La fuite de Blois et la réconciliation