Défilé sur les Champs-Élysées à la libération de Paris

Défilé sur les Champs-Élysées à la libération de Paris

Auteur : DOWNEY Jack

Lieu de conservation : Le Mémorial de Caen (Caen)
site web

Date de création : 26 août 1944

Date représentée : 26 août 1944

Photographie

© US Office of War Information / Le Mémorial de Caen

http://www.memorial-caen.fr

MEMO_PHOT_03228

Le défilé de la victoire sur les Champs-Élysées en 1944

Date de publication : Octobre 2016

Auteur : Alexandre SUMPF

Montrer le « Paris Libéré ».

À mesure qu’ils libèrent le territoire métropolitain, les Alliés reconquièrent aussi la possibilité de produire les images qu’ils souhaitent montrer, et notamment celles de leurs victoires.

Après les représentations du Débarquement et de l’avancée en Normandie de juin 1944, les films et photographies de la Libération de Paris constituent un nouveau moment décisif dans cette guerre des images, presque aussi essentielle que celle qui se mène sur les champs de bataille.

Prise le 26 août 1944 par Jack Downey Défilé sur les Champs-Elysées à la libération de Paris va immédiatement acquérir une célébrité planétaire, remplissant parfaitement les intentions de propagande du United States Office of War Information auquel le photographe appartient. Du fait de sa modernité (elle est prise en couleurs), de sa valeur esthétique et, bien sûr, de l’importance de l’événement qu’elle immortalise, cette image frappera durablement les esprits.

Le défilé vu de l’intérieur

Jack Downey semble avoir pris cette photographie à partir de l’un des véhicules qui descendent l’avenue, situé un peu à droite (en regardant l’Arc de Triomphe) de l’axe de la route. Il est en effet en léger surplomb par rapport à la chaussée et à la foule, tout proche d’un cordon de militaires qui balise le cortège. Il s’agit donc d’une image prise « de l’intérieur », au coeur même de l’événement dans lequel il immerge sans filtre le spectateur.

La photographie met en valeur la perspective offerte par les Champs-Elysées. L’Arc de Triomphe trône en arrière plan, imposant et majestueux. Un large drapeau français y est suspendu.

Des deux côtés de la voie, une foule compacte se masse, composée essentiellement de civils. On trouve ici majoritairement des hommes, même si l’on aperçoit quelques femmes et enfants (à gauche) ou encore des infirmières (à droite) nettement repérables dans leurs blouses blanches. On distingue également quelques policiers (à droite) et soldats casqués chargés de la sécurité qui sont disposés ça et là le long du parcours. Des officiers et dignitaires occupent épisodiquement le premier rang (à droite et au centre, en bleu).

Dans le public, deux pancartes sont visibles dont les inscriptions bien régulières et loin d’être artisanales (« Vive de Gaulle » à droite et « de Gaulle au pouvoir » plus loin à gauche) constituent le seul « texte » présent dans de cette manifestation.

Au centre de la composition et de toutes les attentions, les troupes du Général Leclerc défilent, héroïques, sur la route. Sur les chars, les jeeps et les motos se tiennent fièrement les soldats des Forces Françaises Libres en uniforme beige.

Cette photographie laisse voir les couleurs resplendissantes de l’été (le bleu ciel et le vert des feuillages) donnant une impression de modernité et de luminosité assez remarquables.

Un « Triomphe » moderne

Si Paris ne figure pas parmi les objectifs prioritaires de l'Etat-major allié qui souhaite avant tout prendre le chemin le plus rapide vers l'Allemagne, l'insurrection qui s'étend dans la capitale à partir du 18 août ainsi que l’insistance de de Gaulle conduisent Eisenhower à modifier ses plans puis à accepter que ce soient les troupes de la France Libre qui reprennent la ville. Le 21 août 1944, la 2e DB du général Leclerc à l'avant-garde du 5e corps US se lance sur la ville qu'elle atteint le 24. Le 25, von Choltitz signe devant Leclerc l'acte de reddition allemande à la gare Montparnasse.

Dès le 26 août, un défilé de la victoire est organisé sur les Champs-Elysées, à l’occasion duquel des milliers de parisiens en liesse saluent les troupes de Leclerc. À l’instar de ce cliché qui en est l’un des plus célèbre, les nombreuses représentations de cet événement témoignent du fait que ce triomphe Allié est aussi celui de la France combattante, qui peut de ce fait revendiquer une place parmi les pays vainqueurs. Comme le rappellent les deux pancartes lisibles sur l’image (« Vive de Gaulle » et « de Gaulle au pouvoir »), le défilé (ainsi que les images qui en sont diffusées) est également l’occasion pour le général de s’imposer aux yeux du monde comme l’unique chef de cette France libérée et victorieuse.

Si la scénographie et les lieux – les Champs-Elysées et l’Arc de Triomphe ont justement été conçus pour ce genre de célébrations – renvoient vaguement à l’imaginaire des triomphes de la Rome antique, c’est surtout une forme de modernité qui caractérise Défilé sur les Champs-Elysées à la libération de Paris. Avec ses couleurs, son atmosphère lumineuse, son grand drapeau français, ses uniformes et ses véhicules inédits, l’image semble avoir été conçue pour en remplacer d’autres tout aussi célèbres mais autrement plus lugubres, qui en noir et blanc montraient les nazis défiler ici-même quatre ans plus tôt. Avec la Libération de Paris, c’est donc un jour nouveau qui se lève et cette image entend bien le montrer au monde entier.

ABDELHOUABAB Farid, L’année de la liberté (juin 1944 – juin 1945), Paris, Acropole, 2004.

AZÉMA Jean-Pierre, Nouvelle histoire de la France contemporaine. XIV : De Munich à la Libération (1938-1944), Paris, Le Seuil, coll. « Points : Histoire » (no 114), 1979.

DE GAULLE Charles, Mémoires de guerre. III : Le salut (1944-1946), Paris, Plon, 1959.

DELPORTE Christian, MARÉCHAL Denis (dir.), Les médias et la Libération en Europe (1945-2005), Paris, L’Harmattan/Ina, coll. « Les médias en actes », 2006.

MARCOT François (dir.), Dictionnaire historique de la Résistance : résistance intérieure et France Libre, Paris, Robert Laffont, coll. « Bouquins », 2006.

Alexandre SUMPF, « Le défilé de la victoire sur les Champs-Élysées en 1944 », Histoire par l'image [en ligne], consulté le 26/09/2022. URL : histoire-image.org/etudes/defile-victoire-champs-elysees-1944

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

Mentions d’information prioritaires RGPD

Vos données sont sont destinées à la RmnGP, qui en est le responsable de traitement. Elles sont recueillies pour traiter votre demande. Les données obligatoires vous sont signalées sur le formulaire par astérisque. L’accès aux données est strictement limité aux collaborateurs de la RmnGP en charge du traitement de votre demande. Conformément au Règlement européen n°2016/679/UE du 27 avril 2016 sur la protection des données personnelles et à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement, de portabilité et de limitation du traitement des donnés vous concernant ainsi que du droit de communiquer des directives sur le sort de vos données après votre mort. Vous avez également la possibilité de vous opposer au traitement des données vous concernant. Vous pouvez, exercer vos droits en contactant notre Délégué à la protection des données (DPO) au moyen de notre formulaire en ligne ( https://www.grandpalais.fr/fr/form/rgpd) ou par e-mail à l’adresse suivante : dpo@rmngp.fr. Pour en savoir plus, nous vous invitons à consulter notre politique de protection des données disponible ici en copiant et en collant ce lien : https://www.grandpalais.fr/fr/politique-de-protection-des-donnees-caractere-personnel

Partager sur

Découvrez nos études

Le bal de la liberté

Cherbourg fête sa libération

Après le débarquement du 6 juin 1944, les troupes alliées progressent dans le Cotentin. À la tête de plusieurs…

Alger, « capitale » de la France Libre

Séance inaugurale de l’Assemblée consultative provisoire d’Alger

Le 8 novembre 1942, l’opération Torch (nom de code du débarquement allié en…

Les Américains débarquent en Normandie

Le 6 juin 1944 : le débarquement

Le Débarquement en images

Créé en 1942 par les autorités américaines, l’U.S. Office of War Information a pour mission de promouvoir des images et…

La libération de Paris : derniers combats

La place de la Concorde, un « nid de résistance allemande »

Effectuée du 19 au 25 août 1944, la libération de Paris est le résultat conjoint de l’…

Les « tondues » de la Libération

Une démonstration publique

On estime que 20 000 à 40 000 femmes accusées à tort ou à raison de collaboration avec l’occupant allemand auraient…

Les correspondants de guerre

La fabrique de l’information

Après une courte période d’existence (1918-1919) à la fin de la Première Guerre mondiale, le Ministère de l’…

La conférence de Casablanca

La conférence de Casablanca

La conférence de Casablanca réunie du 14 au 24 janvier 1943 à l’initiative conjointe de

Roosevelt et…

Défilé sur les Champs-Elysées à la libération de Paris

Le défilé de la victoire sur les Champs-Élysées en 1944

Montrer le « Paris Libéré ».

À mesure qu’ils libèrent le territoire métropolitain, les Alliés reconquièrent aussi la possibilité de produire les…

Les commandos Kieffer

Le 1er bataillon de fusiliers marins commandos

Cette photographie, réalisée entre juin 1943 et juin 1944, représente quelques membres…

Défilé du 11 novembre 1944

Le défilé du 11 novembre 1944 sur les Champs-Élysées

Des images libérées

À partir de 1944, la reconquête du territoire national s’accompagne de la production et de l’émission d’images des succès…