Aller au contenu principal

Les troupes coloniales

« L’armée coloniale » désigne d’abord les soldats chargés de conquérir les colonies puis, assez rapidement, les troupes recrutées dans ces colonies.

Au milieu du XVIIIe siècle, les premières troupes indigènes sont recrutées, d'abord les Cipayes aux Indes (1750), puis les Laptots de Gorée au Sénégal (1765), puis au Dahomey et en Indochine à partir du XIXe siècle.

À la veille de la Première Guerre Mondiale, les troupes d’Afrique se composent des Zouaves, des Chasseurs d'Afrique, des Spahis, des Tirailleurs sénégalais, algériens, marocains et tunisiens. Aux côtés des 8 000 000 d’appelés en métropole, 175 000 Algériens, 40 000 Marocains, 80 000 Tunisiens et 180 000 Africains noirs combattront lors du conflit.

Pendant la Première guerre mondiale, la France a fait venir d’Indochine plus de 43 000 tirailleurs annamites dont 1123 sont morts au champ d’honneur. Dès 1830, les zouaves s’illustrent dans de nombreux conflits aux côtés de l’armée française (guerre de Crimée, Tonkin, Grande Guerre ...).

Les soldats originaires des colonies ont joué un rôle considérable dans la Première Guerre mondiale. L’armée française a recruté près de 158 000 hommes en Afrique du Nord et 134 000 en Afrique noire. L’ensemble des troupes coloniales mobilisées durant le conflit s’élève à 600 000 combattants.

Les troupes coloniales dans la Grande Guerre

Les troupes coloniales dans la Grande Guerre

Les troupes coloniales dans la Grande guerre« L’armée coloniale » désigne d’abord les soldats chargés de conquérir les colonies puis, assez rapidement, les troupes qui y sont recrutées. Après avoir re...
La Partie de loto. Soldats nord-africains au repos
Coloniaux au repos sur la jetée.
Les troupes coloniales françaises

Les troupes coloniales françaises

En 1914-1918, les opérations militaires n’ont pas été très importantes en Afrique. En revanche, les soldats originaires des colonies ont joué un rôle considérable sur les fronts européens et dans les ...
Les troupes coloniales au service de la patrie

Les troupes coloniales au service de la patrie

La « plus grande France » dans la guerre totale Si la Grande Guerre a été mondiale, les combats n’ont pas eu la même intensité sur tous les continents. En Afrique par exemple, pourtant colonisée au...
Sar Amadou, Wolof classe 1900, du Septième régiment à Ballersdorf (Haut-Rhin), 22 juin 1917.
Groupe de militaires sénégalais pendant l'heure de repos à Saint-Ulrich (Haut-Rhin), 16 juin 1917.
Quatre militaires sénégalais à Saint-Ulrich (Haut-Rhin), 16 juin 1917.
Les tirailleurs sénégalais dans la guerre de 1914-1918

Les tirailleurs sénégalais dans la guerre de 1914-1918

Cette peinture de Félix Vallotton est datée de juin 1917, quelques semaines à peine après les offensives d’avril-mai sur le front de l’Aisne et de Champagne. C’est aussi la période la plus intense des...
Les tirailleurs marocains

Les tirailleurs marocains

Les troupes coloniales marocaines dans « la seconde bataille de la Marne »Libérées du front de l’est par le traité de Brest-Litovsk (1917) qui voit la Russie se retirer du conflit, les forces allemand...
Les zouaves sur tous les fronts

Les zouaves sur tous les fronts

Les zouaves, corps à part dans l’armée française L’histoire des zouaves, unité d’infanterie spécifique au costume reconnaissable entre tous, commence aux premiers temps de la seconde vague de la co...
Le Zouave blessé. Crimée, le 29 février 1855.
Guerre du Mexique, siège et prise de Puebla.
Zouave tué en marchant à la charge.
Les Annamites dans la Grande Guerre

Les Annamites dans la Grande Guerre

Le Tonkin et la mère patrie Après avoir débarqué à Da Nang, en 1858, les Français ont fondé la colonie de Cochinchine en 1865 et établi un protectorat sur le Tonkin en 1884. La République de Ferry ...
Tirailleur annamite en grande tenue
Les Soldats annamites à Paris à l'occasion du 14 juillet 1916.
Annamites dans un camp d'aviation
Carte de l'Indochine française
Les tirailleurs sénégalais dans la Grande Guerre

Les tirailleurs sénégalais dans la Grande Guerre

Les troupes coloniales au secours de la métropole La France a pris pied au Sénégal sous l’impulsion de Colbert, sous le règne de Louis XIV. À partir du comptoir initial, Faidherbe entreprend entre ...
Le dos au feu, le ventre à table
Un groupe de sénégalais : trois hommes en train de travailler.
Stratagèmes de l’ennemi

Stratagèmes de l’ennemi

Les musulmans dans la guerre Les militaires allemands qui ont déployé cette banderole devant leur tranchée ont imité un modèle sans doute élaboré à l’État-major : ce type d’adresse rédigé en fra...

"La Force Noire"

La colonisation française en Afrique à son apogée La France achève, dans les deux dernières décennies du XIXe siècle, la conquête de son Empire en Afrique. Alors que le « partage...
La compagnie de tirailleurs sénégalais du capitaine Mangin en manœuvre, vers 1896-1899
Les Soldats indigènes dans les troupes coloniales

Les Soldats indigènes dans les troupes coloniales

Naissance et développement des troupes coloniales La constitution des troupes de marine au début du XVIIe siècle doit permettre de disposer d’une force pour explorer, occuper, mettre en va...
Dahomey - Milicien petite tenue
Indochine - Artilleur trompette
Sénégal - Spahi grande tenue
Le recrutement de la Coloniale

Le recrutement de la Coloniale

Armée des colons, armée de colonisés Les troupes coloniales, héritières des unités de Marine créées sous Colbert, ont été instituées en 1900. Au lendemain de la prise d’Alger en 1830, des militaires ...
Troupes d'afrique. Engagez-vous.
Jeunes gens. Militaires libérés. Allez aux colonies.
Engagez-vous, rengagez-vous dans les troupes coloniales.