Journée nationale de la paix

Journée nationale de la paix

Noël 1936

Noël 1936

Le communisme c'est la guerre

Le communisme c'est la guerre

Journée nationale de la paix

Journée nationale de la paix

Date de création : 1936

Date représentée :

H. : 0

L. : 0

© ADAGP, © CIRIP - Photo Alain GESGON - Tous droits réservés

Guerre et paix 1936-1937

Date de publication : Octobre 2003

Auteur : Danielle TARTAKOWSKY

Le Front populaire et la guerre d’Espagne

Le 18 juillet 1936, le putsch du général Franco fait entrer l’Espagne dans une guerre civile, prolégomènes et champ de manœuvre de la guerre à venir. Le gouvernement Blum hésite sur l’attitude à tenir avant de se résoudre à la non-intervention. La droite estime la France trop impliquée. Elle accuse le gouvernement de Front populaire de risquer la guerre pour des motifs idéologiques. Les organisations de Front populaire se divisent. L’antifascisme et le pacifisme semblaient jusqu’alors se conforter et se confondre. Ils entrent en conflit d’intérêt. Faut-il tout faire, y compris la guerre, pour empêcher le fascisme de régner aux frontières ou au contraire sauver à tout prix la paix ? La guerre ou la paix, au cœur des affrontements, envahissent la propagande.

Représenter la paix, représenter la guerre.

Dans l’entre-deux-guerres, l’affiche constitue un des modes d’expression privilégié de cette propagande. Quelques exemples révèlent son efficacité graphique.

Les deux affiches se réclamant explicitement de la paix ont pour origine le Rassemblement universel pour la paix (mentionné sur l’une d’elles). Créée fin 1935 dans la mouvance communiste, cette association recrute cependant ses membres bien au delà de ses rangs en se réclamant du respect des principes de la SDN. La première affiche est l’œuvre de Jean Carlu, l’un des artisans majeurs du renouvellement de ce mode d¹expression graphique en France à partir de 1925. Elle invite à la journée nationale de la paix initiée par le RUP. Cette journée est soutenue par le ministère de l’Education nationale, en vertu des relations inédites alors nouées entre le gouvernement de Front populaire et les associations ayant contribué à sa victoire. La seconde affiche est l’œuvre du Belge Wilchar. Réalisée pour la Noël 1936, elle est une bonne illustration de la nature syncrétique de la culture de Front populaire. Les deux affiches représentent le globe terrestre. Qu’il soit en paix ou menacé, au moins apparaît-il en bleu à l’image des cieux que l’on voit dans l’affiche de Carlu (mais couleur de terre, bien qu’étoilé, dans l’affiche de Wilchar). C’est une manière de signifier qu’aucun conflit ne saurait demeurer local et, implicitement, de prendre position sur la guerre d’Espagne, qui n’est ouvertement évoquée sur aucune des affiches. Seule la seconde fait apparaître la guerre figurée symboliquement par un serpent, dans la tradition animalière des hydres. Mais une main, qui n’est pas sans évoquer le poing serré devenu emblématique du Front populaire, fait rendre gorge au serpent.


L’affiche assimilant le communisme à la guerre ne porte aucune signature d¹organisation et se donne dès lors pour l’expression d’une évidence commune (à l’égal de celle de Wilchar). Le communisme, seul adversaire désigné, est figuré par son drapeau. Il est en lambeaux mais ne se confond pas moins, la couleur aidant, avec l’explosion des bombes, au centre de l’affiche. Il est assimilé à une histoire, celle de l’Espagne, résumée en trois épisodes : la grève, hier, les bombes, aujourd’hui, et la guerre. Mais les silhouettes noires des première et troisième séquences évoquent plutôt les grèves de 1936 et, sans conteste, les poilus abattus dans les tranchées. Les bombes qui tombent alors même sur l’Espagne, sont, pour elles et dans les faits, d’origine italienne et surtout allemande. Il s’agit là d’une confusion entretenue qui doit à l’efficacité graphique de l’explosion centrale et à l’unification réalisée par la couleur d’être parfaitement gommée.

Des images à fronts renversés

Les figures adoptées permettent aux formations à l’origine de ces affiches de se battre à fronts renversés, ce qui est pour elles une nécessité. Les organisations antifascistes ne peuvent assumer l’idée de guerre nécessaire à laquelle bon nombre de leurs partisans vont pourtant se rallier. Elles mettent en avant la défense de la paix et utilisent l’une et l’autre l’image de l’enfance : l’une par le biais du ministère de l’Education nationale, l’autre à travers la figure de ce Jésus aux allures de petit prince avant l’heure, flanqué de son mouton. Le slogan quant à lui joue des ressorts publicitaires en instituant les besoins de l’enfant en argument, non de vente, ici, mais de ralliement. La formation adverse, qui ne dit pas son nom, se garde de son côté d’afficher un pacifisme inavouable, car suspect de collusion avec le fascisme menaçant. Elle préfère construire une image horrifiante du communisme fauteur de guerre. Les futurs clivages entre munichois et anti-munichois sont, ici, graphiquement déjà à l’œuvre.

Eric NADAUD, Le nouveau militantisme socialiste, in Le Mouvement social, n° 153, décembre 1990.

Danielle TARTAKOWSKY Le Front populaire, la vie est à nous Paris, Gallimard coll.« Découvertes », 1996.

Danielle TARTAKOWSKY, « Guerre et paix 1936-1937 », Histoire par l'image [en ligne], consulté le 28/09/2022. URL : histoire-image.org/etudes/guerre-paix-1936-1937

Anonyme (non vérifié)

Bonjour,
Merci pour l'intérêt que vous portez à notre site.
Les corrections sont désormais effectives.
A bientôt,
Anne-Lise, équipe du site L'Histoire par l'image

ven 28/04/2017 - 13:23 Permalien
Sandrine DAGUET (non vérifié)

Bonjour, je voulais juste vous faire remarquer que vous indiquez que l'auteur de l'affiche "Le communisme, c'est la guerre" comme anonyme alors que son nom apparaît clairement, il s'agit de "PHIL". De plus vous ne mentionnez aucune dimension à cette affiche alors que vous pouvez sans problème trouver les informations nécessaires comme je l'ai fait sur le site de la bnf. Je mentionne à mes élèves depuis plusieurs années votre site comme un site de référence mais j'ai été déçue par les informations et commentaires très incomplets des documents sur le Front Populaire. Je passe énormément de temps à fournir à mes élèves les informations les plus précises et les plus vérifiées possibles sur les documents que je leur donne à étudier et ce grâce et à cause d'internet (ce que je ne faisais pas en début de carrière) et je pensais pouvoir compter sur un site spécialisé comme le vôtre faisant appel à de vrais professionnels de l'histoire sur la même rigueur. En espérant pouvoir continuer à travailler avec vous avec toujours le même plaisir et la même confiance.

dim 02/04/2017 - 18:08 Permalien

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

Mentions d’information prioritaires RGPD

Vos données sont sont destinées à la RmnGP, qui en est le responsable de traitement. Elles sont recueillies pour traiter votre demande. Les données obligatoires vous sont signalées sur le formulaire par astérisque. L’accès aux données est strictement limité aux collaborateurs de la RmnGP en charge du traitement de votre demande. Conformément au Règlement européen n°2016/679/UE du 27 avril 2016 sur la protection des données personnelles et à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement, de portabilité et de limitation du traitement des donnés vous concernant ainsi que du droit de communiquer des directives sur le sort de vos données après votre mort. Vous avez également la possibilité de vous opposer au traitement des données vous concernant. Vous pouvez, exercer vos droits en contactant notre Délégué à la protection des données (DPO) au moyen de notre formulaire en ligne ( https://www.grandpalais.fr/fr/form/rgpd) ou par e-mail à l’adresse suivante : dpo@rmngp.fr. Pour en savoir plus, nous vous invitons à consulter notre politique de protection des données disponible ici en copiant et en collant ce lien : https://www.grandpalais.fr/fr/politique-de-protection-des-donnees-caractere-personnel

Partager sur

Découvrez nos études

La crise des années 1930 : la démocratie en question

La France a été le pays d’Europe occidentale le plus touché par la Première Guerre mondiale sur les plans économique, humain et social. Dans l’…

La crise des années 1930 : la démocratie en question
La crise des années 1930 : la démocratie en question

Lénine, tête agissante de la révolution

Une révolution encore fragile

La photographie de Lénine en action, réalisée par un photographe anonyme le 7 novembre 1918, est l’un des plus…

André Malraux en 1933 - Albert Harlingue

André Malraux, écrivain engagé

Né en 1901 et mort en 1976, l’écrivain et homme politique André Malraux est considéré par beaucoup comme la plus grande conscience du XXe…

André Malraux, écrivain engagé
André Malraux, écrivain engagé
André Malraux, écrivain engagé

La menace communiste dans la France de l'entre-deux-guerres

Au début des années 1920, les esprits sont marqués par les révolutions russes de février et d’octobre 1917. Lors du deuxième congrès de l’…
La menace communiste dans la France de l'entre-deux-guerres
La menace communiste dans la France de l'entre-deux-guerres

Cultures communiste et socialiste à l'époque du Front populaire

Le rassemblement populaire : des données inédites

En juillet 1935, communistes, socialistes et radicaux ratifient le programme dit du « …

Cultures communiste et socialiste à l'époque du Front populaire
Cultures communiste et socialiste à l'époque du Front populaire

Football et culture urbaine

Amateur et professionnel, sport et spectacle

En 1937, un peintre presque anonyme, signant du nom de Lanoux, réalise la peinture à l’huile…

L'histoire soumise à l'idéologie

Le IIe Congrès de la IIIe Internationale communiste ou Komintern (de Kommunistiche Internazionale) marque la véritable…

L'histoire soumise à l'idéologie
L'histoire soumise à l'idéologie
L'histoire soumise à l'idéologie

Les femmes des FTP-MOI

Le défilé du 29 août 1944 à Marseille vu par un témoin privilégié

Quatre jours après le débarquement en Provence qui commence le 15 août 1944, le…

La place du texte dans les affiches électorales

Années 1920, années politiques

L’Union sacrée initiée par le président Poincaré à la déclaration de guerre, en août 1914, éclate au cours du…

La place du texte dans les affiches électorales
La place du texte dans les affiches électorales

La famine de 1921

Au cours de la guerre civile qui oppose les bolcheviks et leurs adversaires de toutes tendances, une terrible famine survient. Elle touche notamment…