Dans un café dit aussi L'Absinthe

Dans un café dit aussi L'Absinthe

Auteur : DEGAS Edgar

Lieu de conservation : musée d’Orsay (Paris)
site web

Date de création : 1876

Date représentée :

H. : 92 cm

L. : 68,5 cm

Huile sur toile

© RMN - Grand Palais (musée d'Orsay) / Adrien Didierjean

Lien vers l'image

RF 1984 - 18-521667

Regard sur l’alcoolisme

Date de publication : Septembre 2008

Auteur : Nadine FATTOUH-MALVAUD

L’œuvre fut probablement montrée lors de la deuxième exposition impressionniste sous le titre Dans un café.

À partir de 1876, une partie des impressionnistes délaissent le café Guerbois, trop bruyant, pour se réunir à la Nouvelle Athènes, place Pigalle. C’est dans ce cadre que Degas peint L’Absinthe, pour laquelle il fait poser deux amis, l’actrice Ellen Andrée et le graveur Marcellin Desboutin.

Cette peinture de mœurs de la vie parisienne évoque le problème de l’alcoolisme, illustré par d’autres artistes et écrivains, notamment Zola.

L’œuvre représente un homme et une femme sur la banquette d’un café, l’air morne, les vêtements usés, le regard triste. Elle, les épaules tombantes, le regard absent, a le visage pâle dû à l’abus d’absinthe. Lui détourne son regard d’elle et a la face ravagée par le vin.

Image probable de la bohème parisienne, ces personnages frappent par la solitude extrême qu’ils expriment. Solitude accentuée par la composition qui est d’une grande audace : les personnages sont placés sur une oblique montante, selon une perspective fuyante, isolés du spectateur par une série de tables se coupant à angle droit. Cette composition est marquée par le japonisme alors en vogue, du fait de l’arrivée massive d’estampes japonaises en Europe. Degas s’en inspire dans sa construction de l’espace pour accentuer l’étude psychologique des personnages ainsi que l’impression d’instantané donnant au spectateur le sentiment de voler un moment d’intimité aux deux buveurs.

Sur les tables, quelques objets épars dont un verre d’absinthe, liqueur à 72° à base d’absinthe, plante neurotoxique et aromatisée avec de la menthe et de l’anis. Cet alcool apparu au XVIIIe siècle est d’abord consommé dans les milieux ouvriers avant de gagner l’ensemble de la population sous le Second Empire. Il fut interdit en 1915, à cause de l’accoutumance et des crises d’épilepsie qu’il provoquait chez les grands consommateurs.

Exposée pour la première fois à Londres en 1876, l’œuvre de Degas provoque un grand scandale auprès du public victorien. Pourtant ce thème du café n’a rien de novateur : il remonte à la peinture hollandaise du XVIIe siècle. Ce qui choque à l’époque, c’est le traitement même du sujet, son réalisme outré et son caractère trivial. Degas analyse la scène sans aucune complaisance avec un regard pénétrant, lucide et critique sur les mœurs de son temps. Ce qui rapproche L’Absinthe du naturalisme de Zola, qui devait également influencer Manet et Toulouse-Lautrec.

Marie-Claude DELAHAYE, LAbsinthe, histoire de la fée verte, Paris, Berger-Levrault, coll. « Arts et traditions populaires », 1983.

COLLECTIF, cat. expo., Degas, Grand Palais, 1988.

Nadine FATTOUH-MALVAUD, « Regard sur l’alcoolisme », Histoire par l'image [en ligne], consulté le 26/11/2022. URL : histoire-image.org/etudes/regard-alcoolisme

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

Mentions d’information prioritaires RGPD

Vos données sont sont destinées à la RmnGP, qui en est le responsable de traitement. Elles sont recueillies pour traiter votre demande. Les données obligatoires vous sont signalées sur le formulaire par astérisque. L’accès aux données est strictement limité aux collaborateurs de la RmnGP en charge du traitement de votre demande. Conformément au Règlement européen n°2016/679/UE du 27 avril 2016 sur la protection des données personnelles et à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement, de portabilité et de limitation du traitement des donnés vous concernant ainsi que du droit de communiquer des directives sur le sort de vos données après votre mort. Vous avez également la possibilité de vous opposer au traitement des données vous concernant. Vous pouvez, exercer vos droits en contactant notre Délégué à la protection des données (DPO) au moyen de notre formulaire en ligne ( https://www.grandpalais.fr/fr/form/rgpd) ou par e-mail à l’adresse suivante : dpo@rmngp.fr. Pour en savoir plus, nous vous invitons à consulter notre politique de protection des données disponible ici en copiant et en collant ce lien : https://www.grandpalais.fr/fr/politique-de-protection-des-donnees-caractere-personnel

Partager sur

Découvrez nos études

"L'Alcool voilà l'ennemi"

L'École, premier lieu de lutte contre l'alcoolisme

Depuis 1873, année de promulgation des « lois Théophile Roussel » réprimant l’ivresse publique, les représentants des ligues de tempérance…

Les codes publicitaires de l'alcool et du tabac dans les années 1930

Des origines de leur promotion, vers 1850, jusqu’aux lendemains de la Grande Guerre, presque toutes les affiches et encarts publicitaires en faveur…
Les codes publicitaires de l'alcool et du tabac dans les années 1930
Les codes publicitaires de l'alcool et du tabac dans les années 1930

La grève des années 1880

Les années 1880 sont marquées par une importante crise économique et sociale. Les mouvements de grève, autorisés depuis la loi de 1864 sur les…
Dans un café ou L'Absinthe - Edgar Degas

La « Fée verte »

Jusqu’à la fin des années 1870, les hygiénistes français véhiculent l’idée que l’alcoolisme est l’apanage des « classes ouvrières ». Durant la…

La « Fée verte »
La « Fée verte »
La Blanchisseuse - Honoré Daumier

Le travail des femmes au XIXe siècle

Si le thème du travail dans la peinture est courant en Hollande, et ce depuis le XVIIe siècle, ce n’est pas le cas en France, où l’on a longtemps…

Le travail des femmes au XIX<sup>e</sup> siècle
Le travail des femmes au XIX<sup>e</sup> siècle
Le travail des femmes au XIX<sup>e</sup> siècle
Le travail des femmes au XIX<sup>e</sup> siècle
L'Esclave volontaire - WILLETTE Adolphe

Adolphe-Léon Willette : promotion et dénonciation de l'alcool

En 1872, au lendemain du désastre de la Commune et de la grande peur sociale qui s’ensuit, plusieurs ligues antialcooliques sont créées. Elles se…

Adolphe-Léon Willette : promotion et dénonciation de l'alcool
Adolphe-Léon Willette : promotion et dénonciation de l'alcool
Monsieur et Madame Toujours-Soif

Les Stéréotypes du buveur

Montbéliard fut, entre 1800 et 1850, l’une des capitales de l’imagerie populaire, au même titre qu’Épinal ou Wissembourg. Les frères de Deckherr,…

Le Bal du Moulin de la Galette. Auguste Renoir

Bonne et mauvaise ivresse

À Paris, en 1829, des médecins et des chimistes fondent les Annales d’Hygiène Publique et de Médecine Légale, dont l’objectif est de rendre compte…
Bonne et mauvaise ivresse
Bonne et mauvaise ivresse
Dans un café ou L'Absinthe - Edgar Degas

Regard sur l’alcoolisme

L’œuvre fut probablement montrée lors de la deuxième exposition impressionniste sous le titre Dans un café.

À partir de 1876, une…