Aller au contenu principal
Vélodrome. Course cycliste vers 1900

Vélodrome. Course cycliste vers 1900

Vélodrome. Course cycliste vers 1900

Vélodrome. Course cycliste vers 1900

Vélodrome. Course cycliste vers 1900

Vélodrome. Course cycliste vers 1900

Date représentée :

Album photographique. Fonds René de Knyff.

Domaine : Photographies

© GrandPalaisRmn (Domaine de Compiègne) / Jean-Gilles Berizzi

Lien vers l'image

CMV56002/52 - 01-015591

Au Vélodrome

Date de publication : Août 2011

Auteur : Alexandre SUMPF

Cyclisme sur route, cyclisme sur piste

À partir des années 1880, la pratique d’un cyclisme sportif se développe considérablement en France. Financées et organisées par la presse sportive spécialisée et par les industriels du secteur, les compétitions sont de plus en plus nombreuses et de plus en plus suivies. Alors que les premiers Jeux olympiques d’été qui se tiennent à Athènes en 1896 proposent six épreuves cyclistes (cinq sur piste et une sur route), ces dernières deviennent l’un des événements sportifs les plus populaires et les plus médiatisés au tournant du XXe siècle.

Si le cyclisme sur route est très important, le cyclisme sur piste n’est pas en reste. Plus spécialisée que la « route », la « piste » est un sport encore plus tourné vers les records et les innovations techniques, suivi par un public nombreux et cependant plus « expert ». Avec Londres et New York, Paris est l’une des capitales mondiales de la « piste », et l’on construit des vélodromes plus ou moins importants, comme par exemple ceux de Roubaix (1895) ou du Parc des Princes à Paris (1897).

Datant de 1899-1900, ces deux clichés extraits d’un album photographique permettent ainsi d’appréhender les représentations et les implications liées à cette pratique sportive de plus en plus familière.

En piste

Les deux clichés proviennent du fonds René de Knyff (1865-1954), célèbre pilote de courses automobiles et président de la Commission sportive internationale. Constitué de nombreuses images d’épreuves sportives (courses, tennis, chasse) disputées entre les années 1890 et les années 1940, le fonds présente une grande valeur documentaire. Toutes deux anonymes, les photographies ont vraisemblablement été prises lors de la même course par le même photographe.

La première montre les « coulisses » de la course, la scène pouvant se dérouler avant ou après celle-ci. Au second plan, deux gardiens ouvrent la porte d’un bâtiment de bois blanc, pour y ranger une bicyclette de course ou en sortir une autre. Au premier plan, des officiels en civil s’entretiennent avec un coureur (en tenue) américain (voir le drapeau sur son dossard) qui, probablement, va bientôt courir (ou a couru) sur ce vélo.

La seconde montre la course à proprement parler. Le photographe a pris place dans les tribunes qui bordent la ligne d’arrivée (elle apparaît au premier plan). Pris au moment où quatre coureurs en plein effort « bouclent » un tour, son cliché dévoile une bonne partie du vélodrome. Au second plan à droite s’élèvent les tribunes opposées, qui semblent bien remplies. Quelques panneaux publicitaires bordent la piste dans le virage dépourvu de gradins. À l’arrière-plan s’étend un paysage urbain hérissé de gros immeubles.

Jour de course

Les deux images donnent peu de renseignements sur les courses concernées : on ignore la localisation du vélodrome, la date et le type d’épreuve. Mais toutes deux suggèrent un sport professionnel et organisé (dossards différents et représentatifs des équipes et des pays) avec des enjeux financiers (publicité), des règles (officiels) et un public relativement nombreux.

C’est avec un certain symbolisme que la seconde image représente l’inscription du vélodrome dans la ville. Le cliché suggère en effet que l’espace dédié à la course et au spectacle (espace assez nu hormis des tribunes d’ailleurs peu élevées) est un peu à part, tout entier consacré à l’effort des coureurs. Au-delà de l’organisation et des infrastructures, au-delà de l’aspect technique, le cyclisme sur piste reste encore un sport accessible et populaire.

Alain CORBIN (dir.), L’Avènement des loisirs (1850-1960), Paris, Aubier, 1995.

Pryor DODGE, La Grande Histoire du vélo, Paris, Flammarion, 1996.

Jean DURRY et Ronald HUBSCHER, L’Histoire en mouvement. Le sport dans la société française. XIXe-XXe siècle, Paris, Armand Colin, 1992.

Alexandre SUMPF, « Au Vélodrome », Histoire par l'image [en ligne], consulté le 24/05/2024. URL : histoire-image.org/etudes/velodrome

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

Mentions d’information prioritaires RGPD

Vos données sont sont destinées à la RmnGP, qui en est le responsable de traitement. Elles sont recueillies pour traiter votre demande. Les données obligatoires vous sont signalées sur le formulaire par astérisque. L’accès aux données est strictement limité aux collaborateurs de la RmnGP en charge du traitement de votre demande. Conformément au Règlement européen n°2016/679/UE du 27 avril 2016 sur la protection des données personnelles et à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement, de portabilité et de limitation du traitement des donnés vous concernant ainsi que du droit de communiquer des directives sur le sort de vos données après votre mort. Vous avez également la possibilité de vous opposer au traitement des données vous concernant. Vous pouvez, exercer vos droits en contactant notre Délégué à la protection des données (DPO) au moyen de notre formulaire en ligne ( https://www.grandpalais.fr/fr/form/rgpd) ou par e-mail à l’adresse suivante : dpo@rmngp.fr. Pour en savoir plus, nous vous invitons à consulter notre politique de protection des données disponible ici en copiant et en collant ce lien : https://www.grandpalais.fr/fr/politique-de-protection-des-donnees-caractere-personnel

Partager sur