Louis XVI donnant ses instructions à La Pérouse, 26 juin 1785

Louis XVI donnant ses instructions à La Pérouse, 26 juin 1785

Date de création : 1817

Date représentée : 29 juin 1785

H. : 178 cm

L. : 231 cm

Personnes représentées : Louis XVI, Jean-François de Galaup, comte de Lapérouse, Charles-Eugène-Gabriel de La Croix, Ange-Auguste-Joseph de Laborde de Boutervilliers, Edouard-Jean-Joseph de Laborde de Marchainville.

Huile sur toile.

© RMN-Grand Palais (Château de Versailles) / Gérard Blot

lien vers l'image

MV 220 - 93-000749-02

L’expédition La Pérouse

Date de publication : Mars 2016

Auteur : Pierre-Yves BEAUREPAIRE

Quand Louis XVIII exalte son frère aîné…

Le souvenir de l’expédition de La Pérouse est étroitement associé au destin funeste de Louis XVI. En effet, la mémoire collective a conservé ce mot que le souverain déchu aurait prononcé en montant à l’échafaud le 21 janvier 1793 : « A-t-on des nouvelles de M. de Lapérouse ? ». Partis le 1er août 1785 deux navires, L’Astrolabe et La Boussole, quittent Brest avec à leur bord plus de 200 personnes dont 17 scientifiques dans le but d’effectuer l’exploration de l’Océan Pacifique. Trois ans plus tard, l’expédition disparait mystérieusement dans les Iles Santa Cruz.

Louis XVI avait projeté de faire réaliser cette toile par Elisabeth Vigée-Lebrun, peintre des enfants royaux, proche de Marie-Antoinette qui lui avait commandé de nombreuses toiles la représentant en mère de famille, afin de publier une image flatteuse d’une reine décriée dans l’opinion. Sous la Restauration, Louis XVIII, frère cadet de Louis XVI, reprend le projet et passe commande à Nicolas André Monsiau d’une œuvre qui exalte l’une des grandes entreprises savantes et maritimes de la fin de l’Ancien Régime et à travers elle le défunt roi qui l’a rendue possible. L’œuvre insiste sur l’esprit de décision de Louis XVI, qu’on lui a souvent contesté, sur son goût de la géographie et sur les ambitions de la monarchie à travers sa Marine.

Louis XVI en patron de l’expédition La Pérouse

Louis XVI, accompagné du maréchal de Castries, ministre de la Marine, donne en personne ses instructions à Jean-François de Galaup, comte de La Pérouse (1741-1788) pour son voyage autour du monde. Derrière le roi, le maréchal de Castries tient dans sa main les instructions dont on devine qu’elles forment un épais mémoire. S’il est habituel de remettre au commandant d’une expédition des instructions qui précisent les objectifs de la mission qui lui est confiée, elles ont dans ce cas précis fait l’objet d’un soin tout particulier de la part des bureaux de la Marine, avant d’être annotées par le roi lui-même. De son côté, Louis XVI dont la passion pour la géographie est connue, montre carte en main à La Pérouse la route qu’il devra suivre après le passage du cap Horn, pour longer toute la côte Pacifique des Amériques jusqu’en Alaska via l’île de Pâques et Hawaï. Du Kamchatka à l’Australie, La Boussole et L’Astrolabe doivent compléter l’exploration du Pacifique par Bougainville et Cook. Au-delà de la mise en scène du souverain éclairé, protecteur des sciences, ce tableau illustre fidèlement la spécificité de cette expédition voulue et pilotée par Louis XVI.

L’exploration du Pacifique au siècle des Lumières

Le « Grand Océan » (ancien nom de l’océan Pacifique) est clairement la nouvelle frontière maritime du siècle des Lumières. En Europe, marins, savants, dessinateurs, philosophes, souverains se passionnent pour son exploration et leurs journaux, comptes rendus, dessins et gravures rencontrent un grand succès auprès du public. Depuis l’expédition du Français Bougainville qui a popularisé le mythe de la Nouvelle-Cythère (Tahiti) avec le concours de Diderot, et les trois voyages du Britannique James Cook qui ont enthousiasmé Louis XVI, les rivalités nationales, notamment françaises et britanniques, sont incontestables mais elles sont transcendées par la volonté de découvrir de nouveaux horizons, et de favoriser les progrès de la connaissance. Lapérouse lui-même parle de « l’infatigable activité du capitaine Cook », quant au président de la Royal Society de Londres, sir Joseph Banks, il donne à Lapérouse deux boussoles à inclination.

Malgré la mort violente de Cook en 1779 à Hawaï, les instructions à La Pérouse témoignent de l’influence des Lumières sur l’expédition : « Si des circonstances, qu'il est de la prudence de prévoir dans une longue expédition, obligeaient jamais le sieur de La Pérouse de faire usage de la supériorité de ses armes sur celles des peuples sauvages, pour se procurer, malgré leur opposition, les objets nécessaires à la vie, tels que des substances, des bois, de l'eau, il n'userait de la force qu'avec la plus grande modération, et punirait très sévèrement ceux de ses gens qui auraient outrepassé ses ordres ».

Trois ans plus tard, La Boussole commandée par La Pérouse s’est précipitée sur la frange extérieure du récif corallien et a sombré, tandis que L’Astrolabe s’est laissé piéger dans une fausse passe et s’est échouée. Le mystère La Pérouse débute. En 1791, une expédition de secours commandée par d'Entrecasteaux part à sa recherche. Les noms des deux frégates qui la composent sont très révélateurs : La Recherche et L’Espérance. C’est au cours du règne du dernier frère de Louis XVI, Charles X, en 1826-1827, que le lieu du naufrage du navire de La Pérouse, La Boussole, à Vanikoro dans les îles de Santa-Cruz (archipel des Salomon), est clairement identifié, mettant fin au mystère La Pérouse.

Château de Versailles : Louis XVI donnant ses instructions à La Pérouse, 29 juin 1785

BLAIS Hélène, Voyages au Grand Océan : géographies du Pacifique et colonisation (1815-1845), Paris, Comité des travaux historiques et scientifiques, coll. « CTHS géographie » (no 4), 2005.

DILLON Peter, À la recherche de Lapérouse : voyages dans les mers du Sud, Barbizon, Pôles d’images, coll. « Récits introuvables », 2005.

GAZIELLO Catherine, L’expédition de Lapérouse (1785-1788) : réplique française aux voyages de Cook, Paris, Comité des travaux historiques et scientifiques, coll. « Mémoires de la section d’Histoire des sciences et des techniques » (no 1), 1984.

TAILLEMITE Étienne, Les découvreurs du Pacifique : Bougainville, Cook, Lapérouse, Paris, Gallimard, coll. « Découvertes Gallimard : histoire » (no 21), 1987.

Pierre-Yves BEAUREPAIRE, « L’expédition La Pérouse », Histoire par l'image [en ligne], consulté le 05/12/2022. URL : histoire-image.org/etudes/expedition-perouse

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

Mentions d’information prioritaires RGPD

Vos données sont sont destinées à la RmnGP, qui en est le responsable de traitement. Elles sont recueillies pour traiter votre demande. Les données obligatoires vous sont signalées sur le formulaire par astérisque. L’accès aux données est strictement limité aux collaborateurs de la RmnGP en charge du traitement de votre demande. Conformément au Règlement européen n°2016/679/UE du 27 avril 2016 sur la protection des données personnelles et à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement, de portabilité et de limitation du traitement des donnés vous concernant ainsi que du droit de communiquer des directives sur le sort de vos données après votre mort. Vous avez également la possibilité de vous opposer au traitement des données vous concernant. Vous pouvez, exercer vos droits en contactant notre Délégué à la protection des données (DPO) au moyen de notre formulaire en ligne ( https://www.grandpalais.fr/fr/form/rgpd) ou par e-mail à l’adresse suivante : dpo@rmngp.fr. Pour en savoir plus, nous vous invitons à consulter notre politique de protection des données disponible ici en copiant et en collant ce lien : https://www.grandpalais.fr/fr/politique-de-protection-des-donnees-caractere-personnel

Partager sur

Découvrez nos études

Planches de l’Encyclopédie

Composés de quelque 60 000 articles, les dix-sept volumes de textes de l’Encyclopédie s’accompagnent de onze volumes de planches. Des…

Planches de l’<i>Encyclopédie</i>
Planches de l’<i>Encyclopédie</i>
La Bête du Gévaudan

La Bête du Gévaudan

Un fait divers spectaculaire, amplifié par la presse

Entre juin 1764 et juin 1767, le comté historique du Gévaudan, entre l’Auvergne et le…

La Bête du Gévaudan
La Bête du Gévaudan
La Bête du Gévaudan
La Halle aux blés - Nicolas Le Camus de Mézières

Une halle révolutionnaire

Nourrir la capitale

Le geste monumental traduit par les plans de Le Camus de Mézières et le dessin anonyme antérieur à 1836 vient résoudre un…

Une halle révolutionnaire
Une halle révolutionnaire

Les salons au XVIIIe siècle

Une sociabilité aristocratique et mondaine

Commande de Joséphine Beauharnais, ce tableau du peintre Lemonnier a été exposé au Salon de 1814. Le…

Catherine II, un despote éclairé face à la Révolution française

Une autocrate, financière des Lumières puis de la contre-Révolution

Depuis 1762, Catherine II règne en autocrate (unique détentrice d’un pouvoir…

L'incendie de Rennes

Les stigmates d’une ville meurtrie

Le 23 décembre 1720, en début de soirée, un incendie prend pour cadre la ville de Rennes, chef-lieu d’…

Ulysse reconnaissant Achille - Frans Francken II

Cabinets de curiosités

La mode des cabinets de curiosités et celle de leur représentation picturale

A partir de la fin du XVe siècle, les princes d’Europe du…

Cabinets de curiosités
Cabinets de curiosités
Cabinets de curiosités

Jean-Jacques Rousseau

Ermenonville, le calme après la tempête

Fin mai 1778, à l’invitation du marquis de Girardin, Rousseau et son épouse Thérèse quittent leur modeste…

Jean-Jacques Rousseau
Jean-Jacques Rousseau
Jean-Jacques Rousseau

Voltaire nu ou le Vieillard Idéal

François Marie Arouet dit Voltaire (1694-1778) est le philosophe des Lumières par excellence. Son succès littéraire public débute grâce aux pièces…

 lLouis XVI donnant ses instructions à La Pérouse - Nicolas Monsiau

L’expédition La Pérouse

Quand Louis XVIII exalte son frère aîné…

Le souvenir de l’expédition de La Pérouse est étroitement associé au destin funeste de Louis XVI. En…