Aller au contenu principal
Les Berlinois de l'Ouest saluent le mur en direction de Berlin-Est, dans la Bernauer Strasse

Les Berlinois de l'Ouest saluent le mur en direction de Berlin-Est, dans la Bernauer Strasse

La Construction du mur de Berlin

La Construction du mur de Berlin

Les Berlinois de l'Ouest saluent le mur en direction de Berlin-Est, dans la Bernauer Strasse

Les Berlinois de l'Ouest saluent le mur en direction de Berlin-Est, dans la Bernauer Strasse

Date de création : 26 août 1961

Date représentée : 26 août 1961

Photographie

Domaine : Photographies

© BPK, Berlin, Dist. RMN-Grand Palais / Horst E. Schulze

Lien vers l'image

30020744 - 09-533996

  • Les Berlinois de l'Ouest saluent le mur en direction de Berlin-Est, dans la Bernauer Strasse

La Construction du mur de Berlin

Date de publication : Février 2024

Auteur : Alexandre SUMPF

Depuis la défaite du régime nazi, le 8 mai 1945, Berlin vit comme Vienne au rythme des autorités quadripartites d’occupation. Située dans la partie orientale du territoire, l’ancienne capitale forme un isolat au cœur de la zone soviétique transformée en République démocratique allemande (R.D.A.) en 1949. À plusieurs reprises, Berlin a été le théâtre d’un embrasement de la guerre froide – lors du blocus de 1948, de la grève de 1953, ou de l’ultimatum soviétique de 1958 exigeant le départ des troupes alliées pour faire de Berlin une ville démilitarisée. La crise de Berlin pousse quelque 47 000 Allemands à se réfugier à l’Ouest, en passant par les rues de Berlin comme le font quotidiennement des milliers de Berlinois de l’Est. Au cœur de l’été 1961, le dirigeant soviétique Nikita Khrouchtchev (1) décide en concertation avec les autorités communistes de construire un mur pour mettre fin à la liberté de circulation entre les zones. Photographe de presse, Horst Schulze (1925-1971) est présent quand les maçons mobilisés de force matérialisent la séparation au moyen d’un mur de pierres. Son collègue allemand de l’Ouest Klaus Lehnartz (1936-2008), fameux pour avoir fixé sur pellicule le quotidien des Berlinois, documente, lui, le renforcement du dispositif pendant l’été 1963.

Le rideau de béton

Dans la nuit du 12 au 13 août 1961, 14 000 policiers ont mis en place un réseau de barbelés quelques mètres à l’intérieur de la zone soviétique, se gardant ainsi de créer un contentieux diplomatique. Il est encore possible de circuler, sous surveillance. Schulze risque sa chance et réalise plusieurs clichés. Ici, il joue habilement des effets de distance avec un premier plan sur le mur en construction à hauteur d’œil, très rapproché, presque flou. Cet obstacle occulte toute la partie inférieure de la scène. Le photographe a fait le point sur le groupe de Berlinois qui se tient debout à distance respectable. De l’autre côté de la rue, de l’autre côté du mur, femmes, enfants et hommes contemplent ce triste spectacle et font signe à d’autres Berlinois, coincés à l’Est, sans doute debout derrière Schulze. En juillet 1963, le dispositif créé par l’opération « Muraille de Chine » d’août 1961 se renforce.

Klaus Lehnartz s’est placé, comme l’indique la pancarte au premier plan à droite, à la limite du secteur français. Six maçons est-allemands manœuvrent des blocs de béton armé préformé au moyen d’une grue, au beau milieu de la Swinemünder strasse, où les numéros sont conservés à l’identique. La modernité brute du matériau et l’absence d’esthétique tranchent avec le classicisme des façades… où les fenêtres ont été murées par souci de sécurité. La présence d’un soldat mitraillette à l’épaule ajoute encore un degré d’incongruité à ce qui aurait pu passer pour une banale opération de travaux publics.

Une histoire coupée en deux

Si la coupure au cœur de la Berlin concentre l’attention mondiale à l’époque, du fait notamment de la couverture médiatique, en réalité, c’est toute la ville qui se trouve encerclée par un système défensif associant sur 155 kilomètres de murs de béton hauts de 3,60 mètres, réseau de fil de fer barbelé et miradors. Les 53 000 habitants de l’Est travaillant à l’Ouest doivent changer de métier et s’insérer malgré eux dans la nouvelle économie socialiste. La construction du Mur photographiée par ces Berlinois devient un événement de portée mondiale, symbole absolu de la guerre froide. Le 26 juin 1963, le président américain John F. Kennedy prononce dans la partie Ouest de la ville son fameux discours « Ich bin ein Berliner ! » (Je suis un Berlinois), prélude à un assouplissement du droit de visite des Berlinois de l’Ouest à l’Est. Si l’activité économique des deux parties de la cité se ressent de la coupure, les familles peuvent garder le contact et s’entraider. Le Mur incarne surtout la politique répressive qui s’abat sur les citoyens de R.D.A., qui constatent les progrès de la reconstruction à l’Ouest, plus rapide et plus rutilante, grâce à leurs proches et à la télévision émettant en R.F.A. Deux récits s’affrontent, instrumentalisant à coup d’images les habitants qui sont en quelque sorte les otages locaux d’une guerre froide mondiale.

Georges-Henri Soutou, La Guerre froide : 1943-1990, Paris, Fayard / Pluriel, 2010.

Fred Taylor, Le Mur de Berlin. 13 août 1961 - 9 novembre 1989, Paris, Perrin, 2011.

Alfred Wahl, L'Allemagne de 1945 à nos jours, Paris, Armand Colin, 2009

Guerre froide : Période historique mondiale qui s'étend de 1945 à 1990. À l'issue de la seconde guerre mondiale, le monde est divisé entre le bloc de l'Ouest dominé par les États-Unis et le bloc de l'Est dominé par l'Union soviétique : on parle alors d'un mode bipolaire. Il s'agit d'une guerre idéologique (états communistes ou états libéraux) et stratégique, les affrontements se font sur des terrains non-occidentaux (comme la guerre du Vietnam, Cuba, Afghanistan). La guerre froide se termine avec la chute du mur de Berlin et la désintégration du bloc de l'Est.

Alexandre SUMPF, « La Construction du mur de Berlin », Histoire par l'image [en ligne], consulté le 14/06/2024. URL : histoire-image.org/etudes/construction-mur-berlin

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

Mentions d’information prioritaires RGPD

Vos données sont sont destinées à la RmnGP, qui en est le responsable de traitement. Elles sont recueillies pour traiter votre demande. Les données obligatoires vous sont signalées sur le formulaire par astérisque. L’accès aux données est strictement limité aux collaborateurs de la RmnGP en charge du traitement de votre demande. Conformément au Règlement européen n°2016/679/UE du 27 avril 2016 sur la protection des données personnelles et à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement, de portabilité et de limitation du traitement des donnés vous concernant ainsi que du droit de communiquer des directives sur le sort de vos données après votre mort. Vous avez également la possibilité de vous opposer au traitement des données vous concernant. Vous pouvez, exercer vos droits en contactant notre Délégué à la protection des données (DPO) au moyen de notre formulaire en ligne ( https://www.grandpalais.fr/fr/form/rgpd) ou par e-mail à l’adresse suivante : dpo@rmngp.fr. Pour en savoir plus, nous vous invitons à consulter notre politique de protection des données disponible ici en copiant et en collant ce lien : https://www.grandpalais.fr/fr/politique-de-protection-des-donnees-caractere-personnel

Partager sur

Découvrez nos études

Dans les ruines de Berlin

Dans les ruines de Berlin

Berlin après la bataille.

À la fin de la Seconde Guerre mondiale, la ville de Berlin est dévastée. Cible de raids aériens anglais depuis 1940,…

Dans les ruines de Berlin
Dans les ruines de Berlin
Dans les ruines de Berlin
L'entrée de Napoléon à Berlin

L'entrée de Napoléon à Berlin

La campagne de Prusse - 1806

Alors que la quatrième coalition, rassemblant l’Angleterre, la Russie et la Prusse, s’est organisée durant l’année…

La guerre juste

La guerre juste

Le choc des cultures

Dans une nation moins déchristianisée que la France, où la foi ne constitue pas le principe de ralliement d’un parti (comme…

La guerre juste
La guerre juste
La guerre juste
Les J.O. font Führer. Berlin, 1936

Les J.O. font Führer. Berlin, 1936

Le triomphe de la volonté

L’affiche composée par Franz Theodor Würbel (1858-1941) pour la XIe olympiade d’été de l’ère moderne en…

Les J.O. font Führer. Berlin, 1936
Les J.O. font Führer. Berlin, 1936
Les J.O. font Führer. Berlin, 1936
Rassemblements contre les acquittements de Nuremberg

Rassemblements contre les acquittements de Nuremberg

Le cliché pris en octobre 1946 à Berlin dans la zone soviétique est à situer dans un double contexte que reflètent les deux banderoles sur la façade…
France, Allemagne, deux modèles universitaires

France, Allemagne, deux modèles universitaires

Le « moment Napoléon » et la création de deux modèles universitaires

Dans la première décennie du XIXe siècle, deux modèles…

France, Allemagne, deux modèles universitaires
France, Allemagne, deux modèles universitaires
Le Printemps des peuples en Allemagne

Le Printemps des peuples en Allemagne

La France, foyer de la révolution européenne

En mars 1848, le continent européen s’embrase à nouveau, de Vienne à Venise en passant par Prague et…

La Construction du mur de Berlin

La Construction du mur de Berlin

Depuis la défaite du régime nazi, le 8 mai 1945, Berlin vit comme Vienne au rythme des autorités quadripartites d’occupation. Située dans la…

La Construction du mur de Berlin
La Construction du mur de Berlin
La bataille de Berlin

La bataille de Berlin

Quand l’Armée Rouge prend Berlin.

Ultime combat mené contre la Wehrmacht, la Bataille de Berlin qui se déroule du 16 avril au 2 mai 1945 achève…

La bataille de Berlin
La bataille de Berlin
La bataille de Berlin
Soldats soviétiques après la bataille de Berlin

Soldats soviétiques après la bataille de Berlin

Berlin aux mains des Soviétiques

L’avance des Soviétiques s’est accélérée dès le début de 1945, grâce au déclenchement d’une offensive massive…

Soldats soviétiques après la bataille de Berlin
Soldats soviétiques après la bataille de Berlin
Soldats soviétiques après la bataille de Berlin