimensions de cette œuvre sont : Dimensions : Hauteur 127 - Largeur 193

mar 29/10/2019 - 16:25 Permalien

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

Mentions d’information prioritaires RGPD

Vos données sont sont destinées à la RmnGP, qui en est le responsable de traitement. Elles sont recueillies pour traiter votre demande. Les données obligatoires vous sont signalées sur le formulaire par astérisque. L’accès aux données est strictement limité aux collaborateurs de la RmnGP en charge du traitement de votre demande. Conformément au Règlement européen n°2016/679/UE du 27 avril 2016 sur la protection des données personnelles et à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement, de portabilité et de limitation du traitement des donnés vous concernant ainsi que du droit de communiquer des directives sur le sort de vos données après votre mort. Vous avez également la possibilité de vous opposer au traitement des données vous concernant. Vous pouvez, exercer vos droits en contactant notre Délégué à la protection des données (DPO) au moyen de notre formulaire en ligne ( https://www.grandpalais.fr/fr/form/rgpd) ou par e-mail à l’adresse suivante : dpo@rmngp.fr. Pour en savoir plus, nous vous invitons à consulter notre politique de protection des données disponible ici en copiant et en collant ce lien : https://www.grandpalais.fr/fr/politique-de-protection-des-donnees-caractere-personnel

Partager sur

Découvrez nos études

Le chemin de fer dans le paysage français

En France, le Second Empire ouvre à bien des égards l’ère du rail. La révolution que le pays connaît dans les années 1850 et 1860 est due à l’…

Le chemin de fer dans le paysage français
Le chemin de fer dans le paysage français
Le chemin de fer dans le paysage français

Les Tramways électriques dans les villes françaises

Pendant longtemps, la ville a été de dimensions restreintes et l’essentiel des déplacements s’y faisait à pied. La ville était adaptée aux piétons…

Les Tramways électriques dans les villes françaises
Les Tramways électriques dans les villes françaises
Les Tramways électriques dans les villes françaises

Le chemin de fer à Paris

Après l’ouverture, le 1er janvier 1828, de la première voie ferrée française, qui relie Saint-Étienne à Andrézieux, Baptiste Alexis…

Le chemin de fer à Paris
Le chemin de fer à Paris
Le suffrage universel - Marie-Cécile Goldsmid

Le suffrage universel, estampe dédiée à Ledru-Rollin

La république selon la citoyenne Goldsmid

Avec la révolution de février 1848, la France connaît une ébullition éditoriale. Journaux et images…

L'évolution du paysage industriel

Les dates qui encadrent ces quatre œuvres correspondent très exactement à la période d’intense industrialisation de la plaine Saint-Denis, situé…

L'évolution du paysage industriel
L'évolution du paysage industriel
L'évolution du paysage industriel
L'évolution du paysage industriel

Le Paris-Méditerranée

La Méditerranée à portée de rail

Si la côte d’azur est un lieu de villégiature pour les plus fortunés depuis le XVIIIe siècle, elle…

Le chemin de fer, symbole d’une nouvelle révolution industrielle

Symbole de la révolution industrielle naissante, le chemin de fer se développe en France à partir des années 1820. Longtemps considéré comme une…

La puissance industrielle britannique

Cardiff, situé à l’embouchure de la Severn et symbole de l’industrialisation britannique, est à la fin du XIXe siècle un port très…

Les syndicats de cheminots : la grève de 1910

Un syndicalisme révolutionnaire

Depuis la création de la Confédération générale du travail en 1895, le syndicalisme révolutionnaire se renforce en…

Les syndicats de cheminots : la grève de 1910
Les syndicats de cheminots : la grève de 1910
Les syndicats de cheminots : la grève de 1910

Les Grandes Eaux illuminées au bassin de Neptune en l'honneur du Roi d'Espagne

Au cours du Second Empire, la France souhaite développer sa présence commerciale en Europe en exploitant notamment le chemin de fer afin de tisser…